Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 20:24

Un cardinal juge l’avortement bien pire que les abus sexuels

CÉCILE THIBAUD MADRID | 30.05.2009 | 00:00
ESPAGNE
|
Un «ministre» du pape affirme que les abus sexuels commis contre des mineurs dans les orphelinats catholiques irlandais sont moins graves que les conséquences des lois autorisant la pratique de l’avortement.

«On ne peut comparer ce qui a pu se passer dans quelques collèges irlandais avec les millions de vies détruites par l’avortement!» Les déclarations du cardinal Antonio Cañizares à une télévision catalane ont provoqué la stupeur et l’indignation en Espagne. D’autant que Mgr Cañizares est loin d’être un simple cardinal: en décembre dernier, l’ancien archevêque de Madrid a été nommé par le Vatican préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, c’est-à-dire une sorte de «ministre du pape».

Selon lui, donc, les abus sexuels répétés, pratiqués durant des décennies par des religieux sur les orphelins à leur charge dans des internats irlandais, seraient regrettables, certes, et bien sûr l’Eglise doit demander pardon, mais ils restent cependant moins graves que les effets des lois autorisant la pratique de l’avortement.

Source et suite de l'article : http://www.tdg.ch/actu/monde/cardinal-juge-avortement-bien-pire-abus-sexuels-2009-05-29



Des décennies d'abus sexuels au sein de l'Eglise catholique irlandaise
Créé le 20.05.09 à 18h56 | Mis à jour le 20.05.09 à 18h56  

MALTRAITANCE - Un rapport accablant a été publié ce mercredi par une commission d'enquête...

Des abus sexuels «endémiques». Après neuf ans d'enquête auprès de plusieurs centaines d'institutions religieuses irlandaises et plus d'un millier de victimes interrogées, une commission d'enquête a rendu un rapport de 2.500 pages ce mercredi. Il est accablant pour l'Eglise catholique, toute-puissante dans l'île, mais également pour le ministère de l'Education.

«Les abus sexuels étaient endémiques dans les institutions pour garçons», écrivent les auteurs du rapport. «La situation dans les institutions pour filles était différente. Même si les filles étaient soumises à des abus sexuels... ceux-ci n'étaient pas systémiques», ajoutent-ils.

«Culture du silence»

Durant la période concernée, de 1936 à la fin des années 1990, «les autorités religieuses savaient que les abus sexuels étaient un problème persistant dans les institutions religieuses masculines».

L'Eglise catholique «n'a pas écouté les personnes qui se plaignaient d'abus sexuels survenus par le passé ou ne les a pas crues en dépit de preuves recueillies dans des enquêtes policières, de condamnations criminelles ou de témoignages». Les abus sexuels commis par des membres des ordres religieux étaient rarement portés à l'attention du ministère de l'Education par les autorités religieuses en raison d'une culture du silence», regrette la Commission d'enquête. Le rapport stigmatise également le ministère de l'Education qui, «dans les rares occasions où il était informé, se rendait complice du silence».

Source et suite de l'article :http://www.20minutes.fr/article/327545/Monde-Des-decennies-d-abus-sexuels-au-sein-de-l-Eglise-catholique-irlandaise.php


A chacun ses valeurs !
Le viol fait parti ... des aléas de la vie; l'avortement, c'est empêcher la vie. Donc ces messieurs du clergé catholique sont logiques.
Une logique qui donne plus de droit au non conscient (amas de cellules humaines), qu'au conscient (femmes vivantes); à moins que ... les femmes ne soient pas des humains à part entière !?

Logique, justifier des valeurs, soit, mais où est l'amour en tout cela ?

Bref,  combien faudra t'il encore de crimes, d'aberrations commis par ce clergé catholique, pour que chaque humain comprenne que le Vatican trahi le message de Jésus et qu'il n'y a aucun intérêt à suivre ces bergers trompeurs et schizophrènes.

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article

commentaires

Mia 28/06/2009 20:04

tant pis pour l'eglise elle perd beaucoup de fidèles...Mais je ne suis pas d'accord avec vous, on est tous des amas de cellulesen hollande on peut avorter sans limite mais c'est rare de trouver un medecin qui aille au delà de six moisOn a tous autour de nous des grands prématurés nés a seulement six mois de grossesseet oui ils sont humains, comme nous. La loi ne reconnait pas la qualité de "personne" à un être non né car si elle le faisait, alors l'avortement serait un meurtre...Mais ça ne veut en aucun cas dire qu'il non pas de valeur ou qu'ils ne sont pas humain!Ce sont des être vivant appartenant à l'espece humaineje vous rappelle aussi qu'on peut avorter jusqu'au dernier jour de grossesse s'il ya une trisomie et donc on apporte une protection différente que ces derniers soit bien portant ou nonc'est de l'eugénisme légalLes fautes de l'église ne rendent pas moins grave nos propres fautesJe suis une femme, je ne condamne pas celle qui font ce choix, mais qu'on dise des conneries pour qu'elles se sentent mieux ça me gave!