Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 17:51

 

Edition spéciale du journal « Le Figaro »

 

http://www.edition-speciale.lefigaro.fr/default.asp?ids=51470&idfrom=6&cs=MHUESM

 

Texte :

Un observatoire de défense des minorités.

Discours du Président de la République

 « Plus jamais, jamais, jamais, ça » a-t-il martelé promettant qu’il mettrait tout en œuvre pour indemniser toutes les victimes de cette ignoble « chasse aux sectes ». Etaient présents et attentifs de nombreux représentants de ces minorités et les universitaires qui dès le début avaient dénoncé ces discriminations. Mais ceci n’est peut être qu’un canular … lire la suite

http://www.edition-speciale.lefigaro.fr/default.asp?ids=51470&idfrom=6&cs=MHUESM

 

 

Puis, il est écrit :

Vous venez de vous faire piéger !

 

Inscrivez vous pour gagnez un voyage ….

 

 

Oui c’est un canular !

Oui, vous vous êtes fait piégé !

Mais où est le canular, qui piège qui ?

 

Et où est le piège ?

Puisque les commissions parlementaires le disent et les journaux le répètent, les « sectes » sont un problème.

Oui c’est un grave problème étant donné que le gouvernement et les journaux ne disent que des choses vraies !

En êtes  vous persuadés ?! 


Tous les journalistes et les médias savent qu’il n’y a pas plus de problèmes de minorités religieuses, philosophiques que dans le reste de la société. C’est ce que disent les universitaires spécialistes des religions (en france, les spécialistes des religions ne sont pas jugés compétents par les parlementaires et les journalistes !).

Une société malade de ses difficultés trouve toujours un ou des boucs émissaires pour faire diversion, ( voir René Girard  Le mécanisme victimaire ).

 

Finalement ce canular n’est pas un canular. C’est une information décalée dans le temps !

Ce genre d’information appartient au futur (c’est très rare dans la presse) !


Le futur est toujours un canular (généralement inadmissible et immoral) pour le présent; exemple : en l'an 100 le christianisme était une secte dangereuse, immorale, incivique.


Le piège est là : ce qui est de « bon ton » aujourd’hui, risque d’avoir un goût très amer demain pour les « suiveurs » de l’air du temps.

Car le temps dévoile, mais en lumière les informations fallacieuses.

 

A moins que … ce soit de l’information au second degré !

Alors, comme disait Jésus en son temps : « comprenne qui pourra » !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche