Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 08:38

 

Dieu comme événement,

Par Jean-Luc Marion

 

La position philosophique commune à l'athéisme et au théisme est que Dieu ne peut faire l'objet d'une expérience sensible, d'un concept fini et d'un désir particulier. Mais cette impossibilité, loin de pouvoir être retenue contre Dieu, en constitue l'essence même.

 

 voir l'article :http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1184772699859/0/fiche___ressourcepedagogique/&RH=PHILOS

 

pour en savoir plus sur Jean Luc Marion:

 http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20100121.BIB4792/jean-luc-marion-un-philosophe-catholique-chez-les-immortels.html

 

Dieu comme événement, ou l'art "d'enfoncer une porte ouverte" !

 

Ce que nombre de collégiens pensent par intuition; Mr l'académicien Jean Luc Marion le dit avec l'art d'un grand tribun.

Evidemment tout le monde n'a pas la compétence épistolaire et le savoir faire de Monsieur l'académicien.

 

Mais sur le fond, rien de nouveau; pas de nouvelles lumières sur le mystère de Dieu.

 

Et pourtant, sans fréquenter l'Académie, il est, plutôt facile, aujourd'hui, d'aller plus loin.

Le savoir d'un collégien d'aujourd'hui suffit amplement.

Car un collégien d'aujourd'hui se sert des connaissances scientifiques nouvelles; pas des dogmes du cardinal Robert Bellarmin pour maintenir le mystère de Dieu.

 

Il suffit même d'inverser les paroles de Mr Marion, pour avoir un autre éclairage sur ce Dieu.

Si l'essence même de Dieu est l'impossibilité  de le définir, d'avoir un concept sur lui; c'est donc que Dieu est hors de notre domaine sensible, hors de nos sens.

Hors de nos sens , ne serait ce pas de l'insensé !?

Mais, me direz vous, que ce qui est hors de nos sens peut exister !

Oui, tout à fait, cependant Dieu, s'il est, il n'existe pas. Car le fait d'exister lui enlève certaines de ses qualités et prérogatives.

Alors Dieu, serait il ce que nos sens ne peuvent apercevoir, concevoir; en un mot : l'infini !

Oui, l'infini, le sans dimensions; religieux  et athées peuvent possiblement trouver consensus sur cette définition.

Mais dès que l'on précise ce concept, là, rien ne va plus, c'est la Tour de Babel.

L'infini est, et l'infini est infiniment grand et petit.

L'infini, c'est aussi l'état de vacuité dans sa perfection; il se "moque" de tout, des religions, du bien et du mal; pour l'infini (dieu) tout ceci n'a aucun sens.

Dieu, tout puissant, le paradis, l'enfer, ce sont des concepts inculqués dans nos têtes, par nos ancêtres, pour supporter notre condition de vie d'Homme des cavernes ou des HLM et qualifier nos errements de sacrés.

 

Le Dieu créateur, sanctionneur, a eu son temps (finitude); son utilité, au service de ...l'évolution mentale des humains; avec le temps, tout passe, même notre imagination sur l'infini.

Comme disait Jérémie, dans la Bible : l'Homme est abruti faute de science.

 

Et aujourd'hui l'Homme commence à acquérir de la science.

voir :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Craig_Venter

  

 

Mais beaucoup d'humains et de philosophes ne veulent pas le savoir !

Discourir doctement sur ce que j'ignore est plus valorisant, aux yeux des abrutis, que de vulgariser  de nouvelles connaissances, révolutionnaires, lesquelles risquent de réveiller des gens qui ont enjolivé leurs cauchemars.

 

L'Homme est responsable de son destin, il en est même le maître; encore fallait il qu'il sache qui il est, d'où il vient, où va t'il'.

Qu'il est de la conscience émergeant momentanément de la poussière, dans l'infini du temps et de l'espace.

Que demain le Terrien n'existera peut être plus ou qu'il sera répendeur de conscience (pacifiste) dans l'univers.

Mais de ces hypothèses, l'infini n'en a cure.

La réponse scientifique, cartésienne à la question de Dieu, est un grand déchirement pour l'humanité, presque toute entière; car des millénaires d'ignorance, d'obscurantisme, généralement sublimés ne se lâchent pas sans douleurs ...d'âme; même pour les philosophes reconnus brillants par leurs pairs.

Mais, au fait, un philosophe reconnu par ces pairs est il un philosophe ?

Si je me réfère à Socrate, Diogène, Giordano Bruno ... j'ai des doutes !

Quant à Dieu, comme hier il était hors de la connaissance de l'Homme sur un gros nuage, il est maintenant au-delà de l'infini ... c'était un mirage !

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche