Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 18:34

 

  4 novembre 2008

 

Les journalistes à la radio annoncent en titre aux heures d'informations :
"que les gens ont les yeux rivés sur les élections aux USA "!

Ah bon !!!
Ai je oublié d'ouvrir les yeux dans la bonne direction !?

Ont ils vérifié leur information, ces authentiques informateurs ?
Est ce que tous les habitants de France ont comme préoccupation première de savoir en permanence si les Américains vont votés et d'entendre moult supputations d'experts patentés!

La Terre s'est elle arrêtée de tourner en ce jour ?
Est elle en "point fixe" avec l'Amérique en face du soleil ?

Ou sommes nous en face de l'amplification d'un  événement par les média ?

 Avec l'intention de détourner les citoyens de leurs préoccupations habituelles et de déterminer l'importance des événements mondiaux en fonction du bon vouloir des médias ?

En ce jour, mourir de faim en Afrique avait moins d'importance et l'obésité des jeunes Américains n'était pas d'actualité !






En ce jour du 4 novembre 2008, comme tous les autres jours, les médias font leur travail de classification des faits et d'annoncer ce à quoi les citoyens doivent s'intéresser aujourd'hui.

  

En ce jour les Américains étaient à l'honneur... certains Américains, d'autres moins, comme Noam Chomsky

Voir : http://mediashit.org/news.php?item.158.19


Evidemment, il n'est pas très consensuel ce Monsieur en commençant la vidéo par : "Abrutis, jour après jour, par des divertissements débilisants et trompés par des médias complaisants" !

La vérité est souvent choquante à l'oreille, alors que le mensonge quotidien est une berceuse !


Mais, maintenant il y a un nouveau président des USA, peut être, qu'avec lui ce qui est dérisoire aux yeux des médias va devenir important et que le bien être de chaque être humain devienne une réalité.
 

Repost 0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 17:51

 

Edition spéciale du journal « Le Figaro »

 

http://www.edition-speciale.lefigaro.fr/default.asp?ids=51470&idfrom=6&cs=MHUESM

 

Texte :

Un observatoire de défense des minorités.

Discours du Président de la République

 « Plus jamais, jamais, jamais, ça » a-t-il martelé promettant qu’il mettrait tout en œuvre pour indemniser toutes les victimes de cette ignoble « chasse aux sectes ». Etaient présents et attentifs de nombreux représentants de ces minorités et les universitaires qui dès le début avaient dénoncé ces discriminations. Mais ceci n’est peut être qu’un canular … lire la suite

http://www.edition-speciale.lefigaro.fr/default.asp?ids=51470&idfrom=6&cs=MHUESM

 

 

Puis, il est écrit :

Vous venez de vous faire piéger !

 

Inscrivez vous pour gagnez un voyage ….

 

 

Oui c’est un canular !

Oui, vous vous êtes fait piégé !

Mais où est le canular, qui piège qui ?

 

Et où est le piège ?

Puisque les commissions parlementaires le disent et les journaux le répètent, les « sectes » sont un problème.

Oui c’est un grave problème étant donné que le gouvernement et les journaux ne disent que des choses vraies !

En êtes  vous persuadés ?! 


Tous les journalistes et les médias savent qu’il n’y a pas plus de problèmes de minorités religieuses, philosophiques que dans le reste de la société. C’est ce que disent les universitaires spécialistes des religions (en france, les spécialistes des religions ne sont pas jugés compétents par les parlementaires et les journalistes !).

Une société malade de ses difficultés trouve toujours un ou des boucs émissaires pour faire diversion, ( voir René Girard  Le mécanisme victimaire ).

 

Finalement ce canular n’est pas un canular. C’est une information décalée dans le temps !

Ce genre d’information appartient au futur (c’est très rare dans la presse) !


Le futur est toujours un canular (généralement inadmissible et immoral) pour le présent; exemple : en l'an 100 le christianisme était une secte dangereuse, immorale, incivique.


Le piège est là : ce qui est de « bon ton » aujourd’hui, risque d’avoir un goût très amer demain pour les « suiveurs » de l’air du temps.

Car le temps dévoile, mais en lumière les informations fallacieuses.

 

A moins que … ce soit de l’information au second degré !

Alors, comme disait Jésus en son temps : « comprenne qui pourra » !

 

 

 

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 09:57
Question sans réponse !
Question taboue !


Question sans réponse dans les médias.
Et question totalement saugrenue à l'éducation Nationale.



Extrait d'une des vidéo:
Les banques

La plupart d’entre nous croyons que les banques prêtent de l’argent, leur ayant été confié par des dépositaires. C’est facile à imaginer, mais ce n’est pas la réalité.

En fait les banques créent l’argent qu’elles prêtent non pas à partir des possessions des propriétaires, ni de l’argent déposé, mais directement à partir de la promesse des emprunteurs de les rembourser. La signature de l’emprunteur sur le contrat de prêt constitue une obligation de payer à la banque le montant de l’emprunt plus les intérêts, ou alors de perdre la maison, la voiture ou tout bien ayant constitué la garantie. C’est donc un engagement important pour l’emprunteur. Qu’est ce que cette même signature implique pour la banque ?

La banque se doit de faire exister la montant du prêt et le marquer sur le compte de l’emprunteur. Ca parait invraisemblable ? Assurément ça ne peut être la vérité …Mais ça l’est .


Prenez le temps d'en savoir plus et pourquoi cette question est si dérangeante pour ... !!!

part 1 :
http://www.dailymotion.com/video/k3SPSfiI2UCqd4DT5c

part 2 :
http://www.dailymotion.com/video/k5j9ufl8ospOf4DT6P

part 3 :
http://www.dailymotion.com/video/k3gYph7WaEQDtRDT7J


En français :
http://diablogtime.free.fr/?p=577


Edifiant, n'est ce pas !!!

Repost 0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 08:26

   

 Journal « Le Figaro »

Où est ta devise :
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur »,
Beaumarchais, Le mariage de Figaro.

 

A cet article :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/10/02/01011-20081002FILWWW00456-suisse-rael-prive-de-permis-de-sejour.php

 

J’ai posté 2 fois ce commentaire :

Il y a gourou et gourou !

Le représentant de Dieu (version catholique) est le bienvenu en France et, à l'occasion en Suisse; cependant il est appelé souverain pontif (celui qui fait le pont entre Dieu et les hommes).

Le représentant des Elohim (version raelienne) n'est pas le bienvenu en Suisse et en France c'est un gourou (sens péjoratif du mot).

Et pourtant en lisant la bible les mots Elohim (pluriel) en Hébreu sont remplacés par Dieu (singulier) !

Le Pape catholique et raël ne parleraient ils pas de la même chose ?

Mais avec un décalage de 2000 ans ! ?

Qui est le plus sérieux, le moins mystique ?

Les tribunaux Suisses ont tranché!

 

Il n'est pas paru !

Je ne vois pas de propos injurieux dans mon commentaire.

Ce commentaire poserait autre problème au modérateur ?

Ou bien le modération considère t'il que le lecteur n’est pas apte à lire ce genre de prose ?

 

Peut être que ces propos risque de troubler le lecteur, lui ouvrir des perspectives de pensées nouvelles ; lesquelles pourraient être taxées de saugrenues par des journalistes bien pensants et pensants pour autrui !?

 

Pourtant, en philosophie il n’y a que l’impensable d’intéressant !


Mais, peut être que pour les média français, ce qui peut paraître le plus plausible, le plus sensé serait le plus inopportun !

 

Repost 0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 07:32

Une chanteuse transsexuelle turque jugée pour dénigrement de l'armée

La célèbre chanteuse transsexuelle turque Bülent Ersoy a comparu mercredi devant un tribunal d'Istanbul pour dénigrement du service militaire après avoir affirmé sur un plateau de télévision que si elle avait eu un enfant, elle n'aurait pas voulu l'envoyer à l'armée.

"Si j'avais eu un enfant, vous imaginez que je (le) conduirais à la tombe parce que quelqu'un assis au bout de la table a dit: 'tu dois le faire, il doit le faire'? ", avait déclaré l'artiste fin février, en pleine opération de l'armée turque contre des rebelles kurdes dans le nord de l'Irak.

Poursuivie pour avoir "découragé par voie de presse le peuple d'effectuer le service militaire", un délit passible de trois ans de prison, Mme Ersoy, 56 ans, ne s'était pas présentée en juin à une première audience et la cour avait menacé de recourir à la force publique en cas de nouvelle absence.

L'extravagante artiste très populaire en Turquie est arrivée mercredi au tribunal à bord d'une limousine noire aux vitres teintées et a rejoint la salle d'audience au pas de course, lunettes de soleil sur le nez, en refusant de répondre aux questions des journalistes.

Devant la juge, Mme Ersoy a maintenu ses déclarations tout en plaidant son innocence. "J'ai parlé au nom de l'humanité et même si on me condamnait à mort je dirais les mêmes choses: il faut trouver une solution plutôt que de s'entretuer", a déclaré la diva. "Jamais je n'ai dit 'n'envoyez pas vos enfants à l'armée'", a assuré l'artiste. "Je n'ai rien dit qui puisse constituer un crime".

Tout Turc est appelé sous les drapeaux à partir de 18 ans pour servir de six à 15 mois selon son niveau d'éducation. La Turquie ne reconnaît pas le droit à l'objection de conscience, les réfractaires pouvant encourir une peine de prison. (belga/7sur7)
24/09/08 18h58


Source :
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/427329/2008/09/24/Une-chanteuse-transsexuelle-turque-jugee-pour-denigrement-de-l-armee.dhtml

Où sont les hétérosexuels ?

Les soit disant normaux !
Ils dorment ,sans doute, du sommeil du juste ... inconscient !?

Evidemment, il faut du "caractère" de la conscience pour ose faire comme Bülent Ersoy !
Il est plus facile d'être silencieux dans ses pantoufles que de la suivre.

Réveillez vous les normaux, osez être ... être  hors de la normalisation, du conformisme, de l'embrigadement politique, militaire, religieux !

Décidez maintenant que vous en avez assez de vous conformer! Choisissez de devenir extrêmement anormaux. Notre planète est peuplée de 5 milliards et demi d’êtres humains normaux. Ils ont des bombes à neutrons normales, ils ont des guerres normales, ils ont des frontières normales, ils ont des politiciens normaux, ils ont des drogues normales. Puis il y a des gens qui pensent que les frontières devraient être supprimées, ceux-là sont anormaux. Je suis de ces gens-là et je crois que si vous êtes là, c’est parce que vous aussi vous voulez être anormaux et comme moi répandre l’amour… mais cela c’est anormal! Raël
Source :
http://www.raelsearch.com/fr

Repost 0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 07:41


Hugo Chavez exige des excuses des colonisateurs pour les génocides commis
 

APA - Le Cap (Afrique du Sud) Le Président du Venezuela, Hugo Chavez, a déclaré à,Prétoria que les anciennes puissances coloniales de l’Afrique et de l’Amérique du Sud devraient présenter des excuses à ces continents pour y avoir commis "le plus grand génocide de l’histoire".

M. Chavez qui effectue depuis mardi un visite officielle en Afrique du Sud, a estimé que "l’Afrique a vécu "le plus grand génocide de l’histoire", faisant allusion à la colonisation et à l’esclavage par les colons européens.

"En cela nous sommes des frères, car nous avons également été victimes d’un tel génocide en Amérique du Sud", a-t-il ajouté, parlant des civilisations Maya, Aztèque et Inca qui ont disparu par la faute des conquérants espagnols.

"Les pays qui ont organisé ce génocide n’ont pas encore demandé pardon et certains d’entre eux sont même bouleversés du fait que nous puissions en parler encore", a déploré le président vénézuélien.

"Mais nous avons l’obligation de ne pas oublier cela. Il est de notre devoir d’en parler et de dire aux générations présentes et futures ce qui s’est passé", a ajouté l’ancien parachutiste qui depuis son arrivée au pouvoir en 1998 ne cesse de provoquer les Etats-Unis et la Grande Bretagne par des attaques virulentes.

 
JD/pm/fss/mn/APA
03-09-2008
 Source : http://www.apanews.net/apa.php?page=show_article&id_article=74292

Voici un "bon" exemple d'information journalistique !

Publication d'un discours de Chavez (neutralité journalistique) et en fin d'article le commentaire du journaliste !

Il est reconnu en psychologie que les premiers et les derniers mots d'un article sont les mieux retenus par le lecteur.

 Dès le premiers mots Chavez parle : "le plus grand génocide de l’histoire"."
Et le journaliste commente :" l’ancien parachutiste qui depuis son arrivée au pouvoir en 1998 ne cesse de provoquer les Etats-Unis et la Grande Bretagne par des attaques virulentes. "
Chavez est un provocateur !
Un provocateur n'est, généralement, pas une personne fiable, raisonnable, que l'on doit prendre au sérieux !

Ouf !!!
Nous l'avons échappé belle !
Je commençais à prendre au sérieux que 80% de la population Amérindienne du sud était morte suite à la colonisation espagnole et portugaise.
Et qu'en Afrique le trafic de l'esclavage et les souffrances psychologique de l'évangélisation chrétienne, de la colonisation, ainsi que de la décolonisation, avaient été terrible pour l'Afrique, voir (par exemple sur ce blog):
http://philo-du-futur.over-blog.com/article-6670507.html!

Merci, Monsieur le journaliste auteur de cet article, je peux continuer à dormir tranquille, de nuit comme de jour. Seuls les allemands ont fait un génocide dans la décennie de 1940.
Nous sommes tous de "bons blancs" sans tache, donc pas de remords !
Par contre Chavez est  un homme dangereux ... pour nos "bonnes consciences" !!!


Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 07:25

Un appel aux jeunes pour susciter des vocations

Maillage terrritorial repensé

 

Extraits de l'article :
... a ainsi demandé le Pape dans son homélie sur l'esplanade des Invalides avant d'ajouter : «Permettez-moi de lancer un appel confiant en la foi et la générosité des jeunes qui se posent la question de la vocation religieuse ou sacerdotale : n'ayez pas peur ! N'ayez pas peur de donner votre vie au Christ.

 ... Selon les statistiques fournies par l'église catholique, le nombre de prêtres diocésains (exerçant dans une paroisse) était de 15 440 en 2006 (dernière année connue). Ils étaient 19 234 en 2000 et un peu plus de 25 000 en 1990. Une même diminution est constatée pour les prêtres religieux (dans les ordres et congrégations).

De 7 064 en 1990, leur nombre est passé à 6 119 en 2000 et à 5003 aujourd'hui. Mais cette chute des vocations est beaucoup plus ancienne. Elle remonte au début des années 50 et ne s'est quasiment jamais démentie. Il y a bien eu 101 ordinations de prêtres en 2007, mais ce nombre est loin de compenser la baisse des effectifs en raison des décès ou des retraites.

Cette situation a au moins deux conséquences : non seulement l'Église se voit contrainte de repenser entièrement son maillage territoriale avec la fermeture d'un grand nombre de paroisses, mais la diminution du nombre des religieux affecte d'autant la possibilité d'évangéliser des jeunes.


Source :
http://srv04.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=891221463546

Ceci est un appel du chef spirituel de la religion catholique.
C'est, parfaitement son droit, peut être même son devoir.

Ceci a été relayé grandement et avec bienveillance par tous les média.
C'est, parfaitement leurs droits, peut être même leurs devoirs.

Donc que les jeunes de France "n'aient pas peur de donner leur vie au christ" et  que l'église catholique "évangélise les jeunes" du pays; c'est normal, naturel, rationnel, correct; en un mot c'est consensuel !

Et si, à la place de Benoit XVI c'était ...
Le Dalaï lama !?
Il y a quelques jours, seulement, sa visite a été moins médiatisée, les politiciens se demandaient s'ils devaient le rencontrer, le recevoir officiellement !!!
Peut être que le Dalaï lama est un personnage peu fréquentable !?
Le Dalaï lama ne serait il pas assez pacifique ? ou, peut être trop !?
En un mot : il n'est pas assez consensuel !

Et si, à la place de Benoit XVI, du Dalaï lama, c'était le chef spirituel d'une religion minoritaire en France, exemple un responsable évangéliste, des Témoins de Jéhovah, de la Scientologie ou Raël, lesquels seraient venus en France pour dire :
"N'ayez pas peur de donner votre vie" et "
évangéliser les jeunes" !!!

Qu'auraient relayé les média ?
Quelle information, avec quelle bienveillance envers ces chefs spirituels !?
J'ai quelques doutes au sujet de l'impartialité journalistique !!!

Il est de notoriété publique que les religions majoritaires sont, en France, bonnes, respectables; alors que les minoritaires sont mauvaises (appelées : sectes), elles embrigadent les jeunes, et les poussent au sacrifice d'eux mêmes; de ce fait, elles sont irrespectables; dangereuses pour la société.

Nos yeux ne voient ils pas selon des critères prédéfinis, des paradigmes devenus inconscients !?
Et que selon ces critères et paradigmes le fort ou le faible sera jugé blanc ou noir !?

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 08:05

 

Extrait du discours d’Albert Camus


3 mois après son prix Nobel, à Paris devant ses amis espagnols exilés.

 

« A l’étape où je suis de mon expérience, je n’ai plus rien à épargner ; ni parti, ni église, ni aucun des conformismes dans notre société et mœurs. Rien que la vérité dans la mesure où je la connais.

J’essais en tous cas, solitaire ou non, de faire mon métier et si je le trouve, parfois, dur, c’est qu’il s’exerce, principalement, dans la, si affreuse, société intellectuelle où nous vivons. Où l’on se fait un point d’honneur de la déloyauté, où le réflexe a remplacé la réflexion, où l’on pense à coups de slogans, comme le chien de Pavlov salivait à coups de cloches et où la méchanceté essaie, trop souvent, de se faire passer pour l’intelligence.

Si l’écrivain tient à lui et à écouter ce qui se dit ou ce qui s’écrit, il ne sait plus, alors, à quel Saint se vouer. Restez un artiste ou ayez honte de l’être, parlez ou taisez vous, de toutes manières, vous serez condamnés.

Que faire d’autre, alors, sinon se fier à son étoile et continuer avec entêtement la marche aveugle, hésitante qui est celle de tout artiste et qui la justifie quand même ; à la seule condition qu’il se fasse une idée juste, à la fois, de la grandeur de son métier et de son infirmité personnelle.

Cela revient souvent à mécontenter tout le monde ; je ne sais pas si j’ai donné trop ou pas assez de signatures ; si je suis prince ou balayeur ; mais je sais que j’ai essayé de respecter les mots que j’écrivais, puisque à travers eux je voulais respecter ceux qui pouvaient les lire et que je ne voulais pas tromper ».

 

Aujourd’hui, si l’on écarte tous les intellectuels qui plaisent aux média, lesquels sont, de ce fait, socialement corrects ; que reste t’il ?

Peut on faire une liste de ces intellectuels, de ces artistes  persifleurs ?

 

Ce sont « d’illustres » inconnus !

Alors, impossible de faire une liste.

Seule, reste une liste, celle des connus  pestiférés !

Je vous laisse à votre page blanche !!!

 

Personnellement : chez les intellectuels, je pense à Houellebecq

http://fr.youtube.com/watch?v=4KonsVH9C0Q&feature=related

 

http://fr.youtube.com/watch?v=4fgmcghIBtw&feature=related

 

Les philosophes n’osent plus philosopher sur l’avenir (exercice, sans doute, trop périlleux… pour leurs carrières mondaines et aussi, peut être, même pour leurs vies) ; seuls quelques littéraires osent, sans doute parce la fiction est plus admissible qu’une thèse philosophique et que, comme Albert Camus, ils peuvent être mis en « quarantaine », sans être criminalisés.

 

 

Chez les artistes à : Dieudonné

http://fr.youtube.com/watch?v=ZCwK2ELdUzQ

 

Un artiste faisant bien son métier et ayant quelque chose à dire (pas à répéter) a du succès sans les média !

Malgré que TF1 et les autres chaînes essaient de faire des têtes disponibles à la société de consommation, les citoyens gardent une part de leur esprit critique et contestataire.

 

Sartre disait : “Il ne faut pas désespérer Billancourt

La vérité serait désespérante et le mensonge l’espoir de l’humanité !

Peut être que la vérité est plus dérangeante que désespérante en cette société du spectacle et de mensonges institutionnalisés.

 

Comme Socrate, Camus ne laisse pas en repos les endormeurs et les endormis de la société ; il est cruellement dérangeant !

 

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 11:55

 

 

Georges Guingouin
Le premier maquisard de France


 

Un vrai résistant résiste avant qu’on lui donne l’ordre de résister.

Un vrai résistant résiste aux compromissions.

Un vrai résistant résiste aux faits d’armes «dit glorieux ».

Un vrai résistant doit se méfier plus de ses « amis » que de ses ennemis (de son parti politique que des autres).

Un vrai résistant l’est toute sa vie.

Un vrai résistant ne peut plaire qu’aux vrais résistants (quelques individus).

Car un vrai résistant est un humain intègre.

De ce fait, le vrai résistant ne devient un « bon » résistant que comme un indien d’Amérique au 19 ° siècle ne devenait « bon » qu’une fois mort !

 

Depuis 1945, que de commémorations, que d’éloges sur les réseaux des résistants de telle ou telle région, du Vercors ; que d’émissions télévisées sur leurs exploits.

Mais pas sur celui du Limousin, le seul à avoir battu les allemands en combats directs et le seul à avoir délivré une ville (Limoges) sans l’aide des alliés et, surtout, sans effusion de sang.

 

Peut être que ceci est l’inadmissible : il n’y a pas eu de morts en héros à Limoges, nous ne pouvons pas faire de commémoration en leur honneur.

A Limoges beaucoup de Français et d’Allemands sont restés vivants, n’ont pas souffert ; là serait le scandale !?

Pour moi : non, bien au contraire, là est le plus haut fait de la résistance !

 

 

Le « premier maquisard de France » est mort jeudi 27 octobre. Libérateur de Limoges, un des 12 résistants communistes à avoir été fait Compagnon de la Libération (sur plus de mille membres de cet Ordre), il fut victime d’un incroyable acharnement de la part du Parti communiste stalinien de l’époque. Michel Taubmann, son biographe, retrace son itinéraire hétérodoxe.

par Michel TAUBMANN, propos recueillis par Frédérick CASADESUS

 

Georges Guingouin est né en 1913 à Magnac-Laval, un village du nord de la Haute-Vienne. Il a tout juste 18 mois quand son père est fauché, parmi les premiers morts de la Grande Guerre, à la fin août 1914. Ce drame fondateur le conduit – comme beaucoup d’autres membres de cette génération d’orphelins – à rejoindre le Parti communiste, né du refus de la « boucherie impérialiste ». Durant les années trente, Georges Guingouin est instituteur et jeune responsable communiste local à Saint-Gilles-les-Forêts, aux confins de la Haute-Vienne et de la Corrèze. L’antifascisme devient le second moteur de son engagement. Il l’amènera à refuser, dans les faits, la politique collaborationniste que mène la direction du PC à la suite de la signature du pacte germano-soviétique.

Blessé au combat, il est hospitalisé à Moulins. Refusant d’être capturé, il s’échappe de l’hôpital au moment où les Allemands encerclent la ville, le 18 juin 1940. « Celui qui ne se rend pas a raison contre celui qui se rend », disait Péguy. Ainsi, Guingouin, la tête couverte de pansements, rejoint-il, peu après, son village de Saint-Gilles-les-Forêts. Immédiatement, il entre en résistance contre le régime de Vichy et réorganise le parti communiste clandestin.

En février 1941, son école de Saint-Gilles-les-Forêts est encerclée par les gendarmes et les policiers de Vichy. Echappant de justesse à l’arrestation, il va pendant trois ans et demi se cacher de ferme en ferme, aidé par sa connaissance du terrain et bénéficiant de la complicité des paysans de la région qui, pour sa haute stature, le surnomment « Le Grand », « Lo Grand » en patois limousin. Au milieu des bois du Limousin, il devient le « premier maquisard de France ». Stalinien, comme tout communiste de l’époque, mais pragmatique, il applique la justice sociale à la façon d’un Robin des Bois, taxant les profiteurs du marché noir pour aider les plus démunis, empêchant la réquisition du blé et des foins, sabotant usines et voies ferrées afin d’affaiblir la machine de guerre ennemie.

Parti seul, avec quelques fidèles camarades, il a rassemblé des centaines d’hommes durant les années 42 et 43 puis des milliers en 44. En août 44, nommé chef départemental des FFI, il regroupe sous ses ordres toutes les forces de la Résistance de la Haute-Vienne, soit 14 000 soldats

Plutôt que d’attaquer Limoges dans la foulée du débarquement, comme le lui ordonnait la direction du Parti communiste, Georges Guingouin fit encercler la ville. Le 21 août 44, grâce à sa patience et à l’intervention du consul de Suisse à Limoges, Jean d’Albis, il obtint la reddition des troupes allemandes, sans effusion de sang.

Entré dans Limoges en vainqueur, Georges Guingouin fut élu maire de la ville en 1945. Mais, deux ans plus tard, il perdit les élections face à l’ancien maire socialiste, Léon Betoulle. A partir de cette date, le Parti communiste, qui avait déjà tenté de le liquider physiquement pendant la guerre, choisit de lui régler son compte.

Pas un paria, mais un héros

Forte tête, ombrageux, voyant dans tout compromis une compromission, Guingouin refuse de reconnaître quelque erreur que ce soit dans sa conduite pendant la guerre face à un PCF qui veut occulter son rôle. Affrontant la direction de son Parti, il court alors à sa perte. Exclu, il est accusé par Jacques Duclos, alors n° 2 du PCF et homme de Moscou, d’avoir volé l’argent de la Résistance. A partir de 1953, redevenu simple instituteur dans l’Aube – le département de sa femme –, il est accusé, sans preuve, d’avoir participé à un meurtre crapuleux. Il est emprisonné, manque d’être assassiné, subit même un séjour en hôpital psychiatrique. Le Parti communiste tirait les ficelles pour le discréditer, puis le pousser à la mort.

Il est libéré en 1954, obtient un non-lieu en 1959 et redevient instituteur dans l’anonymat le plus total du côté de Troyes, bien loin de son Limousin natal. Désormais, il va consacrer toute son énergie à lutter contre l’oubli qui manque de l’ensevelir. Progressivement, avec le déclin du Parti communiste et le temps qui passe, il va réapparaître à Limoges les 21 août pour les cérémonies de la Libération de la ville. Ayant survécu à la plupart de ses ennemis, il verra ces dernières années les hommages s’accumuler, de la part de la ville de Limoges, qui baptise une rue de son nom, ou d’autres communes du Limousin. En juin dernier, affaibli mais debout, à 92 ans passés, il sera fait Commandeur de la Légion d’honneur. Ce n’est pas en paria mais en héros de la Résistance qu’il a été conduit à sa dernière demeure – vendredi dernier sous un ciel ombrageux, comme l’était « Le Grand » – dans le petit cimetière de Saint-Gilles-les-Forêts, au milieu des bois qui firent la légende du « Premier maquisard de France ».


Source : http://www.reforme.net/archive2/article.php?num=3150&ref=1012

Voir aussi :http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Guingouin

http://cequilfautdetruire.org/spip.php?article1379

 


A lire

L’Affaire Guingouin
La véritable histoire
du premier maquisard
de France


Michel Taubmann
éd. Lucien Souny
333 p., 20 euros.

Un autre grand résistant, assassiné par ... la résistance  : Pietro Tresso

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Tresso

Résister à l'occupant : Oui ! Mais il y a des "normes" à ne pas franchir !!!

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 18:58

 ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE  


Les classes sociales (pauvres et riches), les militaires, les politiciens sont ils les pions, les cavaliers, les fous, sur un échiquier que la finance déplace, sacrifie au jeu de la rentabilité !?

Chanson :

ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE de Keny Arkana

Ecouter un extrait : http://www.greatsong.net/radio/playlist.php?id=101695821

Paroles de : ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE

Le temps c'est pas de l'argent.
Cette connerie nous affaiblie.
Ton temps c'est ta durée de vie et Dieu nous a fait libre
Tous va trop vite.
La où la mort se profile
où Babylone prend la tête avec ses histoires de profits.
Où les coeurs sont trop vide ..., la haine est trop vive, les médias considérer comme prophètes.
A vouloir trop faire on a zappé l'essentiel des mensonges on nous a offert et devinez qui s'en sert.
La où sa prit la conjoncture, où sa vénère l'économie, où il y a peu d'être humain parmi les êtres économiques.
Où sa construit sa propre prison par sécurité, camarade.

ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE
ils ont peur de la liberté
ils ont peur de la liberté
ils ont peur peur de la liberté
ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE
ils ont peur de la liberté
ils ont peur de la liberté
ils ont peur peur de la liberté

Ils voudraient nous éduquer, eux qui manque de sagesse
ceux qui sans intérêt ne savent pas faire un geste.
Ils nous parle de respect mais ils flingue notre terre
disent se battre pour la paix et pour ça font la guerre.
Camarade combat le doute car ils aimeraient te corrompre
te barrer la route ou te convaincre quelle est trop longue.
N'écoute que ton intuition, suit la par tous les temps
marche avec la foi c'est la chance que tu fréquente.
Ils nous enseignent la peur pour que l'ont reste entre leurs clôtures.
Faisons prier nos différences car leur ciel est obscur.
Suit ta route chacun a la sienne.
Méfie toi des temps modernes qui fabriquent les être humains à la chaîne.
Aimeraient nous foutre des puces dans la chair.
Frotter la marque au karcher créature d'argile corrompu pour pas cher.
Dites aux enfants du système qu'ils sont enfants de la terre.
Et que les enfants de la rage ne sont pas enfants de la guerre.
Camarade,
ils ont peur de rêver,
ils ont peur de penser,
ils ont peur du changement, ils ont peur de la liberté,
ils ont peur de la différence,
ils ont peur de leur prochain,
ils ont peur de la chance, du bonheur et du lendemain.
Ils sont effrayés.
Ils voudraient t'effrayer avec leurs craintes et leurs phobies reste maître de tes pensées.
Ils sont sclérosé et ils ont baissé les bras faisons sauter les murs de ces prisons cérébrales, camarade.

ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE
ils ont peur de la liberté
ils ont peur de la liberté
ils ont peur peur de la liberté
ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE
ils ont peur de la liberté
ils ont peur de la liberté
ils ont peur peur de la liberté
ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE
ils ont peur de la liberté
ils ont peur de la liberté
ils ont peur peur de la liberté
ILS ONT PEUR DE LA LIBERTE
ils ont peur de la liberté
ils ont peur de la liberté
ils ont peur peur de la liberté

Camarade fils du vent, fils de l'horizon.
Va où ton coeur te porte et la vie te donnera raison.
Le chemin est long et d'embûche sera plein ouvre toi au monde et le monde sera tien.
La connaissance est la force et la vie il faut connaître le passé pour comprendre le présent et deviner l'avenir.
Savoir lire entre les lignes librement t'emmène a être maître de ta vie si tu c'est penser par toi-Même, n'oublie pas en ton âme cette flamme allumé,
n'oublie pas l'enfant en toi et les rêves qui l'animait,
n'oublie pas en ton âme cette flamme allumé,
(ils ont peur de la liberté)
n'oublie pas l'enfant en toi et les rêves qui l'animait
(ils ont peur de la liberté)
La beauté de la vie dépend
de ton regard.
même si pour la paix ce monde est en retard
(ils ont peur de la liberté)
nous nourrit de cette envie de tirer dans le tas
pour que nos rêves finissent mutiler dans le drame
(ils ont peur de la liberté)
la beauté de la vie dépend
de ton regard
même si pour la paix ce monde est en retard
(ils ont peur de la liberté)
nous nourrit de cette envie de tirer dans le tas
mais la beauté de la vie dépend de ton regard
(ils ont peur de la liberté)

Camarade méfie toi le temps voudrait te corrompre car c'est dur d'être incompris parmi les prétentieux, parmi ceux qui ont oublié qu'ont étaient rien d'autre que de simple terriens tous égaux devant Dieu.
Camarade va où ton coeur te porte, camarade la vérité que tu porte en toi vaut bien plus que celle établie alors va où ton coeur te porte camarade.

Source : http://www.greatsong.net/PAROLES-KENY-ARKANA,ILS-ONT-PEUR-DE-LA-LIBERTE,101695821.html

Keny Arkana

http://www.keny-arkana.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Keny_Arkana

 

 

 

Pour savoir plus sur « qu’ILS sont ils » ?

 

Le choix de la défaite   Annie Lacroix – Riz

 

Vidéo (version courte)

http://www.dailymotion.com/video/xztbh_le-choix-de-la-defaite_events

 

Vidéo (version longue)

http://www.dailymotion.com/relevance/search/lacroix%2Briz

 

Un article :

http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/PERRAULT/13759

 

 

Pour en savoir plus sur  Annie Lacroix –Riz :

 

http://www.historiographie.info/menu.html

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Lacroix-Riz

 

 

 

C’est la grande Babylone !

Le jeu de massacre des peuples.

Il faut que rien ne change !

Il faut que tout change pour que rien ne change !

Même la Révolution française de 1789 !

Les (vrais) révolutionnaires de 1789 sont morts dans les guerres napoléoniennes … les guerres coûtent chers, qui finance !?

Avec Napoléon et la restauration … restauration de l’ordre établi, avec, bien sûr, la présentation du pouvoir un peu différente !!!

Il faut bien laisser au peuple la croyance qu’il ne s’est pas battu pour rien !

Les dupés (à leur insu, de leur plein gré) qui n’ont pas « gagné » la croix de bois, ont la croix de fer ou une autre breloque du même acabit !

C’est la lutte finale, camarades … aveugles ! Et aveuglés pour ceux qui ne le seraient pas suffisamment !!!

 

La réalité est indicible !

Le vrai est tabou !

L’ordre régnant est un désordre établi !

 

Cependant la grande Babylone ne pourra disparaître que lorsque la petite Babylone aura disparu !

La petite Babylone, c’est mon manque de conscience, c’est mon manque d’humanité, mon manque d’humilité et mon manque d’oser agir !

En résumé : quand mon égoïsme (mon égocentrisme) ne me pilotera plus (laisser faire mes bas instincts), je changerai et le monde changera !

 

La société forme (ou plutôt déforme) l’Homme ; mais l’Homme a toujours le libre arbitre, le pouvoir de se changer et, ainsi de créer une nouvelle société.

 

 

 

 

  

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article