Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 08:07
L'art de Philosopher à l’école


L'art de Socrate enseigné à l'école :
Apprendre à écouter, à comprendre l'autre.
Et apprendre à penser consciemment (critique de sa propre pensée).

 
Pour les enseignants , élèves enseignants (IUFM) 
et personnes intéressées par la pratique de la philosophie avec les enfants :
Et aussi, très riche d'enseignements pour les adultes. 

Vidéo d'un cours d'Oscar Brenifier à une IUFM.
- Conférence à L'IUFM: Philosopher à l'école primaire :

 
Source : http://www.brenifier.com/


extraits (résumés ) de la 3° partie et de la fin (5°partie) de la vidéo :
 
Les enjeux, les 2 axes de l’enseignement philosophique :
1)       les aptitudes
2)       les compétences
 
 
les compétences philo: 3 compétences fondamentales (proche de : thèse, antithèse, synthèse).
 
1) identifier, approfondir, argumenter (pas rhétorique (convaincre), mais pour approfondir).
Ex : est ce que je dois obéir en classe les 2 élèves disent oui.
l’un dit parce que je ne veux pas être puni
L’autre dit parce que je veux apprendre.
Du point de vue discipline, c’est la même chose.
Du point de vue pédagogique, ça n’a rien à voir.
Donner de la valeur à quelque chose (l’argument) : pourquoi ? ?
Chercher le oui ou non (choquant) il permet de se positionner.
Que serait un argument où il n’y a pas de position ? Pas de sens ; le oui ou non engagent.
Quand je vous demande de dire oui ou non, je ne vous ai jamais demandé ni la vérité, d’être sincère ou si vous le pensez vraiment, vous pouvez penser le contraire.
Cela m’est complètement égal, mais je vous demanderai : pourquoi vous dites oui ou non ? (justifier la thèse).
Essayons d’aller voir la thèse, aller voir pourquoi cela ne me plait pas, voir un nouvel éclairage.
Autre, c’est l’analyse :
exemple : c’est : l’analyser la parole (identifier ce qu’elle dit), approfondir.
Il y a la synthèse : synthétiser ce qui c’est dit, voir l’intention, contraire de développer (expliquer, donner des exemples), attention aux intuitions sans concepts (qualifier, juger). Et concepts sans exemples.
Chercher les présupposés : que je dit.. (que je serai là demain) : Je serai encore vivant. A toute question il y a des présupposés.
 
 
2) Conceptualiser : produire un terme (réduire pour arriver à la quintessence).
Critique de Socrate : tu me forces à dire ce que je ne veux pas dire (sorte de prise de pouvoir), tu me déchiquettes mon discours, 2° prise de pouvoir terrible (de quel droit tu me déchiquettes mon discours).
Socrate : Je ne veux pas de ton discours, je veux une phrase !
Mais (re-critique) si tu me forces à dire ce que je ne veux pas dire et si tu ne veux pas de mon discours, c’est que tes intentions sont mauvaises (le vrai est condamné à boire la ciguë) !!!.
Conceptualiser, élaguer ; c’est très dur, il faut faire taire le discours intérieur.
 
3) Problématiser : sur le plan philo, tout est problématisable (trouver une imperfection, une objection), même la philo elle-même (Diogène ne passerait pas l’agrégation, pourtant il est philosophe), ex. :la pomme (est ce toujours de la pomme ?).
Problème sur le beau (peinture où le cheval ne ressemble pas à un cheval), le bannir ou pas le bannir (2000 ans d’histoire de la peinture).
Toute question a au moins 2 réponses (identifier le problème).
 
Les 3 phases : Approfondir, conceptualiser, problématiser.
Avez vous des questions, remarques : non ; voilà, le discours (professoral) sature l’espace ; avant, au début, pendant l’atelier, il y avait des questions ; voilà pourquoi je préfère l’atelier.
Attente et actif : Attente = donner (un cours).
Je suis là, une catastrophe pédagogique, parce que l’élève ne peux pas le faire par lui-même.
Que préférez-vous : que l’élève le fasse par lui-même ou que vous lui disiez ? le 1° !!!
 
Rebondir, dans un débat, oui ; en philo à éviter. Avant de parler, dire pourquoi on va parler (le but).
Spinoza : la pensée est une mise en forme.
 
 
2 écueils : 
a) je sais, voilà les réponses
b) chacun raconte ce qu’il a envi de raconter.
Pourquoi pas, mais ce n’est pas de la philo (s’exprimer ne suffit pas).
 
 
Aptitudes :
 
1)       Etonnement, celui qui s’étonne pas, il ne pense pas ; susciter l’étonnement ; pensées différentes
2)       L’ignorance : si je sais pas, alors il faut aller voir, oser .
3)       l’authenticité, le dire, dire ce que je pense ; attention aux mots qui cache la pensée (expliquer).
4)       Accepter de se confronter à l’autre, mais avec sympathie, respect de l’autre (Nanterre : insultes : mais pourquoi tu m’insultes ?, examiner les arguments, voir la preuve (tu m’intéresses), arrêter l’urgence (des mots), ne pas parler en même temps (respect, différent de morale). Jouer avec les problèmes qui apparaissent.
5)       Celui qui parle, est sujet, c’est lui qui pense.
 
Aller jusqu’au bout de sa pensée (oser, se surprendre à trouver une réponse) : oser poser un jugement.
 
La pensée théorique et la pensée pratique.
La pensée théorique amène à un jugement et la pensée pratique une action. Interdire de poser le jugement empêche d’aller un bout de sa pensée.
Donner une réponse rapidement, même, surtout si c’est une mauvaise réponse et voir cette réponse, l’analyser. Ne pas réfléchir avant, pour donner la, soi disante, bonne réponse ; mais valoriser le (joli) problème réellement, et trouver pourquoi cela n’a pas sens, et, surtout, pour trouver l’origine de la réponse (bonne ou mauvaise), ça, c’est très intéressant.
 
Question : risque de problèmes: et si des élèves se sentent malaise avec cette méthode philo ?
Réponse : dans l’exercice ici , est ce que ceci à poser des problèmes à certains :oui !
Et alors Problème ? :Non !
!!!
Philosopher : c’est inquiéter (Leibniz) ; attention il faut savoir inquiéter ; paniquer, c’est pas inquiéter.
 
 
Oui, il y a un risque : c’est le risque de penser, un penser libre du savoir !

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves - dans philo-du-futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche