Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 19:31
 

Offensive créationniste en direction des écoles françaises

LEMONDE.FR avec AFP | 02.02.07 | 19h26    Mis à jour le 02.02.07 | 19h27

  http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-863132,0.html?xtor=RSS-3208

 

Commentaires :

Autrefois, les livres contestant l'existence de Dieu étaient mis à "l'index" sur ordres des autorités religieuses!

Aujourd'hui, ce sont les livres contestant l'évolution par le hasard qui sont mis à l'index par les autorités laïques!

Ne penserait on pas à notre place ?

je dois manqué d'intelligence et de discernement !

les lectures changent de contenu, mais les méthodes d'apprentissage demeurent !

Hors de la pensée officielle, point de salut!

La liberté de penser ... autrement ,est toujours répréhensible et incorrecte!

Royauté ou démocratie,  je suis libre de penser comme  le prince ou la majorité !!!

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 15:05

Dalil Boubakeur justifie le procès des caricatures de l'islam

02.02.07 | 13h18

 PARIS (Reuters) - Le recteur de la Grande mosquée de Paris et son avocat justifient par la nécessité de lutter contre le racisme le procès engagé contre l'hebdomadaire satirique Charlie hebdo en raison de la publication de caricatures du prophète Mahomet.

 (...)

 Charlie hebdo et son directeur Philippe Val, qui doivent tenir une conférence de presse mardi prochain, se défendent en invoquant la liberté d'expression et expliquent qu'ils n'ont pas voulu viser les musulmans mais les islamistes fanatiques.

 

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-29608778@7-37,0.html?xtor=RSS-3208

 

 Commentaires :

 Vers un retour au Moyen âge !?

Une religion qui n'admet pas la liberté de blasphémer, n'est plus une religion !

Mais faut pas le dire !

Car les petites sectes sont dangereuses et les grandes respectables !!!

 

 Ayons le courage de dire que ceux qui veulent nous enlever la liberté, ou qui tuent au nom d'un dieu sont un grand danger pour l'humanité.

 Et laissons les adorateurs de l'oignon ou autres choses jouer dans leurs jardins !

 

Pour un droit au blasphème allez sur

                                   http://blasphemychallenge.com/

 

 En mémoire de Giordano Bruno

 

  

http://www.thereisnogod.info/France/Giordano.php

  

 

La liberté un droit, plus que cela, elle est un devoir d'Homme.

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 14:19

                                                 

                                                  

     «Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique,

                                  mais le coeur des hommes.»
                                                                                                              Albert Einstein

 

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans Maximes
commenter cet article
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 09:55

Lu récemment dans un média :

 

 

 

 

 

http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/01/25/11/5846-39/index.xml

 

 

 

Les sectes changent de ton

 

 

Une présence diversifiée
Certaines sectes font d’intenses activités de lobbying. Le rapport donne l’exemple de la société Panda Software, qui commercialise des logiciels de sécurité et dont le PDG est membre de l’Eglise de scientologie. De nombreuses sociétés de publipostage, qui collectent des dons pour soutenir diverses campagnes, sont également citées. En ligne de mire, leur intérêt pour les fichiers d’adresses des particuliers.

 

 

 

 

 

Commentaires :

 

Avant la déportation des Juifs dans les camps de concentration, il y eut le lynchage médiatique de tous commerces Juifs.  

Aujourd’hui, ceci serait de mauvais goût de …! 

Mais, il semble que pour les scientologues, c’est bon aloi ... voire la loi ! 

Un scientologue a-t-il le droit de commercer, de vivre ?

Peut être, possible, oui mais … dans les catacombes comme les premiers chrétiens. Ceux-ci étaient des sous citoyens aux mœurs dissolus, c’était un fait avéré par la société de cette époque!

Malgré les crucifixions, les bûchers, les chambres à gaz, il existe toujours, comme à chaque époque, dans la société des individus pervers !

Arriverons nous un jour au meilleur des mondes, où tout le monde pensera correctement !?

 

 

 

 

 

Repost 0
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 08:54

Est-ce si indécent de vouloir l’amour ? 

 

Oui. Je n’en veux pas de ton amour.

Je préfère choisir qui m’en donne.

Et à qui j’en donne. Domaine réservé.

 

Tu as raison, Bush. Que deviendrions-nous si nous nous aimions tous ?

Penses-y, Bush, que deviendrions-nous dans un monde d’amour ?

Que deviendrait Bush, Président des USA, qui doit sa place à la conquête, à la haine et au mépris des autres ?

Que deviendrait Benoît XVI, le grand prêtre de Rome, qui t’achète sa charge à force de cadeaux et assoit son autorité sur la crainte qu’il inspire ?

Y aurait-il encore des Juifs, des Arabes, des Noirs, des Jaunes, des Blancs dans un monde inspiré par l’amour ?

Encore des puissants et des faibles, des riches et des pauvres, des hommes libres et des esclaves ?

Tu as raison Bush d’avoir si peur : l’amour serait la destruction de ton monde.

Tu ne verras le royaume de l’amour que sur les cendres du tien.

 

(extrait modifié du livre d' Eric-Emmanuel SCHMITT "L’évangile selon Pilate")

 

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 14:42

Quand les Hommes Vivront d'Amour

 http://www.postedecoute.ca/catalogue/player?now=78177&start%5fat=3

Non! Nous ne serons pas morts!

Cela dépend de nous présentement!

  http://www.clips-music.com/michael-jackson/michael-jackson-clips/michael-jackson-heal-world.htm

 

Dès demain matin, l'utopie imaginée par M. Jackson sera réalisée ...

Si nous le voulons!

Vous le voulez !

Alors faisons le!

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 08:08

 

 

 

Un pestiféré de l'intelligentsia française et l'ailleurs !  

 

 

Noam Chomsky

 

 

 

Nationalité : américaine
Naissance : 1928

 

 

 

 

 

"Nous parlons comme nous voyons ; nous n'apprenons pas notre langue, elle est innée, inscrite dans notre biologie."

 

 

 

 

 

« Si les lois de Nuremberg étaient appliquées, tous les présidents américains de l'après-guerre auraient été pendus » !

 

 

« Ce qui est surprenant, dit-il à propos du World Trade Center, ce n'est pas l'événement - il y a plein d'atrocités dans le monde -, mais la direction vers laquelle les armes étaient pointées. D'habitude, ce sont l'Europe et les Etats-Unis qui détruisent les autres. Imaginez qu'Al-Qaeda ait réussi à bombarder la Maison-Blanche, tué le président, installé un dictateur militaire, assassiné 50 000 à 100 000 personnes - si on ajuste les chiffres à la population américaine -, en ait torturé 700 000 autres, ait établi un centre terroriste international... Cela aurait été bien pire que le 11 Septembre. Eh bien, cela s'est produit réellement au Chili le 11 septembre 1973 [coup d'Etat de Pinochet]. L'Amérique et la Grande-Bretagne ont donné leur appui. Mais on n'en parle pas parce que c'était nous, les agresseurs. »

 

 

 

 

George Bush.

 

C'est « l'administration la plus dangereuse de l'histoire américaine ». Deux menaces majeures pèsent sur le monde. « La première, c'est la guerre nucléaire. L'administration sait que sa politique augmente les risques de conflit nucléaire. En accroissant ses capacités militaires, elle pousse les autres pays à réagir. Les plus faibles par le terrorisme, les autres en se dotant de l'arme nucléaire, et la Chine ou la Russie en augmentant leur arsenal. Ces systèmes de défense sont mis en alerte automatique sur ordinateur. On est à la merci de l'accident qui entraînerait la destruction de l'humanité. ».

 

 L'autre grande menace, c'est la catastrophe écologique. Là encore, affirme-t-il, l'administration s'en moque. Cela n'arrivera pas avant des générations.

 

 

 

 

Pour en savoir plus :      http://fr.wikipedia.org/wiki/Noam_Chomsky#Opinions_politiques

 

 

 

 

Repost 0
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 10:43

 

Extrait du film « 120 mn pour la liberté spirituelle »

Film réalisé par le CICNS         

  http://www.sectes-infos.net/CICNS.htm

 

 

 

Intervention de Raphaël Liogier.  Directeur de l’observatoire du religieux.

 

« Il est évident que les rapports parlementaires sont, sans cesse, appliqués.

 

 En théorie, ils ne sont pas applicables.

 Parce qu’ils n’ont pas été faits, constitués,  dans les conditions qui pouvaient les rendre applicables, conditions de base, condition de l’information de base qui pourrait les rendre applicables.

Mais ils s’appliquent en permanence.

Ils s’appliquent dans le refus de donner des visas ; dans le refus de donner des permis de construire.

Parce que lorsque vous appartenez à tel ou tel mouvement religieux ou que vous êtes le représentant d’un mouvement religieux, vous voulez faire un immeuble, un petit immeuble, pour vous réunir. Même si vous êtes association loi 1901, rien du tout ; vous demandez rien à personne, vous voulez seulement faire ce petit immeuble ; à titre privé, à titre associatif.

Qu’est ce que fait le maire, vous demandez le permis de construire. Le maire regarde sur la liste, il demande au préfet, il voit sur la liste …marqué… terminée !!!

Vous n’obtenez pas votre permis de construire.

Et que là, en l’occurrence, qu’est ce qui va se passer ?

Vous allez dire : regardez, là, j’ai subi une discrimination ; c’est parce que j’appartiens ou parce que je représente ce mouvement que je n’ai pas pu obtenir ce permis de construire, alors que le POS dit que … en rien … !

 

Tu ne peux aller au tribunal !

Mais pourquoi je ne peux aller au tribunal ?

Tu ne peux pas, puisque le rapport n’est qu’indicatif. Puisqu’il n’est qu’indicatif, il n’est pas opposable.

Donc, tu ne peux pas dire que c’est à cause du rapport que l’on t’a fait cela. Pourtant, concrètement, c’est à cause du rapport.

Puisque le rapport n’est qu’indicatif, il peut raconter n’importe quoi, il ne sera toujours qu’indicatif. Et, il ne fait que vous porter préjudice, sans que nous puissions le contredire.

 

Résultat :

Le fait de prétendre qu’on ne peut pas faire ce qu’on fait, parce qu’on est en situation de laïcité, permet de faire quoi ?

Faire encore plus, sans avoir à s’expliquer.

C’est ça la subtilité du système et c’est ça son fonctionnement normal ; il est fait pour ça. ».

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 10:21

 Le monologue de Diogène à la foule :

 

« Eh,  moutons ! Bééé ! Réveillez-vous ! Bééé ! Un homme va mourir ce soir et vous discutez sur les dernières lois à appliquer ! Cet homme, vous le connaissez bien, il arpente vos rues depuis plus de 50 ans ! Oui, je parle de Socrate ! Depuis 50 ans, il n’a eu de cesse de vous inoculer un remède face à vos ambitions, vos passions : ce remède, c’est la vérité !! C’est elle que vous outragez aujourd’hui par votre indifférence et en le jugeant sur des arguments trompeurs ! Oui, vous n’êtes que des moutons : vous vous laissez prendre à la sophistique ! » .

 

Diogène insulte les sophistes Gorgias et Protagoras et crache aux quatre vents, puis reprend :

 

« Nos sophistes n’ont de cesse d’outrager les honnêtes hommes par leurs rhétoriques mesquines qui font croire que la vérité n’est qu’opinion ! Tout ce qu’ils disent, vous y croyez ! Vous les payez même pour entendre des fadaises ! Ces sophistes, ils se foutent de vous, avec leurs beaux et inutiles discours, ces loups aux dents acérés n’attendent qu’une chose, vous dévorer votre âme ! Et, bien sûr, vous n’y voyez que du feu ! Mais, regardez-vous ! C’est eux qui vous gouvernent depuis des années, c’est eux qui vous conseillent, surtout vous, riches dignitaires, bailleurs de fonds, qui régulièrement paradez en ce lieu ! » .

 

Diogène crache à nouveau, en bavant cette fois sur lui, puis reprend de nouveau :

 

«  Moutons, soyez donc des hommes ! Débarrassez-vous de ces sophistes, de ces idéologues, de leurs foutues chaînes ! Enlevez le voile qui étouffe vos âmes ! N’ayez pas peur d’affirmer votre authentique nature ! »

 

 

 « Foule, imagine un monde gouverné par en bas, par les profondeurs de Dame Nature ! »

 

Voyant Platon au loin, Diogène l’interpelle bruyamment :

 

 « Eh Platon ! Viens par ici ! Que mijotes-tu dans ton coin ? Socrate, ton maître, tu te rappelles, va mourir !

 

Qu’attends-tu  pour protester ! »

 

Platon, sans daigner répondre, s’en va prestement.

 

« Je reprends, écoutez ma déclamation, elle vaut cent fois plus de drachmes que ceux que vous donnez tous les jours aux sophistes ! Imaginez, oui, que la société n’ait plus à faire la guerre ! à punir un concitoyen pour avoir dit la vérité ! Oui, plus besoin de tromper l’autre, plus besoin  d’ambitionner un quelconque pouvoir. Tout serait donné. Tout. Le pied, quoi ! Enfin, nos femmes, nos esclaves, nos étrangers auraient aussi leur place qu’ils méritent dans la cité ! Et celui qui voudrait travailler le pain le pourrait - sans être assigné à cette tâche tout le temps et tout le reste de sa vie ! Plus de place publique où rivaliser de bêtises, où se donner en spectacles ! La politique, la vraie, ne serait pas celle que vous pratiquez : théâtre d’histrions, de médiocres bouffons ! En un mot, je ne vois qu’une seule et unique idée pour le salut de la cité : la fin de l’Etat ! la fin de tout gouvernement ! » .

 

On entend des cris d’horreur dans l’Agora : ce sont d’abord des cris de femmes, puis on voit un législateur tomber de son banc, pris d’une attaque soudaine. Pendant qu’on l’emmène chez le médecin, Diogène ne s’arrête pas - la foule est toujours là de plus en plus inquiète, consternée.

   

 

« Imaginez-vous que la démocratie dont vous faites si grand cas n‘est qu’une épave !

Votre gouvernement par le peuple n’est qu’un gouvernement d’apparence !

Et tout autre gouvernement le sera aussi : là est le cycle infernal, la ronde des morts du pouvoir !

Le gouvernement a tissé sa toile partout dans vos maisons, dans vos vies, mais surtout dans vos coeurs !

Vous frémissez à l’idée de quitter vos penates ! Regardez-moi je n’ai pas peur de  parler !

La mort, que vous craignez, moi je l’aime. Après Socrate, mon tour viendra, j’en suis sûr !

 

Mais en attendant, je suis là, je vis et je m’insurge contre ce que vous faites au citoyen le plus remarquable d’Athènes : Socrate ; mon ami, mon seul et unique ami sur cette terre, lui qui m’a appris à regarder la vérité, j’ose dire ma vérité ! 

 

« Oedipes ! Ouvrez-les yeux ! Souvenez-vous de la parole d’Anaximandre, elle donnait à la cité, au commencement, la voie à suivre : « Il faut, disait-il, connaître que la discorde est le droit ». Par vos lois, vous avez profané cette parole sacrée : Anaximandre n’a jamais voulu de la discorde de vos discours. Celle de la sophistique : vaine et inutile. Amère aussi. ».

« Un homme aujourd’hui va mourir et il est le plus sage des hommes, le citoyen que vous ne serez jamais, et s’il va mourir, c’est uniquement à cause de vous, de votre incompréhension tenace, de votre entêtement stupide ! Je préfère donc retourner à ma vie de chien, plutôt que de partager avec vous, avec toute votre civilité, un repas sans place pour l’hôte, sans place pour l’étranger que vous n’accepterez jamais ! »

 

 

Interpellant un mouton dans la foule, Diogène s’écrie :

 

« Eh, toi ! Oui, toi ! Dis-moi ce que tu comprends à cette parole d’Anaximandre. »

 

Le mouton  interpelé s’enfuit. Tout sauf un schibboleth... 

 

« Anaximandre veut dire que le conflit est légitime, si l’on veut parvenir à ses fins. Mais ces fins doivent être la libération des chaînes que tout pouvoir établit. Pour cela, il faut être d’une certaine façon un étranger; un  de ces êtres qui passe et qui repart ; il faut être un homme capable de refuser le confort des habitudes.

 

« Vous me voyez ici, depuis des années, dans cette cité comme un étranger. Chaque jour qui passe, par mes actes, mes paroles, mon image dégradée, je vous invite à changer. Chaque jour, je vous rends à votre vrai visage de concitoyens sans conscience. Mais vous ne changez pas ! Vous restez fidèle à vous-mêmes, hiératiques !

 

 

 

Socrate, comme Diogène s’y attendait, est effectivement bien mort dans l’indifférence générale.

 

Repost 0
27 janvier 2007 6 27 /01 /janvier /2007 13:34

Comme on lui demandait pourquoi les gens faisaient l'aumône aux mendiants et non aux philosophes, il répondit :

« Parce qu'ils craignent de devenir un jour boiteux et aveugles, jamais ils ne craignent de devenir philosophe ».

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche