Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 07:56

 

 

 

 

 

LEMONDE International

 

Le discours du président iranien boycotté à l'ONU

 

LEMONDE.FR avec AFP | 03.05.10 | 18h41  •  Mis à jour le 03.05.10 | 22h54

 

AP/Richard Drew

 

Cette conférence sur la non-prolifération nucléaire vise à progresser en matière de désarmement et à renforcer la surveillance des programmes nucléaires dans le monde.

Premier acte d'une journée qui pourrait tourner au bras de fer entre la chef de la diplomatie américaine et Mahmoud Ahmadinejad, plusieurs délégations occidentales, dont les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, ont boycotté le discours du président iranien, lundi 3 mai, en quittant la salle lorsqu'il est arrivé à la tribune, à l'ouverture de la conférence de suivi du traité de non-prolifération (TNP) à l'ONU.

Mahmoud Ahmadinejad s'en est pris violemment aux pays dotés de l'arme nucléaire, notamment les Etats-Unis, les accusant de menacer le monde de ces armes. "Comment les Etats-Unis peuvent-ils être membres du conseil des gouverneurs [de l'AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique] alors qu'ils ont utilisé l'arme atomique contre le Japon ?", a-t-il lancé, accusant également Washington d'avoir utilisé des armes à uranium appauvri pendant la guerre d'Irak.

Le président iranien a également réclamé, dans le cadre d'une réforme du TNP, "la création d'un groupe international indépendant, tenant son autorité de la conférence". Ce groupe, a-t-il dit, "devra fixer une date butoir pour l'élimination totale des armes nucléaires, avec un calendrier précis".

DES ACCUSATIONS "ÉCULÉES, FAUSSES ET DÉLIRANTES"

Quelques heures après le discours du président iranien, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a rejeté des accusations "éculées, fausses et délirantes". La secrétaire d'Etat a par ailleurs mis en garde les Etats qui violeront les règles du traité de non-prolifération nucléaire (TNP) : "Les violateurs potentiels doivent savoir qu'ils paieront le prix fort pour leur non-respect des règles" a-t-elle dit.

Cette conférence quinquennale sur le TNP, qui vise à progresser en matière de désarmement et à renforcer la surveillance des programmes nucléaires dans le monde intervient, alors que le Conseil de sécurité débat d'un projet occidental de nouvelles sanctions contre l'Iran pour son programme nucléaire controversé. Les Occidentaux accusent l'Iran de chercher à se doter secrètement de l'arme atomique, alors que Téhéran assure que son programme d'enrichissement d'uranium est uniquement civil.

Le chef de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé l'Iran à se conformer pleinement aux résolutions du Conseil, qui exigent la suspension de ses activités d'enrichissement d'uranium et une coopération totale avec l'AIEA pour rassurer le monde sur la nature pacifique de son programme nucléaire. Il a exhorté Téhéran à accepter l'échange de combustible nucléaire proposé par l'AIEA en octobre dernier, affirmant que "ce serait une importante mesure de rétablissement de la confiance".

Cette solution est dans l'impasse, l'Iran insistant pour que l'échange de matériels s'effectue en une seule fois et sur son sol, ce qui est rejeté par les autres puissances. Le chef de l'AIEA, Yukiya Amano, a affirmé lundi devant la conférence que son agence était incapable de confirmer que toutes les activités nucléaires iraniennes étaient pacifiques.

Source : http://www.lemonde.fr/international/article/2010/05/03/non-proliferation-nucleaire-la-france-les-etats-unis-et-la-grande-bretagne-boycottent-le-discours-du-president-iranien_1346127_3210.html

 

 

Milton Dassier sur l'actu

Mardi 4 mai 2010 2 04 /05 /2010 03:39

A l'ONU, l'Iran boycoté par 8 pays mais soutenu par 117!

 

Mort de rire les amis! J'adore l'arrogance de certains pays occidentaux.

Et quand la presse de ces pays reprend une info qui n'en est pas une, en lui donnant une importance qu'elle ne mérite pas, je pouffe.

Il faut lire la presse française et ses titres:  

Le Monde : "Le discours du président iranien boycoté à l'ONU"

Et dans un autre article, Libé: "ONU, le président iranien vocifère dans le vide"

Mazette, quelles gazettes!

Je me précipite pour en savoir plus et là, stupeur, j'apprend qu'Ahmaninejad a fait un discours virulent mais sans s'en prendre durement à Israël. Non cette fois, sa cible était les puissances nucléaires occidentales. Alors, des délégations ont quitté la salle en plein discours. Combien de délégations? Euh eh bien, laissez-moi le temps de compter..

Les Etats-Unis, ça fait une. La Grande-Bretagne, ça fait deux. La France, trois! Le Maroc, quatre! L'Allemagne, cinq! La Finlande, six! La république tchèque, sept! Le Canada, huit!

Sans doute y en a-t-il quelques autres.

Huit délégations sur un total de 192! Les autres, donc 184 délégations dont celle de la Chine, de la Russie, de l'Inde..etc, ont poliment applaudi le discours du président iranien.

 

Mais qu'a-t-il dit pour provoquer le courroux des boudeurs?

Il a dit que les USA et les puissances nucléaires étaient une menace pour le monde. Putain, c'est osé, personne ne le savait!

Il a demandé la création d'une instance indépendante pour veiller à l'élimination de toutes les armes nucléaires. Plutôt du bon sens non?

Il a rappelé que les Etats-Unis avaient utilisé l'arme nucléaire deux fois au Japon en 1945 et que c'était mal. Il a ajouté qu'ils avaient utilisé des armes à  uranium appauvri pendant la guerre en Irak et que c'était mal aussi.

Pour cela, il a demandé que les puissances nucléaires qui avaient déjà utilisé l'arme atomique ou menacé de le faire comme viennent de le faire les Etats-Unis contre l'Iran,  soit exclu des instances dirigeantes onusiennes sur le désarmement nucléaire et de 'lAIEA.  Il est dans son jeu, sa com' mais pas si insultant ou menaçant qu'on a coutume de le montrer.. non?

 

Il a accusé des pays occidentaux d'aider Israël à améliorer son arsenal nucléaire violant ainsi l'article 31 du traité de non prolifération.. Quoi! Des pays occidentaux violent le traité de non prolifération nucléaire tout en accusant l'Iran de vouloir le faire. Mais..mais..m..mmais c'est mal!  

Tiens, tiens. Il parait qu'officiellement, Israël n'a pas l'arme nucléaire...

Le Washington Post estime le nombre d'ogives nucléaires de l'état hébreu à 200. Soit plus que la Grande-Bretagne et presqu'autant que la France...

 

Et on apprend qu'avec 117 pays, l'Iran va déposer une résolution qui demandera officiellement à Israël de ratifier le traité de non prolifération nucléaire... Innacceptable pour l'occident!

Oui vous avez bien lu: 117. 117 pays sur 192 sont d'accord avec l'Iran, 8 ont boudé le discours, les autres comptent les points. La presse française y verra une grande victoire de la diplomatie de la fermeté de Nicolas Sarkozy!

 

Même si je ris, je ne vais pas jouer les naïfs. J'ai bien compris que l'Iran fait dans la même hypocrisie que les autres. Et c'est bien cela qui leur pose problème. L'Iran avec l'arme nucléaire fera comme les autres. Elle se sentira protégée grâce à la même politique de dissuasion que la France. Sûre de sa force, elle pourrait même s'assagir dans ses prétentions comme l'Inde ou le Pakistan jusqu'à une date récente. Le Pakistan qui soit dit en passant subit de sacrés problèmes sans que sa bombe constitue une menace pour le monde. Enfin pour l'instant!

 

Un Iran pesant plus sur la scène internationale, voilà ce qui déplait aux occidentaux nucléarisés!

Et ceux-ci ne trouvent pas d'autre attitude politique que de théatraliser leur désaccord.

Si c'est comme au théatre, alors, on peut rire !

 

Source : http://miltondassier.over-blog.com/article-a-l-onu-l-iran-a-ete-boycote-par-8-pays-mais-soutenu-par-117-49765635.html

 

 

L'image et le commentaire peuvent être vrais.

Et pourtant ce vrai, est un déni de la réalité.

Le vrai et la réalité  s'opposent en ce cas.

A moins que le boycotte de un, huit ou un peu plus de pays soit plus important que le non boycotte de cent autres pays.

Pourquoi pas !!!

Mais alors il faut le dire à la tribune de l'ONU; l'avis, le comportement et les intérêts de quelques pays (dominants) font force de lois.

L'ONU représente les pays du monde et sont fonctionnement est typiquement dictatorial.

Rien de nouveau sous le soleil, seul l'habillage (démocratique) change; car aujourd'hui il est de bon ton de se dire démocratique (voire populaire)... part ci, part là, partout.. C'est à dire nul part.

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche