Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 19:20

 

 

Des circoncisions tuent 20 garçons en Afrique du Sud

 

http://news.bbc.co.uk/2/hi/world/africa/10350471.stm

 

 

 

Circumcisions kill 20 boys in South Africa

 

 

Des circoncisions tuent 20 garçons en Afrique du Sud

Vendredi 18 juin 2010, Royaume-Uni

South African boys at initiation school (file photo)

 

La circoncision fait partie de l'initiation à la virilité pour certaines communautés

 

Vingt garçons sud-africains sont morts suite à des circoncisions ratées dans la province du Cap-Oriental

Les décès sont survenus dans les 12 derniers jours, dont neuf pendant les dernières 24 heures", a déclaré un porte-parole des autorités sanitaires de la province.

Environ 60 garçons ont été sauvés : ils venaient de 11 écoles d'initiation qui depuis ont été fermées.

La circoncision est considérée comme un rite de passage à l'âge d'homme dans certaines communautés sud-africaines.

C'est une pratique commune dans les communautés Xhosa et Ndebele.

Cependant, le roi zoulou Goodwill Zwelithini veut la réintroduire chez les Zoulous à cause de rapports affirmant que la circoncision médicale peut diminuer les chances de contracter le SIDA.

Les garçons rescapés ont été transportés à l'Hôpital Académique  Nelson Mandela à Mthatha.

" Tous sur les 60 ont des blessures infectées et sont déshydratés," a déclaré le porte-parole des autorités sanitaires du Cap-Oriental Sizwe Kupelo, selon l'agence de presse Sapa .

Quatre des garçons doivent même être amputés complètement de leurs parties génitales, sinon ils risqueraient la mort. Nous attendons seulement le consentement de leurs parents pour accomplir les procédures médicales.

Problèmes de poursuites judiciaires 

Les écoles d'initiation illégales sont devenues courantes au Cap-Oriental, particulièrement dans les zones rurales.

Des chirurgiens non enregistrés les établissent souvent pour faire de l'argent, dit Pumza Fihlani, correspondant de la BBC à Johannesburg.

Cette semaine,  sept initiés mineurs ont été sauvés, venant d'une école d'initiation illégale dirigée par un chirurgien traditionnel non-enregistré de 55 ans qui avait été arrêté plusieurs fois pour le même délit.

"Récemment, il s'est vu infliger une suspension de trois ans mais il a continué à faire la même chose. Ces cinq dernières années, près de 20 initiés sont morts dans ses écoles et 15 ont été amputés de leurs pénis ," a dit le Département de la Santé du Cap-Oriental.

Les responsables du Département de la Santé vont rencontrer la police, les membres du Département de la Justice et les procureurs pour discuter des poursuites judiciaires contre ceux qui enfreignent la Loi sur la Circoncision Traditionnelle, laquelle règlemente la coutume dans la province, selon l'agence Sapa.

Le principal problème est que les parents sont réticents à poursuivre en justice les chirurgiens traditionnels illégaux qui parfois forcent leurs enfants à la circoncision à un très jeune âge," a déclaré M. Kupelo.

"Nous identifions les coupables, mais si les parents ne sont pas décidés à engager un procès contre eux, on les libère et ils continuent illégalement à circoncire et à tuer ces garçons."

La plupart des initiations sont effectuées soit en juin - juillet, soit en novembre - décembre.

L'année dernière, 91 initiés sont morts et des centaines ont été hospitalisés dans la province.

____________________________________________________________________________________________________

 

 

 http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2010/06/16/article_circoncision-tergiversations-judiciaires.shtml

 

Circoncision : tergiversations judiciaires autour de la mise en danger d'un bébé

 

mercredi 16.06.2010, 05:10 - La Voix du Nord


COUR D'APPEL DE DOUAI

La justice a de nouveau relaxé, hier, un homme jugé pour une circoncision presque mortelle. ...

 

Comme le tribunal de Lille en 2009, la cour d'appel de Douai n'a rien retenu, hier, contre Mazen M., 54 ans, qui, en 2006, avait pratiqué, à domicile, une circoncision rituelle sur un bébé de 15 jours. Le petit avait dû être hospitalisé. « À une demi-heure près, il était mort », rappelle Abderrahmane Hammouch, l'avocat des parents. À Lille comme à Douai, la version de Mazen M. ne change pas. Il a « expliqué les précautions à prendre aux parents ».

Le fond du dossier s'est cependant rapidement déplacé. Mazen M. était attaqué pour pratique illégale de la médecine. L'homme n'est pas inscrit au Conseil de l'Ordre. En même temps, titulaire de diplômes étrangers, il officie... dans des hôpitaux de régions enclavées. Des hôpitaux français.

Rituel ou médical ?

L'autre question tourne autour de la circoncision elle-même. S'agit-il d'un acte médical ou purement rituel ? Dans le cas où la seule motivation confessionnelle serait retenue, est-il pour autant concevable d'attaquer la chair d'un individu (ici, un bébé) avec de possibles conséquences pour sa santé ? À Lille, les débats avaient été âpres entre le parquet et le président Gérard Flamant pour qui : « En France, la circoncision est un acte médical et uniquement dans un cadre thérapeutique. La loi ne prévoit pas que la circoncision puisse être pratiquée pour d'autres raisons, y compris religieuses. On ne peut que constater une espèce de tolérance. » Évoquant une « pratique coutumière non assimilable à un acte médical », le procureur Créon avait requis la relaxe.

