Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 07:35

Un scientifique propose un modèle d'univers sans Big Bang

Créé le 30.07.10 à 01h06 -- Mis à jour le 30.07.10 à 03h50

 

 

 

ESPACE - Il n'est pas le premier, mais ses théories sont examinées de près...

De notre correspondant à Los Angeles

On l'oublie parfois, mais le Big Bang n'est qu'une théorie. La plus complète, la plus acceptée, la plus probable au vu des observations, mais une simple théorie. Il en existe des dizaines d'autres, plus ou moins exotiques, pour expliquer la création de l'univers. Il y en a désormais une de plus, qui agite le petit monde de l'astrophysique.

Pas de début, ni de fin

Le modèle présenté par le cosmologiste taiwanais Wun-Yi Shu est jugé «fascinant» par la TechnologyReview du prestigieux MIT. Ici, pas de Big Bang, de début ou de fin à l'univers. Dans la théorie de Shu, le temps et l'espace «ne sont pas des entités indépendantes mais peuvent être converties de l'une à l'autre, à mesure que l'univers évolue». Le tout via un facteur: la vitesse de la lumière, explique TechnologyReview.

De même, masse et longueur sont interchangeables via un facteur de conversion lié à la constante gravitationnelle G et à la vitesse de la lumière. Shu résume: pendant l'expansion de l'univers, le temps est converti en espace, et la masse en longueur. Lors des phases de contraction, c'est l'inverse.

Les problèmes du Big Bang

Dans le modèle de Shu:

La vitesse de la lumière et la constante gravitationnelle ne sont pas... constantes. Elles varient au cours de l'évolution de l'univers

Il n'y a pas de début ni de fin à l'univers: pas de Big Bang, ou de Big Crunch (contraction) ni de singularité (point duquel tout partirait ou vers lequel tout convergerait)

L'univers connaît des phases d'accélération et de décélération

Wun-Yi Shu a testé sa théorie en observant une supernovæ et constaté qu'elle ne posait pas les problèmes du Big Bang. En effet, pour expliquer l'inflation cosmique, les scientifiques ont introduit le concept «d'énergie sombre» (à ne pas confondre avec la matière sombre ou noire). Cette forme d'énergie mystérieuse constituerait 70% de l'énergie totale de l'univers. Petit problème: personne ne sait exactement de quoi il s'agit, ni même si elle existe véritablement.

Faut-il pour autant jeter le Big Bang? Assurément pas. De nombreuses observations semblent valider le modèle. Le rayonnement cosmique (CMB) observé par le satellite Planck, est considéré par beaucoup de scientifiques comme «l'écho» du Big Bang. Le modèle de Shu n'explique pas cette observation, ni la structure du phénomène observé. Pour l'instant.

Philippe Berry

 

Source : http://www.20minutes.fr/article/586807/Sciences-Un-scientifique-propose-un-modele-d-univers-sans-Big-Bang.php

 

Voici comment se commente une révolution déterminante pour l'humain.

Par un petit article dans un journal d'actualité.

Pas de titre pour les revues scientifiques, pas de cinq colonnes à la une !

La fin du mythe d'un univers fini, étant à l'image, rassurante, de la pensée limitée de l'humain.

Mais le changement de paradigme ne se fait pas dans la joie et l'enthousiasme des scientifiques.

Car mettre au rebut ce que l'on a crû et enseigné pendant des décennies est très dur à l'ego des détenteurs du savoir !

Et, il est intéressant de remarquer la fin de l'article  : " Faut-il pour autant jeter le Big Bang? Assurément pas." !?

Bizarre !

Pourtant l'alternative est simple : ou cette nouvelle théorie remplace l'ancienne ou elle n'a pas fondement scientifique.

A moins que les critères scientifiques soient toujours dépendants de l'état et de l'ouverture d'esprit des scientifiques.

Quant à "l'écho " du big bang il est attribué au big bang, logique, il permettait de renforcer cette théorie, ceci étant une aubaine scientifique. Mais la réalité de cet "écho" quand est il si l'univers est infini?

Peut être de la communication consciente au niveau cosmique, comme les cellules du cerveau humain communiquent entre elles indépendamment de nos pensées.

Le vertige de l'infini !!!

Il était jugulé par nos ancêtres ...et encore beaucoup de nos contemporains par un dieu, le dieu infini avec toutes les qualités de l'infini!!!

Ou, par un univers fini à 15 milliards d'années lumières ... à la "lumière" de nos observations scientifiques.

 

Admettre que le temps ne passe pas, mais que nous passons dans le temps, dans l'infini; que tout est infini dans le temps et l'espace et cyclique (voir le symbole raëlien et des civilisations anciennes : http://fr.proswastika.org/page.php?2 ).

 

Les scientifiques confirment, à leur insu ?, les messages remis à Raël et ces messages nous préparent sereinement à comprendre, accepter et à être enthousiasme face la réalité de demain.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 24/08/2012 22:02


Blog(fermaton.over-blog.com)No.22- THÉORÈME HAWKING.  - Nul ne guérit du BIG BANG.

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche