Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 07:12

 

Normal, standardisation, ordinaire!?
Ou anormal,individualisation, extraordinaire !?

 

Nous avons :

- Des gens normaux

Avec :

- des frontières faites par les guerres.

-  des guerres  conventionnelles.

-  des politiciens arrivistes.

-  des drogues légales.

- de la famine endémique.

- des religions institutionnalisées.

-  de la haine, du racisme normal, inhérent à l’homme, parait il (légalisés).

 

Et puis, nous avons quelques gens anormaux

Qui veulent :

-         Un monde sans frontière.

-         Une humanité  pacifique

-         La compétence au pouvoir

-         Rire, rire de tout, le bonheur.

-         L’abondance pour tous.

-         La spiritualité

-         L’amour

 

 

Le monde rêvé par les anormaux est il une utopie ?

Non, car :

- Nous vivons avec une économie mondialisée ; mais avec des états qui s’affrontent. Alors que le politique devrait précéder l’économie ; ceci est possible.

- La paix est une volonté individuelle et collective ; c’est un choix au présent.

- Nous sommes dans une illusion de démocratie ; et, aussi, la démocratie (même vraie) n’est pas le meilleur des systèmes pour gérer l’humanité ; la compétence et l’art au service de tous sont plus profitables à l’humanité que le populisme (démocratie = médiocratie = dictature de la pensée majoritaire).

- Le rire est le propre de l’Homme ! A lui de le retrouver !

- Aujourd’hui l’humain a la capacité de produire énormément de richesses ; les crises et pénuries ne sont que la résultante de nos politiciens et économistes (guerres continuelles ici ou là et incompétences).

- La spiritualité implique la liberté de croyance ou d’être athée, il n’y a pas de bonnes et de mauvaises croyances, seul le respect de l’être doit être commun.

- L’amour, c’est être en intelligence, en communion, en harmonie, en paix avec soi, avec les autres, avec l’univers ; c’est à dire en harmonie avec le Tout. Etre UN avec le Tout. C’est être libéré de ses émotions, tout en sachant vivre intensément ce qui nous fait vibrer dans la vie (n’accepter que le positif, tout en étant conscient de ce que l’on vit).

 

 

L’Homme se reproduit pour perdurer et pour ce qui est de sa pensée il en est de même, c’est de la reproduction, de l’endoctrinement !!!

Il souhaite que sa descendance pense, agisse comme lui, il la normalise.

Un enfant « bien élevé » est un enfant qui ressemble à ses parents, c’est du mimétisme; il est normal.

Un enfant « dés endoctriné » choisit ses pensées, ses valeurs; il est singulier, extraordinaire ; mais anormal aux yeux de ses « éducateurs » !

Il en est de même au niveau collectif ; un système politique ou religieux tente toujours de se reproduire et pour cela il « dé normalise », discrédite tous autres courants de pensée que le sien.

 

Penser, c’est se « dés endoctriner » de la pensée collective et/ou dominante ; c’est une construction … incertaine.

Mais seul l’incertain permet la pensée ; le certain est doctrinal, parfois il n’est plus qu’une croyance !

 

Repost 0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 12:44

Un proverbe ancien dit : les chiens aboient, la caravane passent !

 

Aujourd’hui, je me permettrai de dire : les intolérants crient, la réalité passe !

 

Aujourd’hui, temps de la pensée unique, il est de bon ton d’être intolérant … à toutes pensées non conforment aux idéologies, politiques, religieuses et philosophiques dominantes.

 

Aujourd’hui respecter, aimer, rechercher, apprécier, la différence, les différences, seraient preuves de débilité.

 

Aujourd’hui, est sain d’esprit celui qui pense comme tout le monde ; tout le monde formant une majorité, donc la pensée dominante est indéniablement démocratique !

Ce qui donne comme évidence que penser différemment de la majorité est anti démocratique (CQFD) !

Serait ce possible que les démocrates soient (parfois, souvent) intolérants ?!

Il est possible, aussi, que prétendre être (démocrate) ne soit qu’une vue d’esprit, bien loin de la réalité !

 

Aujourd’hui, Socrate serait, aussi, mort ou du moins bâillonné par les média et les intolérants, lesquels se prétendent grands défenseurs de la morale et de l’éthique.

Socrate, qui ne jugeait personne, ne parlait pas de morale ni de politique, religion ou de philosophie corrects ; mais se permettait de questionner autrui sur leurs jugements et comportements !

Quelle horreur, Socrate se permettait de mettre en doute le jugement de personnes ayant une pensée réfléchie, juste, moralisatrice !

 

Il va de soi que Socrate avait de bien mauvaises intentions, puisse qu’il obligeait  son interlocuteur à revisiter son discours (généralement fallacieux) et le forçait à dire ses vraies intentions !

 

Socrate (jugé criminel par la société et justice de son temps) est un exemple pour moi et je continuerai à tenter d’être son disciple; malgré tous les crieurs de soi disantes bonnes morales, généralement, remplient de haine, ils  peuvent continuer à en perdre haleine !

La haine affaiblit

L’amour renforce !

Cependant la haine des autres me renforce !

Alors j’aime ceux qui m’apprécient et j’aime ceux que me haïssent !

 

 

Repost 0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 19:56

Nelson Mandela n'est plus "un terroriste"

Source :
http://www.lefigaro.fr/international/2008/06/28/01003-20080628ARTFIG00503-nelson-mandela-n-est-plus-un-terroriste.php

.
Nelson Mandela entouré par Will Smith et Annie Lennox lors du concert 46664 à Hyde Park à Londres.
Nelson Mandela entouré par Will Smith et Annie Lennox lors du concert 46664 à Hyde Park à Londres. Crédits photo : AFP

Des parlementaires américains ont rédigé un projet de loi pour retirer de la liste noire américaine du terrorisme le nom de l'ancien président sud-africain. L'ANC a été considérée par Washington comme une organisation terroriste, au temps de la Guerre froide.

» Quand le Tout-Londres fête les 90 ans de Mandela

George Bush s'apprête à faire un cadeau inestimable à Nelson Mandela. Celui qui fut le leader du Congrès National Africain (ANC) et héros de la lutte contre l'Apartheid va pouvoir aller et venir librement aux Etats-Unis et ne sera plus considéré comme un terroriste potentiel. Le président américain a reçu du Congrès un projet de loi visant à retirer des bases de données de l'immigration américaine le nom de l'ancien prix Nobel de la Paix et va le signer très prochainement. Jusqu'à présent le nom de Nelson Mandela et celui de ses compagnons de l'ANC, figurait sur la liste des personnes à surveiller. Le Secrétaire d'Etat devait certifier que le vieux leader africain n'était pas un terroriste pour que Nelson Mandela puisse pénétrer aux Etats-Unis.

La secrétaire d'Etat Condoleezza Rice avait expliqué aux parlementaires en avril que la situation la gênait. «Il est franchement assez embarrassant de devoir autoriser mon homologue, le ministre des Affaires étrangères d'Afrique du Sud, à venir, sans parler de ce grand dirigeant, Nelson Mandela», avait-t-elle déploré. Pendant la Guerre froide, les Etats-Unis considéraient en effet l'ANC comme une organisation communiste souhaitant briser le régime pro-occidental de l'Afrique du Sud. Depuis la législation introduite dans les années 80, sous Ronald Reagan, les membres de l'ANC pouvaient se rendre au siège des Nations unies à New York, mais pas à Washington ou dans le reste des Etats-Unis. L'ANC, au pouvoir en Afrique du Sud depuis 1994 et l'abolition de l'Apartheid, a été retiré de la liste des organisations terroristes il y a plusieurs années, mais étrangement ses membres sont restés consignés dans les listes de personnalités à surveiller de l'immigration américaine.

 

Mandela : «de nouvelles mains doivent soulever le fardeau»

 

Ce projet de loi intervient alors que Nelson Mandela fêtait vendredi avec quelques semaines d'avance son 90e anniversaire à Londres avec un concert grandiose. A l'affiche de cet événement destiné à récolter des fonds au profit de la fondation Mandela contre le sida : Amy Winehouse, le groupe Queen accompagné de Paul Rodgers, Zucchero, Joan Baez ou les Sugababes. Un total de 46.664 billets a été vendu, nombre correspondant au matricule de Nelson Mandela pendant les 27 ans qu'il a passés en prison.

Au milieu du concert de trois heures et demie, l'ancien président sud-africain, tout de noir vêtu, a pris la parole pour appeler le monde à poursuivre sa mission. S'appuyant sur une canne et soutenu par son épouse, d'un pas lent et hésitant, le vieil homme, souriant mais paraissant très frêle, s'est avancé jusqu'aux micros sous les applaudissements de la foule, qui a ensuite entonné «Happy Birthday».»Là où règnent la pauvreté et la maladie, y compris le sida, là où des êtres humains sont opprimés, il y a encore du travail à faire», a averti l'ancien prisonnier des geôles sud-africaines. « Nous disons ce soir, après près de 90 ans d'existence, qu'il est temps que de nouvelles mains soulèvent ce fardeau. Il est entre vos mains. Je vous remercie», a-t-il conclu sous un déchaînement d'applaudissements.

Au cours d'un dîner caritatif mercredi à Londres, Nelson Mandela avait créé la surprise en rompant un silence de plusieurs années sur le Zimbabwe, dénonçant la «tragique défaillance de la direction» du pays dirigé par Robert Mugabe.

Heureux de l'apprendre !
S'il a fallu à Nelson Mandela attendre 90 ans pour ne plus être considéré comme un terroriste par la société (démocratique et de bonne morale); ceci signifie qu'il est un digne représentant des "terroristes" de l'Histoire de l'humanité comme Jésus, Bouddha, Socrate et autres, l'étaient à leurs époques !!!
Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 21:14

Espagne: l'égérie de la "movida" pose nue contre la corrida

[02/06 - 18h51]


clip_image001-copie-3.jpg

La chanteuse espagnole Alaska près d'une affiche où elle pose nue contre la corrida, le 2 juin 2008 à Madrid

La chanteuse espagnole Alaska, égérie de la "Movida", a présenté lundi à Madrid une campagne contre la corrida sur l'affiche de laquelle elle pose nue avec des banderilles plantées dans le dos.

"Il faudrait planter quelques petites banderilles dans le dos de ceux qui disent que le taureau ne souffre pas" pendant la corrida, a dit la chanteuse en présentant la campagne baptisée "La vérité nue: la tauromachie est cruelle".

Cette campagne est une initiative des associations espagnole AnimaNaturalis et britannique Peta. Cette dernière s'est déjà distinguée à plusieurs occasions en organisant des actions de protestations contre les courses taurines.

La chanteuse Alaska, au rock déjanté et à la chevelure orange, a été avec le cinéaste Pedro Almodovar une des figures de la "movida", le bouillonnant et libertaire mouvement culturel qui a bouleversé le paysage artistique espagnol au début des années 1980 après 36 ans de dictature franquiste.

"J'ai grandi à Mexico en voyant des corridas et le toril (le corral où les taureaux sont gardés juste avant, ndlr). Je les ai vus avant de sortir et après, et même comme cela, ça me paraît inacceptable", a-t-elle déclaré.

Les professionnels espagnols de la tauromachie organisent de leur côté, les 4 et 5 juin au Parlement européen à Bruxelles, une exposition pour promouvoir leur activité, de plus en plus critiquée en Espagne et en France, les deux principaux pays "taurins" d'Europe.

En France, la Société protectrice des animaux (SPA) mène une campagne grandissante contre la tauromachie et en Espagne les opposants à la corrida, très actifs en Catalogne (nord-est), se sont exprimés pour la première fois contre cette activité fin 2007 au Parlement.

 

Source :

  http://actu.dna.fr/080602165101.qtwld7dj.html


Texte :
« En France, la Société protectrice des animaux (SPA) mène une campagne grandissante contre la tauromachie »

 

Commentaires :

Très bien, bien sûr elle est grandissante (la campagne de la SPA contre le tauromachie) elle était tellement petite, qu’elle ne peut que grandir !!!

 

Et, comme dit la chanteuse : "Il faudrait planter quelques petites banderilles dans le dos de ceux qui disent que le taureau ne souffre pas"

Ce serait par plaisir et pour l’art, qu’on se promènerait dans les rues avec des banderilles !

 

Si l’inconscience tuait, nous ne parlerions plus de tauromachie !

 

La souffrance est inacceptable ; faire souffrir avec art, pour l’art, au nom de coutumes,  c’est de la perversion que seuls les humains peuvent faire ; ce qui, de ce fait, leurs fait perdre conscience, donc l’art de ce que peut être un humain!

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 06:56

L’empire de la honte

 

Le crime, 20000 morts de la faim par jour !

Mais 20000 morts, invisibles, muets, événement sans intérêt pour les média apparemment.

Le crime perpétré discrètement, sans bruit, en douceur ; complètement indolore ... pour les « ventres pleins » !

 

Parlons chiffre : 20000 * 365 = 7 300 000 par an !!!

Hitler n’était pas aussi performant !!!

 

Personnellement, si j’avais à choisir (entre 2 maux) je ne choisirais pas la faim comme moyen d'être mis à mort.

 

 

Livre de Jean Ziegler 9782213623993.jpg

 

 

 

Vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/x14d8m_lempire-de-la-honte-jean-ziegler_events

 

Bravo Mr Ziegler de dire tout haut notre réalité !

Cependant, je suis en désaccord avec vos propos à la fin de la vidéo :

« Pour aimer les hommes il faut détester fortement ceux qui les oppriment ; c’est à cette condition que l’amour est possible » !

 

Non, Mr Ziegler !

 

L’amour est ou n’est pas du tout !

L’amour c’est aimer ceux qui pensent comme nous, cela est facile ; mais c’est surtout aimer ceux qui nous détestent, c’est aimer nos ennemis.

Combattre sans relâche, avec détermination, les idées, les paroles, les actions de ceux qui détruisent la fraternité, l’harmonie entre les Hommes ; mais avec amour, avec empathie pour les êtres humains qu’ils sont.

 

Savoir faire la différence entre l’Etre humain et les pensées de l’Etre humain ; sinon nous sommes dans l’émotionnel aveugle, destructeur.

 

Il s’en est fallu de peu que je sois l’autre avec ses pensées et attitudes ; en étant né un autre jour, dans un autre lieu, j’aurai, peut être, les idées de cet autre Etre humain.

C’est de l’inconscience de ne pas l’aimer.

A une économie mondilisée, il faut une politique mondialisée; c'est à dire un gouvernement mondial avec une monnaie mondiale, où les Etats actuels deviendraient des régions autonomes. Sans cette volonté politique de chaque citoyen du monde, l'empire de la honte a encore "de beaux jours devant lui" !

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 16:36

La Vie : Une succession d'instants conscients passant dans le Temps


Notre vie n'est qu'une succession d'instants
, pas d’instants séparés qui s’additionneraient sans lien entre eux, au contraire, notre vie est un flot dont tous les instants qui se succèdent sont étroitement reliés les uns aux autres par une dynamique qu'on choisit positive ou négative.
Et si notre dynamique est essentiellement positive, c’est que nous avons une conscience élevée capable de gérer les émotions qui jalonnent notre chemin.
Car les émotions négatives sont les plus grandes ennemies de la conscience… Conscience et émotions négatives ne vont pas de pair.
Etre positif est un véritable choix, rappelez-vous le toujours si dans la même journée, vous recevez une série de mauvaises nouvelles. Vous pouvez vous lamenter, pleurer, vous révolter ou vous pouvez dire : «j'ai choisi d'être heureux quoiqu'il arrive, que puis-je entreprendre pour changer les choses ». Cela ne signifie pas que vous ne devez avoir aucune émotion, bien au contraire, les émotions sont le piment de notre vie, mais nous ne pouvons être efficaces si elles nous emportent et nous maintiennent en otages.
Et faites toujours la différence entre les choses qu'on peut changer et les choses qu'on ne peut pas changer. Ayez la conscience de faire la différence entre les deux.

Source :http://www.raelsearch.com/fr

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 17:49

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est elle incompatible ou inapplicable avec certaines cultures à travers le monde (Orient et Moyen-Orient) ?




La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est elle hors culture ?

 

Voyons quelques articles importants :

 

Article 1

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

- « Libres et égaux en dignité et en droits», Toutes les cultures peuvent avoir décrété ce choix, c’est un choix politique que d’agir différemment.

 

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

 

- C’est aussi un choix politique que de décider que certaines personnes n’ont pas le droit de vivre, ce n’est pas un choix culturel (exemple l’Allemagne au cours du XX° siècle).

 

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

- Idem, pour cette article (exemple la France : la torture est condamnée, sauf, discrètement, à certaines périodes !).

 

Article 18

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

 

- Là, ni la culture ni la politique ne s’opposent à cette article ; mais, plutôt, l’absence de penser et de conscience de la population. Quand une religion est majoritaire dans un pays elle cherche, en général, à imposer sa croyance (exemple : France avant 1789, Actuellement beaucoup de pays musulmans).

 

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

 

- La solidarité au niveau de l’Etat est un choix de société, pas de culture.

 

 

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est apolitique et aculturelle.

Cependant beaucoup d’individus et d’Etats cherchent à l’instrumentaliser à des fins politiques ou d’intérêts privés ou religieux.

 

Les Droits de l’Homme ne s’exportent pas, ne s’imposent pas ; sinon ce ne sont plus les Droits de l’Homme, mais les droits du plus fort (politique, militaire).

 

Les Droits de l’Homme sont. Ils sont l’expression de l’humain conscient de lui, des autres et de son environnement.

 

Les Droits de l’Homme sont l’expression de l’humain et d’une société civilisée, c'est-à-dire débarrassés des militaires et des politiques partisanes ; lesquels divisent les Hommes en nourrissant la haine de son semblable.

 

Seules les fausses cultures peuvent prétendre que les Droits de l’Homme sont une atteinte à la liberté.

L’Homme libre choisit sa culture, sinon la culture est une entrave à l’épanouissement de l’humain.

Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 06:51

Nous naissons tous libres et égaux en droits et en dignité (article 1 de la DUDH).

 


Il y a, maintenant, 60 ans naissait le maccartisme aux USA (
Sénateur Joseph McCarthy) : toute personne qui n'était pas obédience clairement de droite était considérée comme un mauvais américain et, même, ennemi de la nation.

En France depuis, depuis 25 ans est né une nouvelle forme de maccartysme : toute personne n'étant pas adepte d'une religion reconnue (dans un pays laïc !!!) est suspectée de faiblesse d’esprit et d’être manipulée par un gourou et/ou une secte. Et leurs enfants seraient nombreux à en subir les conséquences désastreuses pour leurs équilibres mentaux et même physiques.

 

Commission d’enquête parlementaire 2006 :

Voyons ce qu’en disent les personnes auditionnées :

 

Audition de M. Jean-Yves DUPUIS

Inspecteur général

Le mardi 10 octobre 2006

« En prévision de notre audition par votre commission d’enquête, nous avons procédé très rapidement à une enquête auprès de tous les inspecteurs d’académie. Durant l’année scolaire écoulée, les inspecteurs d’académie ou les recteurs ont procédé à 19 000 signalements aux procureurs de la République, concernant des enfants qu’on estimait être en danger, pour diverses raisons.

Lorsque nous avons demandé aux inspecteurs d’académie quels étaient, parmi ces enfants en danger, ceux qui l’étaient à cause de mouvements sectaires, ils nous ont répondu qu’il y en avait huit.»

 

Source : Rapport n° 3507

enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale

le 12 décembre 2006.

Sommaire des auditions - page 348

 

Donc il y avait 8 enfants en danger, dont les parents sont adeptes d’une secte.
Et 18992 enfants en danger dont les parents sont adeptes d’une religion ou étant athées.

!!!

 

Audition de M. Didier LESCHI

Chef du Bureau central des cultes

Le mardi 17 octobre 2006

« J’ai donc demandé, lors d’un comité de pilotage de la MIVILUDES, que soit lancée une enquête auprès des agences régionales d’hospitalisation et des hôpitaux afin de recenser, éventuellement, les faits constitutifs de troubles à l’ordre public liés au refus de transfusion sanguine.

Le représentant du ministère de la Santé au sein des instances de la

MIVILUDES nous a indiqué, à l’époque, que ce recensement était impossible car, de peur des procédures, les responsables hospitaliers hésiteraient à dénoncer les troubles à l’ordre public.

Cette explication me semble légère, surtout si la vie de milliers d’enfants est en jeu.

Le chiffre de 45 000 enfants de Témoins de Jéhovah a parfois été avancé.

Les fonctionnaires hospitaliers sont protégés par leur statut et ont l’obligation de signaler les faits délictueux au procureur de la République.

En vue de cette audition, j’ai demandé aux préfectures de recenser, sur les trois dernières années, les incidents liés à la transfusion.

Il est remonté un petit nombre d’incidents, souvent réglés par la discussion. Aucun incident mettant en cause des enfants ou un pronostic vital n’a été relevé. »

Source : Rapport n° 3507 enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 12 décembre 2006.

Sommaire des auditions – page 446

 

Pas de problème majeur, mais un problème de religieusement incorrecte !

 

 Propos d'un des membres de la Commission :

JP Brard : L’Education Nationale a bien pour objet d’épanouir l’esprit critique, est-ce qu’on peut considérer que les Témoins de Jéhovah ne font pas des enfants infirmes intellectuellement parlant… ?

!!!

Admettons cette possibilité.

Mais, peut être, que nous pourrions, aussi, continuer l’interrogation :

Est-ce que les communistes ne font pas des enfants infirmes intellectuellement ?

Et ainsi de suite !!!

 

Il nous reste à construire des hôpitaux pour les enfants infirmes… de la pensée de leurs parents !

 

Il est bien possible que nous sommes, en France, tombés bien bas mentalement, et les sectes ne seraient que la partie immergée de l’iceberg !!!


Serait il possible, bien que l’idée soit saugrenue,  que les adeptes des minorités pourraient être un peu moins infirmes que les autres enfants, du fait qu’ils sont politiquement, philosophiquement et religieusement élevés incorrectement !?

Va savoir !!!

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 12:05
Une vidéo intéressante à voir pour comprendre nos maux de société.


« Pare-feu » - En défense de l’Etat-Nation (vidéo)
24 mars 2008

http://www.solidariteetprogres.org/article3947.html

« Pare-feu » (en anglais « Firewall ») est un film réalisé par le LYM aux Etats-Unis, présenté ici avec un sous-titrage en français.
La vidéo dure 1h24min.

http://www.dailymotion.com/video/x50ixh_firewall-en-defense-de-letatnation_news


c'est une bonne analyse de la crise (durable) financière et monétaire du monde.
mais la solution "Etat-Nation" n'est qu'une solution à courts termes, voire dépassée.

la seule solution aux énormes problèmes mondiaux c'est un gouvernement mondial et une devise mondiale.

Il n'y a pas d'autre porte de sortie. Cette solution efficace exige la fusion de toutes les monnaies nationales en une monnaie mondiale et l'éradication des Etats nations en faveur d'un gouvernement mondial.

Mais en avons nous la lucidité et le courage ?

Le refus de voir la nécessité de ces mesures va emplifier cette crise mondiale qui, a fait, et va faire des millions de morts à cause de guerres et de famines avec le risque d'une déstruction totale de l'humanité au travers d'un conflict nucléaire mondial
.

La fatalité est le destin des inconscients !





Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 07:36

 

  

Delanoë et les sectes


http://www.dailymotion.com/relevance/search/ra%C3%ABl/video/x4llhh_delanoe-et-les-sectes_news

 

 

Le Maire de Paris en meeting répond aux propos d’Emmanuelle Mignon, chef de cabinet de (Mr) Sarkozy, sur la scientologie.

 

21 février 2008-04-08

 

« Donc, je vous le dit, moi Maire de Paris qui ait lutter contre les sectes, je n’accepterais jamais, jamais, jamais, la moindre légèreté, le moindre manque de fermeté, vis-à-vis des sectes, qui sont les ennemis de valeurs essentielles, d’une valeur constitutive de l’âme de Paris et qui est tout simplement la liberté. »

 

En remplaçant le mot « sectes » par un autre mot ; nous retrouvons, bizarrement, des discours entendus dans le passé !

 

Donc, je vous le dit, moi Maire de Paris qui ait lutter contre les Juifs, je n’accepterais jamais, jamais, jamais, la moindre légèreté, le moindre manque de fermeté, vis-à-vis des Juifs, qui sont les ennemis de valeurs essentielles, d’une valeur constitutive de l’âme de Paris et qui est tout simplement la liberté.

 

Donc, je vous le dit, moi Maire de Paris qui ait lutter contre les homosexuels, je n’accepterais jamais, jamais, jamais, la moindre légèreté, le moindre manque de fermeté, vis-à-vis des homosexuels qui sont les ennemis de valeurs essentielles, d’une valeur constitutive de l’âme de Paris et qui est tout simplement la liberté.

 

 

Si l’objet d’indignation change ; l’offuscation, la diatribe, la vindicte se ressemblent et l’esprit d’inquisition serait le même.

 

Cette intolérance, envers ce qui est désigné comme intolérable, est elle tolérable ?

Car derrière les mots désignant un groupe, il y a les individus des êtres humains!
Sont ils des êtres humains à part entière ?

Sont ils des sous citoyens qui ne méritent pas le même respect que tous autres ?

Donc si les sectes et concrètement leurs membres (sectateurs) ne méritent la moindre légèreté ; ils méritent, de ce fait, la plus grande fermeté …

Comme autrefois : le bûcher, le camp d’extermination, ou quelque chose de nouveau, par exemple : une modification de leurs ADN, de leurs codes génétiques ?

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article