Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 09:26

Il faut en finir avec les dérives anti-sectes


Par Pierre Barrucand Médaille de la Résistance, chercheur honoraire, CNRS

Barrucand Pierre - mercredi 13 février 2008


La justice espagnole vient de reconnaître comme religion l’Église de Scientologie qui fit auparavant l’objet de très graves persécutions. Cette décision fait suite à de semblables mesures au Portugal, Suède, Hongrie et Croatie et, bien avant, USA. Cette Église ne peut donc être considérée comme « Secte » dangereuse.

Certes, mais les choses vont plus loin car les campagnes « anti-sectes » menées depuis des décennies dans divers pays n’ont aucun fondement et procèdent par amalgames de type stalinien. Ainsi, l’accusation de manipulation mentale n’a pas de sens puisque celle-ci est impossible comme l’a prouvé le très grand savant M. Introvigne. Ce que j’ai dit moi aussi dans ces colonnes. D’autres accusations furent formulées sans preuve aucune contre divers mouvements.

J’avais déjà observé que les campagnes anti-sectes reproduisent « en miroir » les polémiques anti-judéo-maçonniques de la fin du XIXe siècle, la Franc-maçonnerie accusée de satanisme et d’assassinats, les Juifs de meurtres rituels (légende millénaire !) et de conspiration contre l’ordre politique. Toutes idées qui mèneront à ce que fut le pire de la politique de Vichy en 1940 !

Curieusement, l’essentiel des anti-sectes se rencontre à gauche, voire au Parti socialiste ! Jospin alla jusqu’à créer une Mission interministérielle de lutte contre les sectes (MILS) contraire aux règles les plus élémentaires de liberté et de laïcité dont ce parti se réclame en théorie. Pourquoi pas de lutte contre le socialisme ou telle ou telle philosophie ?

Le comble fut atteint par un rapport des RG retenu par l’Assemblée nationale énumérant de nombreuses « sectes » dont certaines n’existent pas ! Ou sont formées de deux ou trois membres inoffensifs. Curieusement, les chapelles « sédévacantistes » (niant la légitimité des papes de Rome) n’étaient pas citées, pas plus que certains « loubavichs » extrémistes.

Observons aussi que jamais les universitaires spécialistes reconnus des religions ne furent consultés ! Notons que le Père Vernette, chargé par l’Église de France, d’étudier le phénomène sut, petit à petit, se rendre compte de l’inanité de ces campagnes, et que J. Tavernier, hier promotrice de celles-ci, sut tardivement s’apercevoir de leur caractère trouble.

Le pire a été l’attitude de la presse qui, presque toujours, a reproduit sans critique aucune ce qu’on ne peut que considérer comme élucubrations, extravagances et obsessions, voire les a amplifiées et sans que des « journalistes » prennent la peine d’entrer en contact avec ces mouvements et se fassent une opinion personnelle (ce que je fis moi-même !). Ils ont donc violé leur déontologie, comme ils l’avaient fait avant le procès des pseudo-pédophiles d’Outreau, confortant ainsi les lubies d’un juge d’instruction.

Raffarin constata l’inanité du rapport des RG et Sarkozy, conscient du caractère liberticide de la MILS, l’a dissoute. Malheureusement, il créa une autre « mission », la MIVILUDES, contre les « dérives sectaires », organisme presque secret dont on ignore l’adresse ! Et qui vient de publier « un document » sur le satanisme inspiré, croyons-nous, par un protestant extrémiste.
Le problème du satanisme aux USA, où se répandirent des rumeurs délirantes est complexe à cause de l’Église de Satan. Mais en Europe, les seuls satanistes sont des adolescents « gothiques », en « crise d’originalité juvénile » et passionnés de « black métal » et aussi de quelques schizophrènes. Quant aux liens avec des « néonazis », ils semblent fort rares !

Régler le problème de l’originalité juvénile est un vaste programme encore qu’en général, il se résolve par lui-même !

Les « dérives sectaires », rarissimes, doivent être sanctionnées quand elles ont un caractère délictueux, mais faudrait-il créer une mission interministérielle contre le… cannibalisme en France ? Or, dans le dossier « sectes », il n’y a pratiquement rien, pas plus de manipulations mentales que de meurtres rituels chez les Juifs ! Ce qui est déplorable, c’est qu’en naissent des campagnes de haine et des discriminations scandaleuses.

Il faut en finir avec ces campagnes et rappeler la presse au devoir de ne pas désinformer et cesser de gaspiller l’argent public en des organismes inutiles et dispendieux.

Le problème est, dans tous les domaines, de respecter les libertés individuelles de chacun quelles que soient nos opinions personnelles. Précisons que je n’appartiens à aucune « secte ». 

Source : http://www.les4verites.com/Il-faut-en-finir-avec-les-derives-anti-sectes-1812.html


ce Monsieur semble préférer la résistance au politiquement, religieusement et socialement corrects!!!
Il a été à bonne école dans sa jeunesse !!!
Il est, sans doute, difficile d'avoir raison demain; mais ceci est bon pour le respect de soi et des autres!

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves - dans société
commenter cet article

commentaires

Harmonie 16/02/2008 08:59

Vous savez que le mouvement raëlien est considéré comme sectaire en France ?A propos de votre allégation finale...

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche