Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 17:40

La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (D U D H de 1948).

http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Tout le monde en parler.

Presque tout le monde dit qu'elle doit être respectée.

Qui la fait respecter, les Etats, les Hommes politiques, les associations, les individus .. les religions !?

Dans les faits, actions pour la faire respecter … presque tout le monde .. se défilent !

Un exemple : Écrits religieux qui incitent à la haine et la violence : La Commission des droits de la personne du Québec refuse d’intervenir.
MONTRÉAL, 23 juillet 2014.

Le 1er octobre dernier, les Évêques de l’Église Raëlienne du Canada proposaient au Gouvernement du Québec de créer un Comité qui serait chargé d’examiner tous les textes religieux (Bible, Coran, Thora, etc.) et de censurer tous les passages (et ils sont nombreux) qui encouragent des actes d’incitation à la haine et la violence et qui contreviennent à la Charte des Droits et Libertés de la Personne et aux lois du pays.

Le 30 octobre dernier, la même demande a été adressée à la Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec (CDPDJQ). Depuis, cet organisme et son président se défilent en répondant aux raëliens que : « La Commission n’a pas la responsabilité d’évaluer la conformité d’écrits religieux à la Charte des droits et libertés de la personne ». Elle ajoute qu’il n’est pas du ressort de l’État (ou de la Commission) de juger les pratiques et les textes des religions; celles-ci bénéficiant de la liberté religieuse.

Bien évidemment, comme l’explique Daniel Chabot : « Il n’est pas question de porter atteinte à la liberté de religion. Toutefois, il est clair que la mission de la CDPDJQ est d’assurer la promotion et le respect des droits énoncés, entre autre, dans la Charte des droits et libertés de la personne. Hors, certains écrits religieux vont très explicitement à l’encontre de la Charte et des Lois en encourageant leurs adeptes masculins à battre leur femme, si elle leur désobéissait, à tuer les homosexuels et les infidèles, à avoir des rapports sexuels avec des enfants, à commettre des mutilations génitales (circoncision et excision) tout en affirmant que les hommes sont supérieurs aux femmes. Et tous les jours, ces textes sont enseignés à leurs fidèles. Alors comment peut-on ainsi se déresponsabiliser ? »

Si ce n’est pas le mandat de la CDPDJQ de procéder à une telle évaluation et le cas échéant, à la censure des écrits religieux, à qui donc revient cette responsabilité? Les raëliens du Canada demandent donc respectueusement au Gouvernement de faire appel à une instance existante dont la mission et le mandat sont d’assurer le respect des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne ou d’en créer une autre si la CDPDJQ n’a pas le courage de le faire.

« Il est fondamental, aux yeux des raëliens, que tous les textes religieux qui contiennent ce type d’ignominies soient censurés. Cette censure de l’incitation à haine, à la violence, à l’intolérance et à la discrimination est la seule façon d’éviter que les enfants d’aujourd’hui deviennent les extrémistes et fanatiques de demain », conclut Daniel Chabot. Préparer l’humanité future et rendre cette planète plus humaine, c’est diminuer l’influence négative contenue dans les écrits religieux que des gens de bonne foi suivent à la lettre.

http://fr.raelpress.org/news.php?item.558.1

Peut être que les écrits des religions ancestrales, incitant à la haine et à la violence, bénéficient des lois de prescription, même s'ils sont toujours commis !?

Partager cet article

Repost 0
Published by lovyves
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche