Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 10:15
Que font les médias !?
Que font les politiciens !?
... Que faisons nous !?


18 000 enfants meurent chaque jour de faim


Les directeurs du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) ont lancé hier un appel devant le Congrès américain pour éliminer la faim et la malnutrition des enfants dans le monde, rappelant que 18.000 enfants mourraient chaque jour pour ne pas avoir été suffisamment nourris, « un affront à la conscience ».

Les deux directeurs, James Morris du PAM et Ann Veneman d' UNICEF, se sont exprimés devant le Comité des Relations extérieures du sénat américain pour présenter leur « Initiative pour éliminer la faim et la malnutrition » qui vise à rassembler les efforts des organisations humanitaires, du monde des affaires et des gouvernements, indique un communiqué publié aujourd'hui à Washington.

« Quelque 18.000 enfants qui n'auront pas eu suffisamment à manger mourront aujourd'hui. C'est difficile à imaginer pour les gens qui habitent aux Etats-Unis et en Europe », a affirmé James Morris devant le Congrès.

« Mais nous allons perdre plus d'enfants à cause de la faim au cours du prochain mois qu'il n'y a d'habitants à Washington. Et pourtant cela ne fait pas les gros titres et cause pas de tollé médiatique. Au contraire, ces pauvres enfants oubliés mourront en silence dans des endroits comme le Guatemala, le Bengladesh et la Zambie », a-t-il ajouté.

L'Initiative lancée par les agences des Nations Unies s'est fixée pour objectif d'éliminer la faim des enfants dans le monde au cours de la prochaine génération, en commençant par atteindre l'Objectif du millénaire pour le développement (ODM) numéro un : réduire de moitié la faim dans le monde d'ici à 2015.

Le directeur du PAM a aussi expliqué que l'Initiative visait notamment à promouvoir la fourniture « d'un kit essentiel » de santé et de nutrition qui permettrait de répondre aux causes immédiates de la faim au quotidien. Ce « kit » estimé à 79 dollars par famille comprendrait des substances nutritives, de l'eau potable et du savon pour se laver les mains.

Source : ONU

Des solutions existent !
Arrêter l'industrie de l'armement, supprimer les militaires.
Un revenu minimum d'existence pour chaque être humain !

Est ce utopique ! ?

Non ... Si :
Nous prenons conscience que nous sommes une humanité, une entité, laquelle n'a d'avenir que dans une culture de paix, de non violence et d'amour de nos différences individuelles.

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 09:37

 

Tout s'apprend surtout la paix et la non violence
... dans un monde pas encore civilisé !

Un fascicule très intéressant et instructif  pour les enfants 
... et, peut être plus encore, pour les adultes !
 

Programme pour l'éducation à la non-violence et à la paix

Rédigé et édité par la Coordination française pour la Décennie

Le Programme pour l’éducation à la non-violence et à la paix est une proposition concrète pour permettre l’introduction, dans le système éducatif français, de l’éducation à la non-violence et à la paix, comme le recommande la résolution de l’ONU qui a déclaré les années 2001-2010 “Décennie internationale pour la promotion de la culture de nonviolence et de paix au profit des enfants du monde”.

Pour rédiger ce Programme, la Coordination française a réuni des enseignants de tous niveaux, des inspecteurs de l’éducation nationale, des formateurs à la médiation scolaire et à la gestion des conflits et des chercheurs en sciences de l’éducation, pour rédiger, à partir de leur expérience, un programme pour l’éducation à la non-violence et à la paix.

Il présente, pour les différents niveaux, de l’école maternelle au collège, un programme scolaire conçu selon les normes de l’éducation nationale, avec des objectifs, des progressions, des outils et des méthodes pédagogiques qui doivent s’inscrire dans des horaires spécifiques.

Il prend aussi en compte la nécessité d’une formation initiale et continue des enseignants. Cette éducation à la non-violence et à la paix doit permettre aux enfants et aux adolescents d’acquérir des compétences nouvelles qui leur permettront de mieux vivre ensemble, dès aujourd’hui, dans leur école ou leur collège, mais aussi dans les autres lieux de leur vie sociale.


Source : http://www.decennie.org/links.php?op=viewslink&sid=182

On y apprend, entre autres, des compétences spécifiques à développer :
- centrés sur soi :
- Congruence
- Connaissance de soi
- Estime de soi
- Connaissance des émotions, des sentiments et des besoins
- Ecoute du corps et gestion des émotions
- Connaissance de sa sexualité

- Centrés sur l'autre :
- Capacité à "faire avec" cet autre que l'on ressent comme différent
- Communication relationnelle
- Affirmation de soi
- Acceptation des différences et empathie
- Gestion non violente des conflits

- Centrés sur le groupe:
- Capacité à apprendre et à réussir ensemble
- Capacité à s'affirmer et trouver sa place dans le groupe
- Capacité à participer positivement à la dynamique du groupe
- Responsabilité
- Solidarité

- Centrés  sur l'organisation sociale
- Capacité à assumer la triade règles, transgressions, sanctions
- Développement de l'esprit civique
- Préventions pour la santé physique, sociale et mentale
- Respect du bien commun

- Centrés sur le monde
- Solidarité internationale
- Sensibilité aux conflits nationaux et internationaux
- Respect de l'environnement

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 14:29
La majorité dit :

Vous êtes libre de ne pas penser ainsi que moi ; 
Votre vie, vos biens, tout vous reste ; 
Mais de ce jour vous êtes un étranger parmi nous. 
Vous resterez parmi les hommes 
mais vous perdrez vos droits à l’humanité.
Quand vous vous approcherez de vos semblables, 
ils vous fuiront comme un être impur ; 
Et ceux qui croient à votre innocence, 
ceux-là mêmes vous abandonneront, 
car on les fuirait à leur tour. 
Allez en paix, je vous laisse la vie, 
mais je vous la laisse pire que la mort.

Alexis de Tocqueville. De la démocratie en Amérique. 1835.

                                ---------------------------------------------
"Il vient un jour, dans nos sociétés, où l'on réalise que pour rester 
intègre, fidèle à sa foi ou ses choix de vie, on doit confronter
l'oppression des puissants et des ignorants. Ce jour-là, on sent qu'il y
a encore deux choix possibles : se taire et rester tranquille dans
l'ombre des lois liberticides ou parler et risquer d'être bousculé en
exposant son désaccord. Mais plus les lois deviennent effectivement
liberticides moins le choix est réel. En effet, les dérives font qu'il
ne s'agit plus seulement d'être discret et conforme mais d'abandonner
tout simplement ce que l'on ressent être juste et précieux. Il n'y a
alors plus d'alternative à moins de se renier : nous devons vivre notre
vie en accord avec ce qui est juste et précieux parce qu'on ne peut tout
simplement pas le sacrifier. Quelle vie resterait-il derrière un tel
sacrifice ? Il n'y a donc plus de question, même si la tristesse et
l'impuissance sont parfois au rendez-vous. Ce jour est arrivé. Les
tracasseries sont de plus en plus fréquentes et l'épée de Damoclès des
puissants est au-dessus de toutes les têtes de ceux qui ne demandaient
qu'à vivre cette existence comme ils l'entendent. La pression des
puissants ne peut que réveiller le désaccord des minorités. Et le monde
a évolué plus d'une fois de cette manière dans le passé. Faisons
connaître notre désaccord, paisiblement mais avec courage"
 André Tarassi


Source : http://www.sectes-infos.net/EtatDesLieux.htm



Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 17:24
Depuis que l'Homme s'est sédentarisé, l'Homme est un loup pour l'Homme ! 
(bien que cette comparaison ne soit pas gentil pour les loups ! ).


Il y a 3200 ans vient Moïse et les tables de la loi
:
Oeil pour oeil, dent pour dent  ! 
ne pas infliger plus de mal que l'on a reçu.


Il y a 2000 ans Jésus :
Aimer ses ennemis 
et aimer son prochain comme soi-même !
tendre la joue gauche pour désarmer son ennemi !


Aujourd'hui Raël :
C'est être ordinaire que d'aimer son ennemi, 
c'est extraordinaire de vouloir le sauver ! 
Sauver son code génétique ou son âme (pour les croyants en l'âme), 
car nous avons actuellement 90% de ... "chance" de nous détruire !
Nous n'avons d'avenir qu'avec l'amour et la paix.
Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 07:10

Deux faits, deux mesures.

Lorsqu'un suicide survient dans une minorité spirituelle, c'est de la faute de cette minorité , dite "secte". Cette "secte" a rendu la personne psychologiquement faible.

Ceci est "dénoncé" par tous les médias.

Mais, lorsqu'un ouvrier se suicide dans une grande entreprise industrielle, c'est de la faute de l'ouvrier, il était psychologiquement faible.

Le PDG de Peugeot-Citroën dénonce l'amalgame entre suicide et conditions de travail

LEMONDE.FR avec AFP | 25.07.07 | 16h18 o Mis à jour le 25.07.07 | 16h30

 

Après le suicide de six salariés des sites de PSA Peugeot Citroën depuis le début de l'année, le PDG Christian Streiff s'est insurgé, mercredi 25 juillet, contre "l'amalgame" fait par ceux qui établissent un lien entre cette série de suicides et les conditions de travail dans les usines du groupe automobile.

 

 

"Je dénonce formellement ceux qui font l'amalgame", a-t-il déclaré devant la presse, en marge de la présentation des résultats semestriels, avant d'ajouter que "le travail n'est pas, en tout cas pas à lui seul, la cause d'un suicide". "Les médias et beaucoup d'intervenants sollicités par la presse, tels que les syndicats, les médecins, les psychologues, ont voulu établir un lien étroit entre le travail et le suicide, relève M. Streiff. (...) Je m'insurge contre l'amalgame qui est fait pour dire que 'le travail tue', je pense que cela n'a pas de sens. C'est un manque d'humilité face à un fait que personne ne comprend."

Source : http://www.cicns-news.net/france_discrimination_suicides_Renault_Peugeot.htm

Les médias donnent la parole aux chefs d'entreprises pour dénoncer un amalgame entre suicides et conditions de vie; mais ces mêmes médias ne donnent jamais la parore au responsable de la minorité spirituelle pour qu'il dénonce cet amalgame !

Devoir de vacances : Chercher l'erreur !

Ou dit autrement : il est de notre devoir de chercher l'erreur !

en supplément : journaliste et menteur : c'est un amalgame ou un pléonasme ?!

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 19:14

Si la science lui apprenait que le Bouddhisme était érroné,

il serait près à modifier son point de vue.

Paroles du 14° Dalaï Lama.

 

Etes vous d'accord avec ses paroles ?

Si, oui ...

Alors vous ne pouvez, à ma connaissance, qu'être Bouddhiste, bahá'í ou Raëlien.

Toutes les autres religions rejettent la prépondérance de la science.

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 17:09

Le mercredi 04 juillet 2007

 

Elle congèle ses ovules pour sa fille malade et cause l'émoi en Europe

Simon Thibault

La Presse

Le cas d'une Montréalaise qui a fait congeler ses ovules pour sa fille de 7 ans suscite la controverse en Europe.

Hier, lors de la conférence de la Société européenne de reproduction humaine à Lyon, des spécialistes de l'Université McGill ont révélé une technique novatrice qui permet de conserver des ovules sur une longue durée. Sur place, ils ont évoqué le cas de Mélanie Boivin, une mère de 36 ans qui a récemment décidé de congeler quelques-uns de ses ovules afin de les offrir à sa fille.

Cette dernière est atteinte du syndrome de Turner, une maladie chromosomique qui stoppe la croissance physique et rend stériles la majorité des femmes qui en sont atteintes. Grâce au don de sa mère, la jeune fille pourra, lorsqu'elle sera adulte, concevoir un enfant par fécondation in vitro.

Après avoir capté l'attention des médias canadiens au printemps dernier, le sujet intéresse leurs alter ego européens. Sur le portail de la BBC, l'histoire a fait la une hier. Elle a aussi été la plus lue et parmi les plus échangées par courriel.

«Oui, bien sûr, il y a de la controverse, reconnaît Yariv Gidoni, un chercheur du Centre de reproduction de l'Université McGill qui a pris part à la présentation à Lyon. Mais on s'est préparés à cela», ajoute-t-il. Pour les chercheurs du Centre, le don de la mère constitue un acte d'amour.

«Mélanie m'a dit quelque chose de très touchant, dit le directeur du centre, Seang Lin Tan, en se remémorant les propos de sa patiente. Elle a dit: Si ma fille avait une maladie du rein et que je donnais l'un de mes reins pour sauver sa vie, tout le monde dirait que je suis une bonne mère. Comme mère, je tente seulement d'aider ma fille. Rien de plus que cela.»

L'équipe de chercheurs rappelle que la fille de Mélanie décidera, lorsqu'elle sera majeure, de profiter ou non des ovules de sa mère. On mentionne aussi que cette technique novatrice offre une option de plus aux femmes infertiles dans un marché où les donneuses se font rares.

Mais pour les critiques, ce type d'intervention soulève de sérieuses questions d'éthique. «Cette mère a mis des ovules au congélateur. C'est le cadeau pour sa fille. Est-ce que sa fille peut refuser ça?» s'interroge Joséphine Quintavalle, de l'organisme britannique CORE. «Je crois que dans la famille, tout ça va créer un grand fardeau pour la jeune fille.»

source : http://www.cyberpresse.ca/article/20070704/CPMONDE/707040640/6711/CPACTUEL

 

Acte d'amour pour les uns, acte "qui soulève de sérieuses questions d'éthique" pour les autres !

l'amour et l'éthique ne feraient pas "bon ménage" !?

A chacun de choisir son camp !!!

C'est le cadeau pour sa fille. Est-ce que sa fille peut refuser ça?»

Est ce un cadeau ou une obligation d'utiliser?

La formulation de la question semble en rapport avec l'état d'esprit du questionneur !!!

Selon l'organisme britannique CORE : Je crois que dans la famille, tout ça va créer un grand fardeau pour la jeune fille.

!!!

L'organisme "CORE" ne confondrait il pas croyance et avis ?

Leur avis est intéressant, s'il reste qu'un avis; quant à leurs croyances,  elles n'intéressent personne , surtout lorsqu'elles sont négatives et destabilisante pour autrui.

Les soi disantes "bonnes intentions" sont souvent créatrices de "l'enfer" !

Donc cette déclaration semble être bien à propos :

 L'éthique est une manifestation des conservateurs déistes et des religieux orthodoxes cherchant à garder l'Humanité dans l'obscurantisme et l'ignorance en lui faisant craindre la science et les nouvelles technologies.
  Que penser de nos ancêtres pour ce qu'ils appellent "l'Histoire" et qui n'est qu'un ramassis de stupidité, d'intolérances et de violences ?
  Disons oui aux nouvelles technologies et à la Science 100 % libres qui vont libérer l'homme du mythe de dieu, des peurs, des maladies, de la mort et du
travail !

                                      Raël

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 15:25

Nazisme: polémique autour d'un film avec le scientologue Tom Cruise

Le projet de Tom Cruise d'incarner, dans un film qui doit être tourné cet été à Berlin, un héros anti-nazi qui fut fusillé en 1944 pour avoir fomenté un attentat contre Hitler, suscite la polémique en Allemagne à cause de l'appartenance de l'acteur américain à la scientologie.

Montage d'archives montrant le comte Claus Graf Schenk von Stauffenberg (g) et l'acteur Tom Cruise (d, le 8 janvier 2004 à Madrid)

 

BERLIN (AFP) - 04 juillet 2007 | 10H42

La star américaine doit tenir le rôle principal dans ce film intitulé "Valkyrie" - réalisé par Bryan Singer, l'auteur de "Usual Suspects" -, consacré au destin du comte Claus Schenk von Stauffenberg, un officier de l'armée nazie qui tenta de tuer Hitler le 20 juillet 1944 et fut immédiatement exécuté.

L'équipe du film est venue en repérage à Berlin, où elle souhaitait entamer cet été le tournage de plusieurs scènes, sur les lieux des événements.

Mais rapidement, le propre fils du comte, Berthold Schenk von Stauffenberg, 72 ans, a fait part publiquement du peu de sympathie que lui inspirait ce projet, à cause de l'acteur choisi pour incarner le résistant. "Il m'est désagréable qu'un scientologue notoire joue le rôle de mon père", a-t-il dit au quotidien Süddeutsche Zeitung.

Une partie de la classe politique allemande, particulièrement agacée par le fait que l'Eglise de scientologie se soit dotée en janvier de 4.000 m2 de bureaux en plein centre de Berlin, lui a rapidement emboîté le pas.

Le député berlinois social-démocrate Klaus Uwe Benneter a ainsi regretté sur son site internet que le rôle de Stauffenberg ait été confié à "un acteur dont la secte tente par des méthodes douteuses d'appâter les gens pour les manipuler".

La semaine dernière, le débat a pris une nouvelle tournure, les autorités allemandes ayant annoncé qu'elles n'autoriseraient pas l'équipe du film à tourner sur les lieux où Stauffenberg fut exécuté, dans un bâtiment qui abrite aujourd'hui des services ministériels.

Il s'agit d'un lieu de recueillement, a argumenté un porte-parole, qui n'a toutefois pas évoqué la polémique sur la scientologie. Le gouvernement d'Angela Merkel soutient par ailleurs le projet de film, a-t-il ajouté.

Mais l'équipe du tournage se heurte à d'autres difficultés: les autorités ont mis leur veto à l'utilisation d'un autre lieu de tournage, en l'occurrence un bureau de police berlinois, en arguant que les fonctionnaires risquaient d'être trop dérangés par les prises de vue.

Le président du Mémorial de la Résistance allemande, Peter Steinbach, a pris position contre Tom Cruise, un acteur selon lui "controvers", qui risque de créer dans l'esprit du public un lien "contradictoire" entre "le courage civique d'un homme qui s'est engagé contre le totalitarisme", d'une part, et "une quasi-opération scientologue", d'autre part.

Dans ce concert de critiques, l'un des rares à défendre l'acteur hollywoodien est le cinéaste allemand Florian Henckel von Donnersmarck.

Dans une longue tribune publiée mardi dans la "Frankfurter Allgemeine Zeitung", le jeune réalisateur, qui a connu la consécration internationale avec un Oscar à Hollywood pour "La vie des autres", dépeint Tom Cruise comme "l'espoir de l'Allemagne", car, par ce film, "il fera plus pour la considération (du pays) que dix Coupes du monde de foot".

"Même la plus grande star de la nation des vainqueurs ne nous semble pas assez bien pour incarner notre héros Stauffenberg, parce que cette star, par ses convictions personnelles, n'est pas en adéquation avec les vues actuelles de l'Allemagne", regrette-t-il.

Outre-Atlantique, où les médias peinent à comprendre l'hostilité des Européens face à la scientologie, un éditorialiste du Philadelphia Daily News a résumé les choses de manière encore plus crue, en demandant: "Quelle meilleure façon de faire revivre la période nazie que d'empêcher quelqu'un de travailler à cause de ses croyances?".

Source :http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/info_express/culture/depeches_culture/(contenu)/103598

Voici un commentaire :

 Excepté l'Allemagne et la France qui étaient des associés dans des actions anti-Semites pendant la 2° guerre mondiale, c’est le monde entier qui pense, comme ce journaliste américain dit brillamment : "quelle meilleure manière de rappeler l'ère nazi qu'en niant un travail d'homme dû à sa croyance."

Oui, il est temps d'enseigner une leçon aux  allemands et français au sujet de respecter la liberté religieuse et la liberté de pensée accordée par des droits de l'homme. La France devrait également supprimer la liste de sectes faite par son Parlement qui a de fait d’un million de ses citoyens, membres des minorités religieuses, parias sociaux ; elle devrait démanteler l'organisme gouvernemental appelé MIVILUDES qui est un genre de Gestapo de la croyance, et d'arrêter le financement des associations comme UNADEFI, dont le but est de favoriser officiellement l'intolérance et la discrimination religieuse.

 L'Allemagne et la France n'ont pas appris leur leçon et créent encore des sous citoyens selon leur croyance. Il est temps pour le monde entier de protester officiellement et les agences internationales d'utilisation comme l’ONU pour condamner publiquement la France et l'Allemagne et pour imposer des sanctions économique à elles. Le boycottage des produits allemands et français est le premier mouvement que tous les gouvernements et individus respectueux des droits de l'homme devraient faire. Comment peux-tu être un scientologue et conduire un Mercedes ou une BMW ? Les Scientologues des USA devraient être le premier pour boycotter les voitures allemandes et les vins français et tous autres minorités religieuses mondiaux devraient faire la même chose jusqu'à ce que les Français et l'Allemagne fassent des excuses et modifient leurs politiques. Commentaire de Rael .

 

Source :rael-science-select@yahoogroups.com

 

Commentaire perso :

Le temps passe , les boucs émissaires changent, mais l'esprit (sectaire) demeure.

Ceux qui montrent avec insistance le passé indigne de l'humanité sont souvent les plus ageugles de leur comportement présent.

Les droits de l'Homme s'appliquent, généralement,  pour les événements passés; au présent, ces droits sont fonction de la pensée dominante ... rien de nouveau (malheureusement) sous le soleil ... brun.

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 10:11

Le plaisir de vivre peut il exister sans les drogues?

Voir Mariane du 23 au 29 Juin 2007

« Les nouvelles têtes de Turcs »

Nos sociétés modernes semblent bien décidées à sauver malgré eux de leurs vices et dépendances ces contrevenants à la loi de l'hygiénisme universel. Tolérance zéro pour la tolérance, tel est le nouveau credo  ».

ou un extrait sur :

http://www.drogues.gouv.fr/article5319.html

(3° articles, tabac)

Commentaires :

On y trouve, pêle mêle, l'intégrisme des anti drogues et la liberté de faire ce que l'on veut, en particulier le droit à altérer sa santé... et celle des autres éventuellement ! 

Cet article de Mariane est intéressant à lire.

Cependant, il est devenu , aujourd'hui, correct de dénoncer le socialement correct !

L'essentiel de l'article, une fois de plus, dénonce, oppose,  met dans le "bon" camp les uns ou les autres!

Et la recherche du mieux être, de intérêt de l'humain où est il ?

Voir la fin de l'article : le « très sympathique Pr Got susurre » « si vous arrêtez de fumer vous ferez mieux l’amour », d’où cette ultime question de Marianne « il ne reste plus qu’à savoir ce qu’on fera après l’amour ».

La vie peut elle exister hors des drogues entre deux actes sexuels (appelés "faire l'amour")?

Je dirai OUI, il y a Aimer sous toutes ses formes (rien que cela m'occupe beaucoup), il y les activités physiques, culturelles, sentir les fleurs, regarder le lever et coucher du soleil, etc...

Peut être que le paradis réel, ici et maintenant , est nettement moins commercial que les paradis artificiels.. et c'est moi qui me le crée, j'en suis le responsable ... Là, je sens que je deviens incorrect !

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 09:04

"L’amour n’est jamais du côté de l’ordre"

Miguel Benasayag 

voir un article  Miguel Banasayag  http://www.place-publique.fr/article467.html

 

Si l'amour n'est pas du coté de l'ordre; il n'est , peut être, pas non plus du coté du désordre !?

L'amour n'aime ni l'ordre, ni le désordre des Hommes. Même pas la raison, car face à l'amour la raison a toujours tort !

L'amour est ou n'est pas, il ne peut pas être subjective.

L'amour est aux antipodes de la morale de d'éthique.

L'amour est l'harmonie avec soi, les autres et tout ce qui est dans l'univers.


Repost 0