Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 08:28

"Ce n'est pas parce que tout le monde ment, que nos mensonges deviennent vérité" .

Y.T. 

Repost 0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 21:38

 Etre voyant(e) !

Connaitre l'avenir!

Ah que ce serait beau ! Je serais soulagé, rassuré, sûr de moi !

Ah! oui, vraiment, en suis je bien sûr !?

Car si je connais l'avenir, le futur, tous les événements qui vont arriver (se passer.. dans le futur!), je ne suis plus innocent, je me dois de ne pas agir en fonction du futur, mais du présent, de mes incertitudes. Sinon je fausse le futur, donc le futur va encore être différent de mon savoir sur le futur.

Finalement, pour avoir droit, pour mériter, à connaitre le futur, je dois être un humain hors du temps.

Un humain qui agit, à l'instant "T" en conscience. Qui agit pour des causes qu'il sait perdues, mais des causes qui sont en rapport avec ses valeurs humanitaristes.

 

Ce n'est pas le résultat, dans le futur, qui compte, seul l'objectif humanitariste est important et ce que je fais au présent pour que cet objectif se réalise... ou, éventuellement, pas.

Seuls les êtres "éveillés", sont capables de connaitre le futur, toutes autres personnes ne sont que des troublions à eux mêmes, aux autres, et à la destinée de l'humanité. Et ces "extra-lucides", ces médiums des magazines, sont tellement extravagants, ils divaguent, d'ailleurs leurs prévisions sont vagues (il dit vague !) qu'ils en ont perdu toute lucidité de la réalité au présent et donc du futur. Pour eux, les "forces cosmiques", pour ne pas dire "comiques" pourvoiront à tous les aléas de l'humanité.

 Un être "éveillé" est celui qui, lucidement, place sa conscience et sa sérénité au dessus de tous les événements personnels et mondiaux, positifs ou négatifs; la mort, par exemple, est un mini événement.

 

Demain sera le fruit de nos réalisations d'aujourd'hui, pas de nos plans sur la comète !

 

 Le pré-voyant (voyant avant), voit, très certainement, plus loin que le voyant.. pour après !

 Il est fort possible que le pré-voyant ( en conscience) soit le plus clairvoyant !

 

Suis je prêt, lucidement, pour le voyage dans le futur ?

Repost 0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 10:30

 

De la nuit des temps jusqu’à 1858, il n’existait qu’une théorie sur l’existence de la vie et de l’Homme :

Dieu.

Dieu étant le créateur de tout.

 

Cette théorie étant tellement bien admise, qu’elle en était devenue rationnelle pour les Hommes des ces époques. Ne pas croire en Dieu et à ses œuvres n’était pas raisonnable. Penser hors Dieu, était signe de folie.

 

Puis avec Darwin et d’autres, vient la théorie de l’évolution.

Une théorie reposant sur les découvertes archéologiques et les moyens scientifiques de datation.

Cette nouvelle théorie est devenue aussi hégémonique ces derniers temps que l’ancienne l’était. Ne pas adhérer à cette théorie est un signe de folie, ou, plutôt d’étroitesse d’esprit et de manque de raisonnement.

 

Pourtant !

Si la théorie de l’évolution est empiriquement scientifique ; elle est toujours une théorie.

Car, malgré beaucoup de recherche scientifiquement depuis 1953 (tentative de reproduire la « soupe » primordiale (Expérience de Miller-Urey), l’homme n’est pas encore arrivé à reproduire en laboratoire l’évolution.

Peut être que dans les années à venir ce sera chose faite.

Et, le jour où l’Homme aura réussi cet exploit, l’évolution naturelle par le hasard, l’adaptation des espèces et leurs transformations sera une théorie morte, un mythe du passé. Tout peut se faire par la volonté conscience de l’humain.

 

L’Homme sera devenu démurge, créateur de la vie et de la nature.

La vie et l’évolution seront un fait scientifique de l’Homme.

 

Alors la question qui se posera :

Deux possibilités :

1° Que le passé était un temps ou la nature évoluait au gré de hasards, le présent et l’avenir à l’infini sont des temps qui évolueront au gré de l’Homme.

2° Que le passé était un temps où l’Homme (Terriens) n’avait pas le savoir pour comprendre qu’il est le créateur du vivant. Que dans l’espace et le temps, hors de la conscience créatrice, la loi de l’entropie gère les choses vivantes.

 

De ces 2 possibilités, j’en conclus :

Dans la 1° hypothèse l’Homme serait un être unique dans le temps et l’espace, spécifique à la Terre.

Dans la 2° hypothèse, l’Homme serait un être commun dans le temps et l’espace, une espèce consciente d’elle-même et se dispersant dans l’espace au gré de planètes propices à l’implantation de la vie.

 

L’Homme est abruti faute de science (Bible : Jérémie X).

Comme dans le passé, le commun d’aujourd’hui était l’impensable d’hier et l’impensable d’aujourd’hui est, sans doute, le commun de demain.

 

 

Repost 0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 11:13

 

 

Dans les stations d’essence « TOTAL » est affiché actuellement le slogan :


« Carburez à l’émotion ».

Ceci est totalement vrai pour beaucoup d’humains ; sinon cette affiche n’aurait pas été présentée.

 

Verra t’on un jour : « Carburez à la conscience » ?

Je l’espère !

 

C’est essentiel pour l’avenir de la totalité de humanité, il me semble.

 

Car face à un événement :

- Si je carbure à l’émotion, je réagis positivement ou négativement selon l’éducation que j’ai reçue et adoptée, les conséquences en seront positives ou négatives pour mon être et tout mon environnement.

- Si je carbure à la conscience, face à l’émotion naissance due à l’événement, je mets en « marche » la conscience et je décide de laisser l’émotion s’exprimer (réaction positive) ou de l’arrêter ,réaction négative, négative pour moi être et aussi pour tout mon environnement.

 

La différence entre les deux comportements est totalement essentielle.

 

Le jour où l’humain « carburera » à la conscience et à l’émotion en conscience, le rêve de Nietzsche  sera accompli ; le surhomme. Je dirai plutôt que l’homme sera alors un humain à part entière (totalement), plutôt que le « chaînon manquant » actuel entre l’animal instinctif et l’humain.

Repost 0
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 20:52

Pensées en courant


                                                                                               Provins-08.jpg

Il n'est pas humiliant de montrer mon ignorance ou la vulnérabilité de mes croyances; mais il me faut beaucoup d'humilité pour l'accepter.
                                                                                                                                                                            Y.T.

Repost 0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 18:34

 

  4 novembre 2008

 

Les journalistes à la radio annoncent en titre aux heures d'informations :
"que les gens ont les yeux rivés sur les élections aux USA "!

Ah bon !!!
Ai je oublié d'ouvrir les yeux dans la bonne direction !?

Ont ils vérifié leur information, ces authentiques informateurs ?
Est ce que tous les habitants de France ont comme préoccupation première de savoir en permanence si les Américains vont votés et d'entendre moult supputations d'experts patentés!

La Terre s'est elle arrêtée de tourner en ce jour ?
Est elle en "point fixe" avec l'Amérique en face du soleil ?

Ou sommes nous en face de l'amplification d'un  événement par les média ?

 Avec l'intention de détourner les citoyens de leurs préoccupations habituelles et de déterminer l'importance des événements mondiaux en fonction du bon vouloir des médias ?

En ce jour, mourir de faim en Afrique avait moins d'importance et l'obésité des jeunes Américains n'était pas d'actualité !






En ce jour du 4 novembre 2008, comme tous les autres jours, les médias font leur travail de classification des faits et d'annoncer ce à quoi les citoyens doivent s'intéresser aujourd'hui.

  

En ce jour les Américains étaient à l'honneur... certains Américains, d'autres moins, comme Noam Chomsky

Voir : http://mediashit.org/news.php?item.158.19


Evidemment, il n'est pas très consensuel ce Monsieur en commençant la vidéo par : "Abrutis, jour après jour, par des divertissements débilisants et trompés par des médias complaisants" !

La vérité est souvent choquante à l'oreille, alors que le mensonge quotidien est une berceuse !


Mais, maintenant il y a un nouveau président des USA, peut être, qu'avec lui ce qui est dérisoire aux yeux des médias va devenir important et que le bien être de chaque être humain devienne une réalité.
 

Repost 0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 08:26

   

 Journal « Le Figaro »

Où est ta devise :
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »,
Beaumarchais, Le mariage de Figaro.

 

A cet article :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/10/02/01011-20081002FILWWW00456-suisse-rael-prive-de-permis-de-sejour.php

 

J’ai posté 2 fois ce commentaire :

Il y a gourou et gourou !

Le représentant de Dieu (version catholique) est le bienvenu en France et, à l'occasion en Suisse; cependant il est appelé souverain pontif (celui qui fait le pont entre Dieu et les hommes).

Le représentant des Elohim (version raelienne) n'est pas le bienvenu en Suisse et en France c'est un gourou (sens péjoratif du mot).

Et pourtant en lisant la bible les mots Elohim (pluriel) en Hébreu sont remplacés par Dieu (singulier) !

Le Pape catholique et raël ne parleraient ils pas de la même chose ?

Mais avec un décalage de 2000 ans ! ?

Qui est le plus sérieux, le moins mystique ?

Les tribunaux Suisses ont tranché!

 

Il n'est pas paru !

Je ne vois pas de propos injurieux dans mon commentaire.

Ce commentaire poserait autre problème au modérateur ?

Ou bien le modération considère t'il que le lecteur n’est pas apte à lire ce genre de prose ?

 

Peut être que ces propos risque de troubler le lecteur, lui ouvrir des perspectives de pensées nouvelles ; lesquelles pourraient être taxées de saugrenues par des journalistes bien pensants et pensants pour autrui !?

 

Pourtant, en philosophie il n’y a que l’impensable d’intéressant !


Mais, peut être que pour les média français, ce qui peut paraître le plus plausible, le plus sensé serait le plus inopportun !

 

Repost 0
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 07:12

 

Normal, standardisation, ordinaire!?
Ou anormal,individualisation, extraordinaire !?

 

Nous avons :

- Des gens normaux

Avec :

- des frontières faites par les guerres.

-  des guerres  conventionnelles.

-  des politiciens arrivistes.

-  des drogues légales.

- de la famine endémique.

- des religions institutionnalisées.

-  de la haine, du racisme normal, inhérent à l’homme, parait il (légalisés).

 

Et puis, nous avons quelques gens anormaux

Qui veulent :

-         Un monde sans frontière.

-         Une humanité  pacifique

-         La compétence au pouvoir

-         Rire, rire de tout, le bonheur.

-         L’abondance pour tous.

-         La spiritualité

-         L’amour

 

 

Le monde rêvé par les anormaux est il une utopie ?

Non, car :

- Nous vivons avec une économie mondialisée ; mais avec des états qui s’affrontent. Alors que le politique devrait précéder l’économie ; ceci est possible.

- La paix est une volonté individuelle et collective ; c’est un choix au présent.

- Nous sommes dans une illusion de démocratie ; et, aussi, la démocratie (même vraie) n’est pas le meilleur des systèmes pour gérer l’humanité ; la compétence et l’art au service de tous sont plus profitables à l’humanité que le populisme (démocratie = médiocratie = dictature de la pensée majoritaire).

- Le rire est le propre de l’Homme ! A lui de le retrouver !

- Aujourd’hui l’humain a la capacité de produire énormément de richesses ; les crises et pénuries ne sont que la résultante de nos politiciens et économistes (guerres continuelles ici ou là et incompétences).

- La spiritualité implique la liberté de croyance ou d’être athée, il n’y a pas de bonnes et de mauvaises croyances, seul le respect de l’être doit être commun.

- L’amour, c’est être en intelligence, en communion, en harmonie, en paix avec soi, avec les autres, avec l’univers ; c’est à dire en harmonie avec le Tout. Etre UN avec le Tout. C’est être libéré de ses émotions, tout en sachant vivre intensément ce qui nous fait vibrer dans la vie (n’accepter que le positif, tout en étant conscient de ce que l’on vit).

 

 

L’Homme se reproduit pour perdurer et pour ce qui est de sa pensée il en est de même, c’est de la reproduction, de l’endoctrinement !!!

Il souhaite que sa descendance pense, agisse comme lui, il la normalise.

Un enfant « bien élevé » est un enfant qui ressemble à ses parents, c’est du mimétisme; il est normal.

Un enfant « dés endoctriné » choisit ses pensées, ses valeurs; il est singulier, extraordinaire ; mais anormal aux yeux de ses « éducateurs » !

Il en est de même au niveau collectif ; un système politique ou religieux tente toujours de se reproduire et pour cela il « dé normalise », discrédite tous autres courants de pensée que le sien.

 

Penser, c’est se « dés endoctriner » de la pensée collective et/ou dominante ; c’est une construction … incertaine.

Mais seul l’incertain permet la pensée ; le certain est doctrinal, parfois il n’est plus qu’une croyance !

 

Repost 0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 12:44

Un proverbe ancien dit : les chiens aboient, la caravane passent !

 

Aujourd’hui, je me permettrai de dire : les intolérants crient, la réalité passe !

 

Aujourd’hui, temps de la pensée unique, il est de bon ton d’être intolérant … à toutes pensées non conforment aux idéologies, politiques, religieuses et philosophiques dominantes.

 

Aujourd’hui respecter, aimer, rechercher, apprécier, la différence, les différences, seraient preuves de débilité.

 

Aujourd’hui, est sain d’esprit celui qui pense comme tout le monde ; tout le monde formant une majorité, donc la pensée dominante est indéniablement démocratique !

Ce qui donne comme évidence que penser différemment de la majorité est anti démocratique (CQFD) !

Serait ce possible que les démocrates soient (parfois, souvent) intolérants ?!

Il est possible, aussi, que prétendre être (démocrate) ne soit qu’une vue d’esprit, bien loin de la réalité !

 

Aujourd’hui, Socrate serait, aussi, mort ou du moins bâillonné par les média et les intolérants, lesquels se prétendent grands défenseurs de la morale et de l’éthique.

Socrate, qui ne jugeait personne, ne parlait pas de morale ni de politique, religion ou de philosophie corrects ; mais se permettait de questionner autrui sur leurs jugements et comportements !

Quelle horreur, Socrate se permettait de mettre en doute le jugement de personnes ayant une pensée réfléchie, juste, moralisatrice !

 

Il va de soi que Socrate avait de bien mauvaises intentions, puisse qu’il obligeait  son interlocuteur à revisiter son discours (généralement fallacieux) et le forçait à dire ses vraies intentions !

 

Socrate (jugé criminel par la société et justice de son temps) est un exemple pour moi et je continuerai à tenter d’être son disciple; malgré tous les crieurs de soi disantes bonnes morales, généralement, remplient de haine, ils  peuvent continuer à en perdre haleine !

La haine affaiblit

L’amour renforce !

Cependant la haine des autres me renforce !

Alors j’aime ceux qui m’apprécient et j’aime ceux que me haïssent !

 

 

Repost 0
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 17:49

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est elle incompatible ou inapplicable avec certaines cultures à travers le monde (Orient et Moyen-Orient) ?




La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est elle hors culture ?

 

Voyons quelques articles importants :

 

Article 1

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

- « Libres et égaux en dignité et en droits», Toutes les cultures peuvent avoir décrété ce choix, c’est un choix politique que d’agir différemment.

 

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 

- C’est aussi un choix politique que de décider que certaines personnes n’ont pas le droit de vivre, ce n’est pas un choix culturel (exemple l’Allemagne au cours du XX° siècle).

 

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

- Idem, pour cette article (exemple la France : la torture est condamnée, sauf, discrètement, à certaines périodes !).

 

Article 18

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

 

- Là, ni la culture ni la politique ne s’opposent à cette article ; mais, plutôt, l’absence de penser et de conscience de la population. Quand une religion est majoritaire dans un pays elle cherche, en général, à imposer sa croyance (exemple : France avant 1789, Actuellement beaucoup de pays musulmans).

 

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

 

- La solidarité au niveau de l’Etat est un choix de société, pas de culture.

 

 

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est apolitique et aculturelle.

Cependant beaucoup d’individus et d’Etats cherchent à l’instrumentaliser à des fins politiques ou d’intérêts privés ou religieux.

 

Les Droits de l’Homme ne s’exportent pas, ne s’imposent pas ; sinon ce ne sont plus les Droits de l’Homme, mais les droits du plus fort (politique, militaire).

 

Les Droits de l’Homme sont. Ils sont l’expression de l’humain conscient de lui, des autres et de son environnement.

 

Les Droits de l’Homme sont l’expression de l’humain et d’une société civilisée, c'est-à-dire débarrassés des militaires et des politiques partisanes ; lesquels divisent les Hommes en nourrissant la haine de son semblable.

 

Seules les fausses cultures peuvent prétendre que les Droits de l’Homme sont une atteinte à la liberté.

L’Homme libre choisit sa culture, sinon la culture est une entrave à l’épanouissement de l’humain.

Repost 0

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche