Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 08:48

 

 

Comment avoir une démocratie « à visage humain » ?

 L’avis de la majorité définit la démocratie.

 Pour être en démocratie il faut qu’il y ait entre 50%  et 100% des personnes ayant droit à s’exprimer.

A moins de 50% et à plus de 100% ce n’est plus de la démocratie ; c’est le pouvoir de (s) minorités ou le bourrage des urnes !

 Donc :

Si  51% et plus des citoyens ont le pouvoir, c’est un Etat démocratique.

Si 49% et moins des citoyens ont le pouvoir, c’est un Etat dictatorial.

 

 Que s’est il passé dans la tête des citoyens qui étaient 51 % de la population et qui ne sont plus que 49% ?

A 51% pense t’on à l’intérêt général et à 49% ne pense t’on plus qu’à l’intérêt particulier ?

 

 Pour que les minorités soient entendues, voir représentées, il faut tenir compte de leurs avis. Là est le consensus général, la démocratie à 100%. Pour cela, il faudrait que les majoritaires et minoritaires aient à l’esprit l’intérêt général d’abord.

Ceci existe très exceptionnellement ; donc, généralement la démocratie n’est que le dictat de la majorité.

 

 Majorité

Si je pense comme la majorité des individus, je pense bien, puisque la majorité pense ainsi.

Donc, une pensée ou opinion ne peut être intrinsèquement bonne, pour qu’elle soit bonne elle a besoin de l’approbation de la majorité des individus.

 

 La démocratie est une avancée de la société.

Cependant si au temps de l’Homme de Cro-magron la démocratie avait existée,  le feu serait toujours à inventer ; car l’invention du feu était contraire à l’éthique de la société d’alors (le feu n’est pas écologique, le feu est dangereux, le feu ramollirait les mœurs, la maîtrise du feu n’est pas naturelle).

Et il est arrivé dans l’Histoire que la démocratie approuve l’interdiction des minorités, voir, même, l’éradication physique de toutes personnes qui ne correspondent pas aux critères de la  démocratie !!!

 

  

Pour qu’une démocratie soit à « visage humain », elle a besoin d’un principe fondamental :

Le Respect absolu de la vie :

Même si un pouvoir quelconque nous faisait croire qu'en exécutant un seul homme on pourrait sauver l'humanité toute entière, il ne faudrait pas tuer cet homme car la vie d'un seul homme non violent est aussi précieuse que l'humanité toute entière.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche