Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 07:51

 

 

L'UE accusée de complicité dans les détournements de fonds en Afrique

 

 

5 mars 2007 – PANAPRESS

 

 

Le ministre kenyan de la Justice, Danson Mungatana, a accusé lundi l'Union européenne (UE) de mettre en place des barrières pour s'opposer à la tentative de son pays de récupérer plus d'un milliard de dollars américains planqués dans des banques étrangères par des dirigeants corrompus.

 

M. Mungatana a déclaré qu'une société privée britannique, Kroll and Associates, désignée par le gouvernement pour retrouver les fonds volés, avait réussi à retrouver la trace d'un milliard de dollars dans diverses capitales européennes, mais dont le rapatriement est rendu difficile par la bureaucratie de ces pays. "Kroll and Associates nous a dit où se trouvent ces fonds et dans quelles banques. Cependant, les procédures légales sont un obstacle au processus de récupération", a affirmé M. Mungatana, sans citer nommément les pays ou les banques en cause.

 

Selon plusieurs sources, la plupart de cet argent se trouve dans des banques en Grande-Bretagne, en Suisse, aux Etats-Unis, en Allemagne et en Norvège.

 

M. Mungatana a également accusé l'Occident de ne pas aider les gouvernements africains à rapatrier leur argent détourné.

 

"Les multinationales donnent des pots-de-vin à nos responsables et les fonds sont gardés à l'étranger. Quand nous essayons de les toucher, leurs gouvernements les protègent. Quand nous essayons de récupérer cet argent, ils nous parlent de la confidentialité du client ou du secret bancaire. On nous demande aussi de prouver que ces fonds ont été acquis par le biais de la corruption", a-t-il déploré.

 

Il a affirmé que l'Occident détenait près de 115 milliards de dollars américains sortis discrètement du continent africain avec la connivence de firmes étrangères.

 

Source :  http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_depeche.asp?art_cle=PAN70027lueaceuqirf0

 

 

 

Voir aussi cet article :

 

 

Corruption Globale : Transparence ou trans-apparence ? 

 

 

http://www.afrikara.com/index.php?page=contenu&art=75&PHPSESSID=ce2dd68c874519a3b3e20121be1a6085

 

 

Commentaires :

 

Les « vendeurs » de démocratie, et les donneurs de leçons en matière des Droits de l’Homme seraient, aussi, de fieffés voleurs !!!

 

 

Rien de changé depuis 400 ans, voir :

 

            Qui a des dettes : http://philo-du-futur.over-blog.com/article-5674063.html

 

 

Mais que font l’ONU, les ligues des Droits de l’homme, les ONG, les associations de défense de … ??? !!!

 

Car, 115 milliards ce n’est pas rien, c’est beaucoup plus que l’aide à la famine !!!

 

Mais, s’il n’y avait plus de voleurs des richesses de l’Afrique, il n’y aurait plus de démunis et, de ce fait, la charité serait obsolète!

 

Plus besoins des associations d’Etats et privés ainsi que des « bonnes âmes » défenseurs des pauvres africains !?

 

Je prends discrètement 115 milliards et je redonne ostentatoirement quelques miettes, voilà la loi du « bon blanc » !

 

Et ces africains (encore un peu sauvage, sans doute) sont insatisfaits, irrespectueux, irrévérencieux, traitent les occidentaux de voleurs !!!

 

Il n’y a plus de morale, mon pauvre monsieur!

 

Si de par le monde, il n’y avait plus d’Etats voyous, si le vol légalisé n’était plus approuvé démocratiquement en occident, il n’y aurait plus de miséreux ... en Afrique ... et chez nous !

 

 

Ô  horreur ! Ô pauvres de nous (receleurs) ! Ce serait la révolution et fin de ce monde !

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 10:02

Question de regard sur …

 

 

Donc, question de mentalité …

 

 

Donc, question de conditionnement social !

 

 

 

 

 

L’ambiance est différente aux USA et en France

 

 

 

 

 

 

 

 

Etats-unis, économie

 

 

 

 

Lors de récents séjours aux États-Unis, j’ai constaté une fois encore les différences avec la France. D’abord, les gens autour de moi. Une sensation de dynamisme, d’ouverture, de courtoisie, une absence de nervosité, un respect mutuel : que ce soit à Washington, à Los Angeles ou à Miami, on peut trouver des exceptions à la règle, mais ce sont seulement des exceptions. Pourquoi, à Paris ou à Marseille, les gens, en règle générale, sont-ils différents ? La réponse me semble évidente, et sondages et statistiques l’attestent : la vie est plus dure en France, il y a moins d’espoir et de confiance dans le futur, un déficit de bonheur individuel démultiplié crée une atmosphère différente que le comportement des êtres humains reflète.

Passons ensuite aux dimensions économiques. À Washington, à Los Angeles ou à Miami, il y a des pauvres, mais il y a surtout, de la richesse, des emplois, de l’esprit d’entreprise. À Paris ou à Marseille, il y a davantage de misère visible ici ou là, davantage de chômage, de plus grandes difficultés à entreprendre, les traces omniprésentes de réglementations harcelantes. S’il y avait moins de réglementations en France, moins de harcèlement bureaucratique, davantage de liberté et d’ouverture à la création entrepreneuriale, la misère et le chômage reculeraient, ce qui accroîtrait la quantité diverse de bonheur individuel, mais si je disais cela, j’oublierais une autre dimension. Dans les médias à Washington, Los Angeles ou Miami, je trouve, pour l’essentiel, un discours économique sensé où nul ne propose davantage de réglementations, de bureaucratie, de harcèlement, au contraire. Je trouve un discours où on comprend ce qu’est la création de richesse, on a confiance en l’innovation, on considère comme légitime la liberté d’agir, d’échanger, de parler, de croire en ce qu’on veut, de poursuivre le bonheur à sa manière.

Si j’ouvre les journaux et si j’allume la télévision à Paris ou à Marseille, j’ai les plus grandes difficultés à trouver l’équivalent, même en doses infimes. On pense très largement, en France, chez ceux qui sont autorisés à écrire ou à parler, que le gouvernement peut créer des emplois, que la richesse est une donnée qu’on peut redistribuer, que l’administration protège, qu’un entrepreneur laissé libre se transforme vite en exploiteur, que la mondialisation est dangereuse, que les actions et les paroles doivent être sous surveillance, que le communisme est un idéal noble tandis que nombre de religions sont des « sectes ».

On accepte même très largement en France que des grèves aient lieu pour que des agents de la fonction publique défendent leurs « avantages acquis ». On accepte que de l’argent soit gaspillé pour créer des embouteillages ou pour encombrer les trottoirs de poteaux métalliques et de parpaings de béton. On accepte que des policiers pratiquent une forme de racket envers les automobilistes, ou que des politiciens convaincus de corruption restent en fonction tandis que d’autres promettent n’importe quoi sous le regard docile de commentateurs domestiqués.

Et c’est là le cœur du problème, et la raison pour laquelle, je le pense, les différences ne feront vraisemblablement que se creuser : l’information et la connaissance en France ne circulent pas. Des dogmes stupides et suicidaires parsèment encore largement le paysage mental.

Une résignation, parfois rageuse, règne. L’impasse, en France, est presque totale. Sortir de l’impasse ressemblerait à une gageure impossible. Il faudrait changer le discours politique, économique, juridique, journalistique, redéfinir la liberté, le droit, l’entreprise, le rôle du gouvernement, ré-expliquer le fonctionnement planétaire. Il faudrait reconnaître que le pays a fait totalement fausse route en tous les domaines depuis plusieurs décennies.

Outre que je ne vois guère de responsables prêts à assumer les erreurs du passé et du présent, je doute même que la population française soit prête à un pareil changement quand bien même il serait, pour elle, le seul remède. Je m’attends, donc, quel que soit le vainqueur en mai prochain, à ce que les différences que j‘ai constatées s’accentuent encore dans les années à venir, à ce que la résignation perdure, et à ce que les Français en croyant trouver des solutions s’enfoncent davantage vers le crépuscule. J’espère me tromper, bien sûr…

 

 

 

 

Milliere Guy - mercredi 07 mars 2007

 

 

 

 

 

 

 Source : http://www.les4verites.com/L-ambiance-est-differente-aux-USA-et-en-France-1415.html

 

 

 

 

 

 

Aux Etats-Unis : Liberté d’entreprendre, liberté de croire. Les actes, les faits, les réussites des institutions et des citoyens sont les références !

 

 

 

 

En France : entreprendre, c’est être un exploiteur ; liberté de croire … aux religions qui ce sont imposées avec le temps. L’innovation en politique, en économie et en matière de religion est inadmissible ; seul le passé est beau.

 

 

En France on commémorent les héros d’hier et on condamne ceux d’aujourd’hui …

 

 

Comme disait Chamfort : « En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin » !

 

 

 

 

La France serait elle une secte prête au suicide collectif !?

 

 

Si l’on parle beaucoup de sectes (dangereuses) en France, c’est, peut être, pour mieux montrer l’arbre qui cache la forêt … de l’enfermement de la pensée !!!

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 08:09

 

Ou les limites de la liberté d’expression.

 

 

Sur les pas perdus du palais de justice, les défenseurs de la liberté d'expression choisissent leurs soutiens!

La liberté se perd, elle se met au pas !

Le soutien à la liberté, ne serait pas libre, il faut montrer « patte blanche » !

 

 

 http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2007/02/08/1157-proces-charlie-hebdo-m6-du-8-fevrier

 

 

source : © www.prochoix.org

 

 

 

Suis je un serviteur zélé de la liberté ou bien la liberté est au service de mon zèle?

Entre MA liberté et LA liberté y aurait il un abîme !?

 

 

Peut être, qu'être, à la fois, défenseur et garant de la Liberté, est un art difficile !

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 22:31

 

ATTENTION : ceci n’est pas une secte !

 

 

Quand TF1 entend parler de cerveaux, elle sort ses émissions...

 


Ainsi s’explique, de l’aveu même de son PDG, la vocation centrale de TF1 : diffuser des émissions ayant vocation à paralyser le cerveau des téléspectateurs, pour le rendre disponible à entendre et à accepter n’importe quel message. TF1 veut former l’homme nouveau, l’homme idéal : stupide, hébété, creux, perméable à n’importe quel message, n’importe quelle absurdité. Shooté à l’illusion et à la vulgarité, le téléspectateur idéal selon TF1 ne sait plus faire la part du vrai et du faux, il n’en a même plus le désir ni l’énergie : la vérité ne l’intéresse plus. Préparé à entendre n’importe quoi, il en vient à aimer son aliénation, à fredonner les musiques des pubs Coca-Cola, à trouver qu’Ariel lave vraiment plus blanc, à détester la culture et la réflexion, à mépriser l’intelligence et à idolâtrer Sarkosy. Ce faisant, TF1 ne vend pas seulement « du temps de cerveau humain disponible » à Coca-Cola, elle vend des cerveaux dociles et dépolitisés au Pouvoir, des cerveaux disponibles à la propagande la plus sournoise, comme les cerveaux américains disposés à entrer en guerre contre l’Irak hier. Comme les cerveaux français aujourd’hui, plus intéressés par la coupe européenne de football que par les élections européennes et l’énième défaite électorale de Raffarin, plus inquiets de la grandeur de la France que du taux de chômage, inertes devant la destruction des services publics, acquis au fatalisme politique selon lequel « on ne peut pas faire autrement ». Quand Goebbels, ministre de la propagande nazie, entendait parler de culture, il sortait son revolver. Quand TF1 entend parler de cerveaux, elle sort ses émissions...

 

 Source : http://www.acrimed.org/article1690.html

 

 

TF1 est la chaîne la plus écoutée par les Français.

 

Le français moyen, bon père de famille, et la ménagère de moins de 50 ans, bonne mère de famille,  sont des téléspectateurs assidus ; de ce fait, ils sont suffisamment intelligents pour savoir que hors de « l’information » de TF1 ils risquent le « lavage de cerveau » !

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 09:34
 
Aujourd'hui, 7.02.2007, s'ouvre le procès de la liberté d'expression (Charlie Hebdo).
Allons nous vivre demain, comme dans le film "les visiteurs" un retour au Moyen Age !?
 
Nous garderons la liberté que si nous sommes éveillés (1° et 2° degrés) !
Si non, le cauchemar sera au réveil !!!
 
 
 
Un excellent article, d'actualité un an après! :
 
Mercredi 08 Février 2006

Les récents évènements qui ont suivi la publication par un journal danois de caricatures de Mohamed, avec incendies d’ambassades dans les pays arabes, menaces de mort contre les caricaturistes et les journalistes, etc.…sont révélateurs d’un danger immense pour les libertés fondamentales des pays occidentaux, libertés acquises au fil des siècles par de longs combats contre la religion qui fut dominante en Europe : le christianisme.

     
Si aujourd’hui ceux qui caricaturent Jésus, dieu ou le pape ne risquent plus rien dans les pays modernes, il n’y a que quelques centaines d’années ceux qui auraient osé faire de telles choses auraient aussi pris le risque d’être brulés vifs.

     
Le monde musulman vit encore dans une culture moyenâgeuses, ou aucun manque de respect ,fusse t il humoristique, n’est toléré contre la religion.

     
Que ces pays ne respectent pas les Droits de l’homme sur leur territoire et la liberté d’expression dans leurs journaux, cela est condamnable, mais même s’il faut lutter pour une amélioration de cette situation, c’est leur problème intérieur.

     
Mais qu’ils osent attaquer les libertés des pays modernes est inacceptable. Qu’ils fassent ce qu’il veulent chez eux mais respectent les libertés chèrement acquises au fil des siècles des pays occidentaux. C'est-à-dire le Droit a l’athéisme, le droit au blasphème, et le droit a rire de tout..

     
Les pays occidentaux doivent protéger sans rien céder ces droits et libertés fondamentaux .Et surtout si les ennemis de ces libertés brandissent les menaces de violences ou d’assassinat contre eux. Il est inacceptable de céder a des menaces de violence.

Certains pays musulmans envisagent de demander a L’ONU de voter des lois interdisant les textes ou dessins manquant de respect aux religions.

Certains occidentaux vont jusqu'à justifier ces démarches en assimilant les caricatures a des incitations a la haine raciale ou religieuse et les comparent aux dessins antisémites que l’on trouvait dans les journaux allemands du début du nazisme.

Il y a une différence énorme et très claire entre les deux. Les dessins antisémites incitaient réellement par leur commentaires a la haine des juifs et propageant de fausses informations, voulant par exemple que les juifs pillent l’économie allemande, ou fassent des sacrifices d’enfants. Ils ne se limitaient pas a caricaturer un prophète ou un dieu.

Si au nom de la liberté d’expression il ne doit pas être permis d’inciter explicitement a la violence ou a la haine raciale ou religieuse , lorsque les dessins sont purement humoristiques ou caricaturaux ils doivent eux être permis quel que soient leurs sujets ou leurs cibles. Aucun sujet ne doit être tabou ou interdit sinon la liberté d’expression cesse d’exister et le monstre de la censure religieuse ou politique revient. Encore une fois les incitations explicites a la haine ou a la violence contre des ethnies ou des religions doivent elles être punies sévèrement par la loi. Mais pas le droit de rire. Et de rire de tout sans aucune exception.

Mais le problème que cette affaire des caricatures soulève est en fait beaucoup plus grave et beaucoup plus profond. Nous assistons en fait a ce que je prophétisais il y a une vingtaine d’années dans un de mes textes qui incitait les monde occidental a se préparer a défendre ses libertés fondamentales contre les influences des pays vivant encore au moyen âge.

Ce que nous voyons est en fait l’affrontement de deux civilisations : l’une moderne et très libérée et l’autre en retard de plusieurs siècles faute d’éducation et de science, encore empêtrée dans des superstitions, soumises a des croyances primitives et n’ayant pas accompli ce progrès fondamental que constitue une réelle séparation de l’église et de l’état.

Ces deux civilisation essaient maintenant d’imposer leurs « valeurs » a l’autre. Cet affrontement de deux systèmes de valeurs est insolvable, surtout quand le moins avancé des deux a des paradigmes tellement forts qu’ils le fanatisent a l’extrême et l empêchent totalement de voir la vérité.

Mais le plus grand danger est que le monde moderne ne fasse des concessions au monde primitif. Cela serait une victoire de l’obscurantisme sur la science et la liberté.

C’est la société la moins évoluée qui doit progresser et pas l’inverse. Au contraire le monde occidental doit continuer et accélérer ses réformes progressistes lui permettant de détruire définitivement les restes de conservatismes et de puritanismes héritées de l’étouffante tradition judéo-chrétienne. Entre autre par l’acceptation du clonage , des cellules souches et des aliments génétiquement modifiés.

Que les musulmans refusent de manger du porc : c’est leur droit et leur liberté mais ils ne sauraient imposer au reste du monde cette règle alimentaire. Qu’ils refusent de représenter leur prophète Mohamed c’est aussi leur droit et leur liberté, mais ils ne sauraient non plus imposer aux non musulmans cette règle .Et si le monde moderne acceptait de se limiter dans sa liberté d’expression pour ménager la susceptibilité des islamistes, alors il s’engagerait sur la voie dangereuse du retour au moyen âge.

Non seulement le monde occidental ne doit pas se laisser influencer par le monde primitif, mais il doit tout faire par la promotion de l‘éducation et des médias modernes comme la télévision satellitaire ou l’internet pour que les sociétés primitives se libèrent peu à peu du joug de leurs religions rétrogrades et réalisent la séparation réelle de l’église et de l’état dont le pays occidentaux jouissent actuellement.

Et le monde moderne ne doit absolument rien céder de ses libertés et se protéger des menaces de violence des fanatiques de tout poil.

Si la philosophie Raelienne prône une non violence absolue, elle prône aussi le droit a la légitime défense si nécessaire par la force mais par une force raisonnable cherchant si possible a ne pas tuer ceux qui l attaquent mais a les réduire a l’impuissance.

Si nous condamnons toute attaque militaire comme les invasions illégales américaines de l Afghanistan et de l’Iraq, cela ne signifie pas que nous recommandons une inaction totale dans une non violence criminelle et lâche qui laisserait les forces moyenâgeuse détruire les libertés du monde moderne et assassiner ses citoyens.

Le monde occidental doit développer des armements spécifiques afin de se protéger des attaques fanatiques de ceux qui ne tolèrent pas nos libertés.

Il faut faire ici un bilan des différences fondamentales de ces deux sociétés qui s’affrontent afin de bien en comprendre les différences et la mauvaise foi que les défenseurs de ces cultures moyenâgeuses utilisent pour tenter de nous faire retourner en arrière .En voici quelques exemples mais qui ne sont pas limitatifs :

Droit a l’apostasie :

Dans les pays occidentaux, conformément aux Droits de l’Homme, on peut librement apostasier de sa religion, soit pour se convertir a une autre, soit pour devenir athée et donc renoncer a toute croyance en un dieu quelconque. Dans la majorité des pays musulmans, au mépris des mêmes Droits de l’Homme les lois prévoient que l’on peut être condamné a mort si on apostasie de la religion musulmane.

Droit au blasphème :

Dans les pays occidentaux on peut librement blasphémer. Dans les pays musulmans on peut être également lourdement condamné pour ce motif.

Droit des femmes :

Dans les pays occidentaux, grâce aux lois sur l’égalité de sexes les femmes ont sur tous les plans les mêmes droits que les hommes.

Dans les pays musulmans les femmes sont considérées comme inférieures, il est légal de les frapper , elles doivent porter le voile ou ,pire, la Burka , alors que les hommes peuvent se promener tête nue, elles ne peuvent étudier , elles ne peuvent conduire de voitures .

Les hommes peuvent pratiquer la polygamie, (avoir plusieurs épouses) , alors que les femmes n’ont pas le droit de pratiquer la polyandrie (avoir plusieurs époux).

Les femmes adultères peuvent être condamnées a mort habituellement par lapidation alors que les hommes n’ont que de légères réprimandes

Les femmes ne sont jamais majeures mais dépendent toujours soit de l’autorité de leur père, de leur mari ou de leur frère.

Chaque année des milliers de femmes sont assassinées impunément légalement par des membres mâles de leur famille dans ce qui est appelé « crime d’honneur ».

Droits des homosexuels :

Dans les pays occidentaux, les homosexuels jouissent des mêmes droits que les hétérosexuels et peuvent même se marier légalement, dans les pays musulmans ils sont passibles de lourdes peines de prison ou même de la peine de mort.

Mutilations sexuelle :

Dans les pays occidentaux toute mutilation sexuelle est interdite, dans les pays musulmans l’excision (ablation du clitoris) est pratiquée chaque année sur de millions de petites filles ainsi que la circoncision des petits garçons.

Et la liste est encore longue…

Toutes ces situations sont inadmissibles et enfreignent les Droits de l’Homme .Mais ce qui est encore plus choquant c’est que les musulmans veulent imposer poids et deux mesures a nos sociétés modernes .

Par exemple ils réclament le droit de bâtir des mosquées en occident et d’y pratiquer un prosélytisme effréné visant a convertir le plus de gens possible. Et tous les citoyens sont libres de se convertir librement a l’Islam. Alors que dans les pays musulmans la construction d’églises est interdite, toute personne cherchant a faire du prosélytisme pour une religion non islamique est passible d’une peine de prison très lourde, et ceux qui se convertissent a une autre religion, et donc apostasient de la religion musulmane, peuvent être condamnés a mort. Deux poids deux mesures.

Autre exemple : les musulmans réclament le droit de porter le voile islamique dans les écoles occidentales, et peuvent librement le porter en tout temps dans les lieux publics. Mais si une occidentale visite les pays musulmans, elle doit couvrir ses cheveux d’un foulard islamique et bien sur ne saurait porter une mini jupe sous peine d’emprisonnement. Encore deux poids et deux mesures.

Sur ces deux sujets, les droits de l’Homme sont très clairs : ils garantissent la liberté religieuse, la liberté de se convertir, la liberté de faire du prosélytisme, la liberté d’arborer les symboles de sa religion. Mais la réciprocité s’impose : si les musulmans veulent pouvoir jouir dans les pays occidentaux des droits et libertés garantis par le plus beau fruit du monde moderne : les Droits de l’Homme, ils doivent aussi impérativement les respecter dans leur propre pays.

Aussi longtemps qu’une réciprocité absolue ne sera pas respectée, les musulmans ne devraient pas jouir dans les pays occidentaux des libertés qu’ils refusent aux visiteurs de leurs pays. Cela signifie que le prosélytisme musulman devrait être interdit en occident aussi longtemps que le prosélytisme des autres religions, ou de l’athéisme ne sera pas légalisé dans les pays islamistes. Et que le port du voile islamique ou de la burqa devrait être interdit en occident aussi longtemps que les femmes n’auront pas le droit de se promener tète nue et de porter des mini jupes dans les pays islamistes. Il ne saurait encore une fois y avoir deux poids et deux mesures.

La défense des valeurs de pays modernes, en particulier de leurs libertés chèrement acquises est indispensable, et surtout quand elles sont attaquées par des fanatiques dont les livres religieux enseignent le mépris, le crime et la violence contre ceux qui ne sont pas des fidèles de leur religion.

Le Coran est très clair qui dit noir sur blanc  :

« Tuez les idolâtres partout ou vous les trouverez, capturez les , assiégez les et montez leur des embuscades .  Mais s’ils se convertissent, s’ils donnent de l’argent… alors laissez les en paix, parce qu’Allah pardonne et a pitié d’eux » Coran sourate IX .5

L’Islam encourage aussi officiellement le racisme et la discrimination :

« Oh croyants, Ne prenez pour amis aucun juif ou aucun chrétien, car ils sont leurs propres alliés .Celui qui deviendra ami avec eux deviendra comme eux et Dieu ne saurait être un Guide pour une tel pervers » Coran V,51

Le sexisme des musulmans et l’encouragement aux violences familiales viennent eux aussi de leurs « écritures saintes » :

« Les hommes sont supérieurs aux femmes grâce aux qualités que dieu a donné aux hommes pour les élever au dessus des femmes. Réprimandez celles dont vous craignez qu’elles ne soit pas obéissantes, bannissez les dans des lits séparés et battez les ». Coran IV ,34

Enfin même la vie du prophète Mohamed est considérée comme exemplaire et sacrée alors qu’il a été un pillard de caravanes, qu’il a ensuite épousé Aicha , une petite fille de 9 ans et que « le mariage a été consommé » comme les écrits sur sa vie le relatent. Dans les pays modernes, coucher avec une petite fille de 9 ans s’appelle de la pédophilie. Qu’on ne prétende pas que c’était normal a cette époque. Un acte pédophile a toujours été et sera pour toujours criminel. Les musulmans ne peuvent considèrer Mahomet comme un modèle parfait et infaillible sinon ils approuvent la pédophilie.

Si les livres sacrés de l’ Islam prêchent ouvertement l’assassinat des infidèles, c'est-à-dire de tous ceux qui ne sont pas musulmans, et des athées, alors nous sommes tous , nous tous qui habitons les pays occidentaux , des cibles légitimes pour eux. Notre seule solution pour échapper au massacre serait de se convertir a l’Islam et ils l’annoncent officiellement. En fait le Coran dit très clairement que les musulmans doivent convertit toute la planète a l’Islam, et tuer tous ceux qui refuseront cette conversion. Il est temps pour le monde libre de prendre conscience de cette réalité enseignée par 1.3 milliards de musulmans soit presqu’un quart de la population terrestre.

Certains prétendent que c’est la une lecture fanatique du Coran, et que la majorité des musulmans en ont une lecture plus tolérante et n’appliquent pas ces règles dépassées. C’est possible, mais il n’empêche qu’a la première occasion les fanatiques ramènent tout le monde, même les plus tolérant dans le « droit chemin » en les obligeant a une application intégrale ou intégriste de ce qui est la « parole de dieu ».

Et chaque jour des millions de jeunes musulmans vont de par le monde dans des écoles coraniques qui continuent ‘y enseigner ces incitations au crime et a la haine. Et certainement pas en leur disant de relativiser ces propos. Puisque c’est la parole de dieu transmise par le prophète, cette parole ne saurait, par son essence même, être relativisée ou interprétée. Ce qui est écrit est écrit.

La seule solution à ce problème est d’interdire toute religion qui enseigne la violence et la haine raciale religieuse ou ethnique. On n’accepterait pas qu’un parti politique prône une telle politique et il serait immédiatement interdit. Pourquoi l’accepter d’une religion qui conditionne bien plus qu’un parti politique le comportement des jeunes générations ?

Il faut donc interdire l’Islam aussi longtemps qu’il continuera d’enseigner de telles horreurs internationalement illégales.

La seule solution pour que l’Islam échappe a une telle interdiction serait que ses dirigeants acceptent une censure de leurs textes religieux supprimant les passages incitant à ces crimes. Alors les musulmans prouveraient leur bonne foi et pourraient joindre une communauté internationale ou seules les religions incitant a la tolérance pourraient vivre en harmonie et dans le respect mutuel.

L’ONU devrait immédiatement mettre sur pieds un comité international de censure des écrits religieux (tous les écrits religieux) pour les rendre conformes aux Droits de l’Homme et en extirper définitivement tout les passages qui y sont contraires

Aussi longtemps que cela n’est pas accompli la religion musulmane devrait être déclarée illégale dans les pays occidentaux et donc les écoles islamiques et les lieux de culte interdits ou ces abominations sont enseignées chaque jour, créant les terroristes et les criminels de demain.

Le monde moderne et libéré doit protéger ses libertés, au besoin par la force, mais encore une fois une force le plus non violente possible, mais la légitime défense de ses valeurs doit être assurée.

L’avance scientifique des pays occidentaux lui permet de se protéger militairement et d’une façon la plus non violente possible des fanatiques qui souhaitent la ramener au moyen âge. Il faut que cette avance soit maintenue et que les musulmans intégristes, même s’ils dépassent largement en nombre la population des pays occidentaux, soient technologiquement incapables de représenter une menace pour le monde moderne.

Les musulmans ont déjà il y a très longtemps envahi l’Espagne et une partie de la France avant d’en être bienheureusement refoulés militairement .Ce qui prouve qu’il n’y a pas que les occidentaux qui commettent parfois le crime d’envahir des pays souverains comme en Afghanistan et en Iraq. Si les intégristes musulmans en avaient les moyens militaires et technologiques, il n’y a aucun doute qu’aujourd’hui ils envahiraient le monde occidental et tenteraient d’exterminer tous ceux qui ne se convertissent pas a l’Islam pur et dur.

Pour tout un tas de faux prétextes : parce que le monde occidental a colonisé jadis tous les pays musulmans et que cela leur a laissé une envie de revanche, parce qu’ils pensent que le monde occidental pille leurs richesses pétrolières, parce qu’ils en veulent au monde occidental d’avoir volé les terres palestiniennes pour y créer l’État d’Israël , parce qu’ils occupent l’Afghanistan et l’Iraq, etc.…mais tout cela ne sont que de fausses excuse : la vérité est que leur religion leur enseigne de convertir toute la planète et d’exterminer tous ceux qui refuseraient de se convertir, les infidèles et les athées comme leur invasion d’une partie de l Europe il y a quelques siècles l’a déjà prouvé.

Cette philosophie de dominance de la planète pour y créer un « royaume de dieu » sur terre est ce qu’il y a de plus dangereux. Et le monde moderne ne peut accepter que chaque jour des millions de jeunes soient conditionnés a cette vision du futur.

Les manifestations violentes faisant suite aux caricatures d’un prophète ne sont qu’un détail qui révèle un tout autre danger. Celui de voir nos valeurs modernes et nos libertés détruites par des peuples intolérants et dominateurs, et de les laisser nous ramener au moyen âge.

Pour ces raisons les sociétés modernes doivent protéger sans la moindre concession leurs valeurs et leurs libertés fondamentales, au besoin par la force et s’armer en développant des nouvelles technologies afin de conserver une avance suffisante pour rester invincibles face a toutes les forces primitives et obscurantistes de la planète.

RAEL

 
Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 14:13

 

 

 

 La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme revue et corrigée par TF1, la chaîne qui fabrique « les cerveaux disponibles »:  

 Le prosélytisme est autorisé aux « religions reconnues » pas aux autres !

 En un mois et demi, très peu de réactions !

 Le silence des pantoufles est toujours assourdissant !

 

 

 

 Le bruit de bottes de la pensée correcte peut se mettre en ordre de marche !

  

 

La question des sectes. Un dossier de Témoignage Chrétien.
Par Jean Hassenforder     05-02-2007

 

 

 

 Extrait :

   

 

Les pièges de la désinformation

Quelle attitude adopter vis à vis des « sectes » ? Des approches différentes sont possibles comme le souligne le titre du dossier : « Division face aux sectes ». Journaliste à Témoignage Chrétien, Jérôme Anciberro met d’abord en perspective le rôle des différents intervenants en ce domaine. Il met en évidence la légèreté de certaines affirmations présentes dans les rapports de la Commission parlementaire sur les sectes et de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). Un bon exemple est le chiffre de 60000 à 80000 enfants menacés de maltraitance en contexte sectaire, avancé récemment par la Commission d’enquête parlementaire. « Parmi ces enfants, 45000 vivent dans les familles Témoins de Jéhovah. Les cas de maltraitance d’enfants de Témoins de Jéhovah attestés par les tribunaux sont quasi inexistants… Comme le déclare Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération Protestante de France, « on peut être en désaccord profond avec les Témoins de Jéhovah, sans pour autant les stigmatiser ». On attendrait d’organismes officiels, une étude objective des situations d’autant que nous disposons en France d’excellents chercheurs en sciences sociales capables d’analyser et d’interpréter les faits religieux. De fait, ceux-ci sont écartés.
Dans le contexte d’une crainte diffuse, la différence est, dans ce domaine, immédiatement perçue comme une menace. Cette attitude transparaît dans des bulles médiatiques. « Le 17 décembre 2006, le journal de 20 heures de TF1 diffusait un petit reportage sur les « sectes » en banlieue, truffé d’erreurs et d’amalgames. On y apprenait -alors que cette distinction n’a pas de sens en droit français- que les religions « reconnues » avaient le droit de diffuser publiquement leur message, à la différence d’autres, « non reconnues », tels les Témoins de Jéhovah. Les protestants évangéliques y étaient allègrement assimilées à des « sectes » sans aucune précision. Qu’un tel reportage soit diffusé sur la chaîne la plus regardée de France en dit long sur l’incapacité de médias disposant de moyens considérables, à appréhender la complexité du fait religieux. Mais aussi sur l’utilisation systématique et facile d’une grille de lecture, en terme de sectes, simplificatrice à outrance ».

 Article complet 

 

http://www.temoins.com/article.php?rubrique=actualite2&id=52

 

 

 

 Voltaire disait : « plus il y de sectes, plus il y a de libertés ».

  

 

 

 Qui manipulent les cerveaux disponibles : les sectes ou TF1 ?

Avec TF1 nous penserons tous pareillement … correctement !!!

Avec la prolifération des sectes  nous penserons tous différemment ... incorrectement !!!

 A nous de choisir … tant que nous avons la liberté !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 19:31
 

Offensive créationniste en direction des écoles françaises

LEMONDE.FR avec AFP | 02.02.07 | 19h26    Mis à jour le 02.02.07 | 19h27

  http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-863132,0.html?xtor=RSS-3208

 

Commentaires :

Autrefois, les livres contestant l'existence de Dieu étaient mis à "l'index" sur ordres des autorités religieuses!

Aujourd'hui, ce sont les livres contestant l'évolution par le hasard qui sont mis à l'index par les autorités laïques!

Ne penserait on pas à notre place ?

je dois manqué d'intelligence et de discernement !

les lectures changent de contenu, mais les méthodes d'apprentissage demeurent !

Hors de la pensée officielle, point de salut!

La liberté de penser ... autrement ,est toujours répréhensible et incorrecte!

Royauté ou démocratie,  je suis libre de penser comme  le prince ou la majorité !!!

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 15:05

Dalil Boubakeur justifie le procès des caricatures de l'islam

02.02.07 | 13h18

 PARIS (Reuters) - Le recteur de la Grande mosquée de Paris et son avocat justifient par la nécessité de lutter contre le racisme le procès engagé contre l'hebdomadaire satirique Charlie hebdo en raison de la publication de caricatures du prophète Mahomet.

 (...)

 Charlie hebdo et son directeur Philippe Val, qui doivent tenir une conférence de presse mardi prochain, se défendent en invoquant la liberté d'expression et expliquent qu'ils n'ont pas voulu viser les musulmans mais les islamistes fanatiques.

 

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-29608778@7-37,0.html?xtor=RSS-3208

 

 Commentaires :

 Vers un retour au Moyen âge !?

Une religion qui n'admet pas la liberté de blasphémer, n'est plus une religion !

Mais faut pas le dire !

Car les petites sectes sont dangereuses et les grandes respectables !!!

 

 Ayons le courage de dire que ceux qui veulent nous enlever la liberté, ou qui tuent au nom d'un dieu sont un grand danger pour l'humanité.

 Et laissons les adorateurs de l'oignon ou autres choses jouer dans leurs jardins !

 

Pour un droit au blasphème allez sur

                                   http://blasphemychallenge.com/

 

 En mémoire de Giordano Bruno

 

  

http://www.thereisnogod.info/France/Giordano.php

  

 

La liberté un droit, plus que cela, elle est un devoir d'Homme.

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 10:43

 

Extrait du film « 120 mn pour la liberté spirituelle »

Film réalisé par le CICNS         

  http://www.sectes-infos.net/CICNS.htm

 

 

 

Intervention de Raphaël Liogier.  Directeur de l’observatoire du religieux.

 

« Il est évident que les rapports parlementaires sont, sans cesse, appliqués.

 

 En théorie, ils ne sont pas applicables.

 Parce qu’ils n’ont pas été faits, constitués,  dans les conditions qui pouvaient les rendre applicables, conditions de base, condition de l’information de base qui pourrait les rendre applicables.

Mais ils s’appliquent en permanence.

Ils s’appliquent dans le refus de donner des visas ; dans le refus de donner des permis de construire.

Parce que lorsque vous appartenez à tel ou tel mouvement religieux ou que vous êtes le représentant d’un mouvement religieux, vous voulez faire un immeuble, un petit immeuble, pour vous réunir. Même si vous êtes association loi 1901, rien du tout ; vous demandez rien à personne, vous voulez seulement faire ce petit immeuble ; à titre privé, à titre associatif.

Qu’est ce que fait le maire, vous demandez le permis de construire. Le maire regarde sur la liste, il demande au préfet, il voit sur la liste …marqué… terminée !!!

Vous n’obtenez pas votre permis de construire.

Et que là, en l’occurrence, qu’est ce qui va se passer ?

Vous allez dire : regardez, là, j’ai subi une discrimination ; c’est parce que j’appartiens ou parce que je représente ce mouvement que je n’ai pas pu obtenir ce permis de construire, alors que le POS dit que … en rien … !

 

Tu ne peux aller au tribunal !

Mais pourquoi je ne peux aller au tribunal ?

Tu ne peux pas, puisque le rapport n’est qu’indicatif. Puisqu’il n’est qu’indicatif, il n’est pas opposable.

Donc, tu ne peux pas dire que c’est à cause du rapport que l’on t’a fait cela. Pourtant, concrètement, c’est à cause du rapport.

Puisque le rapport n’est qu’indicatif, il peut raconter n’importe quoi, il ne sera toujours qu’indicatif. Et, il ne fait que vous porter préjudice, sans que nous puissions le contredire.

 

Résultat :

Le fait de prétendre qu’on ne peut pas faire ce qu’on fait, parce qu’on est en situation de laïcité, permet de faire quoi ?

Faire encore plus, sans avoir à s’expliquer.

C’est ça la subtilité du système et c’est ça son fonctionnement normal ; il est fait pour ça. ».

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 13:26

 

Le mot secte a d'abord désigné soit un ensemble d'hommes et de femmes partageant une même doctrine philosophique, religieuse, etc. soit un groupe plus ou moins important de fidèles qui se sont détachés de l'enseignement officiel d'une Église et qui ont créé leur propre doctrine.

 

Le mot secte est également un terme polémique, qui désigne un groupe ou une organisation le plus souvent à connotation religieuse dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou dévoyés. Généralement les responsables de ces groupes sont accusés de brimer les libertés individuelles au sein du groupe et/ou de manipuler mentalement leurs disciples afin de s'approprier leurs biens, de les maintenir sous contrôle, etc.

 

Cette dénomination prend ici une connotation négative et c'est essentiellement de cette signification que parle cet article. Différentes organisations spirituelles (et certains juristes et sociologues) trouvant les termes du débat médiatique apparu dans les années 1990 sujets à la méprise et à l'amalgame, plaident le fait que certains courants spirituels minoritaires fonctionnant sur le mode associatif regroupent des citoyens aussi « sains » et inoffensifs que les citoyens dont la croyance est soit athée soit affiliée à des religions ou philosophies plus établies.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Secte

 

La religion est :

 

L'ensemble des familles de croyances et de dogmes définissant le rapport de l'humain avec le sacré. Encore que toutes les religions n'aient pas de dogme.

 

L'ensemble des pratiques et de rites propres à chacune de ces familles de croyances. Pour tenter de définir la religion, on peut déjà établir les différences de sens entre le terme religion et ceux de foi et de superstition. La religion suppose un groupe, contrairement à la foi purement individuelle, sauf dans le christianisme. La religion se distingue de la superstition, qui se résume à invoquer des causes surnaturelles pour expliquer des phénomènes naturels : si les religions incorporent bien souvent des éléments qui procèdent de la superstition, on ne saurait réduire la religion à cela.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion

 

En résumé : une secte divise, une religion relie.

 

 

Existe-t-il des religions et sectes qui relient tous les Hommes ?

Oui ! Mais elles sont rares, car ceci implique la non violence sans exception et en particulier dans le prosélytisme.

Exemple les chrétiens étaient non violents du temps de Jésus à l’an 314, puis ils se sont imposer par la force de plus en plus souvent (inquisition, colonialisme de l’Amérique de l’Afrique). Donc la chrétienté était une religion de l’an 0 à 314 et une secte de 314 à nos jours !!!

Des religions aujourd’hui :

 le Bouddhisme 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouddhisme

 

http://www.bouddhisme-france.org/

 

 la Foi Bahaï 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Baha%C3%AFsme

 

http://www.monde-diplomatique.fr/1999/07/HATCHER/12219.html

 

http://www.bahai.fr/

 

 le Raëlisme

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_ra%C3%ABlien

 

http://www.rael.org/

 

 

J’en n’ai pas trouvé d’autres !!!

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article