À peine nommé, son supérieur, Frédéric Fèvre fera appel... de ladite relaxe. À Douai, la position de l'avocat général Patrick Leleu sera aux antipodes de celle de son collègue lillois. La réaction de Florence Meilhac, l'avocate de Mazen M. : « Il y a tolérance coutumière du droit français en raison du fait religieux ! On n'a jamais vu un rabbin, un parent ou un pratiquant musulman être traîné devant des juges pour avoir pratiqué une circoncision ! D'ailleurs, le geste médical n'est pas celui pratiqué pour l'acte rituel ... » La suite est connue.

Pour la famille du bébé, Abderrahmane Hammouch espère dorénavant convaincre le procureur général de se pourvoir en cassation. •

LAKHDAR BELAÏD

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2010/06/16/cour-d-appel-de-douai-l-auteur-de-la-cir.shtml

 

JUSTICE
L'auteur de la circoncision ratée de Tourcoing relaxé

Publié le mercredi 16 juin 2010 à 06h00
La cour d'appel de Douai a confirmé hier après-midi la double relaxe obtenue à Lille par l'auteur de la circoncision ratée à Tourcoing.

Un bébé, le 20 janvier dernier, avait pourtant failli mourir.

 

Les motivations écrites du président Jean-Baptiste Avel, quand elles seront connues, seront examinées attentivement car la position de la cour d'appel peut sembler effectivement étonnante. D'ailleurs, le 5 mai dernier, lors de l'examen de l'affaire à Douai, l'avocat général Patrick Leleu l'avait déclaré d'entrée de jeu : « Le jugement de Lille, qui relaxe, est incompréhensible ».
De quoi s'agit-il ? Mazen M., 55 ans, qui affirme avoir des diplômes algériens mais dont la qualité de médecin n'est pas reconnue en France, pratique des circoncisions sur des bébés en dehors de tout cadre hospitalier, pour une somme de 150 euros.
Un bébé de quinze jours avait donc été circoncis dans l'après-midi du 19 janvier 2006 par Mazen M. L'opération est effectuée dans la salle à manger d'un modeste logis tourquennois.
Sauvé in extremis
Problème : l'enfant ne cicatrise pas, perd son sang petit à petit et devient de plus en plus léthargique. Le lendemain, le père, sentant que son bébé va passer de vie à trépas, le conduit au CHR de Lille. On le sauve in extremis, les experts sont d'accord là-dessus. L'affaire est signalée, les parents portent plainte.
La position de Me Florence Meilhac, qui défend Mazen M., l'emporte à Lille : pour l'avocate, il s'agit d'un rituel toléré qui n'a rien à voir avec la médecine.
En revanche Me Abderrhamane Hammouch, pour les parents, se scandalise : « Des parents se placent sous la protection des lois de la République parce que leur bébé a failli mourir et on leur dit qu'il ne s'est rien passé ! C'est incompréhensible ! » À Lille dans un premier temps, à Douai hier, Mazen M. a donc été innocenté des incriminations de « blessures involontaires » et « exercice illégal de la médecine ».
Espérons qu'on n'aura pas bientôt à reparler de cette position de la justice quand un bébé décédera des suites d'une circoncision ratée sur une table de cuisine...

DIDIER SPECQ

 

 

mais c'est une pratique ancestrale !

Alors circuler il n'y a rien à voir ou à redire, puisque les coutumes, les rituels ... c'est sacré !

Aujourd'hui, il est question d'une loi européenne pour interdire la fessée aux enfants.

La circoncision, ce n'est pas une fessée, c'est une coutume, je vous le redis pour bien l'intégrer dans votre crâne !

La circoncision ; une attente à l'intégrité physique des enfants, mais c'est un rituel initiatique pour devenir ... un homme, comprenez le bien.

La circoncision doit continuer à être autorisée, car vouloir l'interdire pourrait être classé comme de l'antisémitisme (pratiquée principalement par les Juifs et Arabes (musulmans)) ! Alors ne sombrez pas dans cet ignominie.

Alors longue vie à la circoncision !!!

 

A moins que ... si la circoncision n'existait pas et qu'une "secte" quelconque introduisait ce rituel, alors là ... il se pourrait que beaucoup de personnes seraient scandalisés (c'est le cas de le dire) par cette pratique sur les enfants.

 

Conclusion: comme au temps de la Fontaine : "les animaux malades de la peste" : les jugements de Cour ou populaires, d'aujourd'hui, sont à géométrie variables selon le niveau que la maladie de la peste, de La Fontaine a atteint le cerveau de la population !

La barbarie coutumière se légalise avec le temps et les humains (inconscients) perpétuent ce rituel en le sacralisant; c'est ainsi que l'on "élèvent" et mutilent les enfants.

Une chose sera jugée bonne ou mauvaise selon son niveau d'ancienneté et de son nombre d'adeptes ...infestés par la peste du " nos ancêtres ont toujours fait comme ceci".

Pour ce qui est de la conscience, du pensez par soi même, ce qui permet à l'Homme d'accéder au rend d'humain, nous verrons ceci plus tard... mais pas trop tard,  j'espère !

 

Excision, circoncision : pratiques barbares des temps de croyances inconscientes et inhumaines.

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche