Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 07:44

Gaccio et Jorion: les modèles de sortie de crise

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lWidmobqxKA

Jean Maxence Granier

Il distingue quatre conceptions – qu’il appelle « postures » – de sortie d’une crise appelées A, B, C et D, s’étageant du bénin A où le système autorégulé oscille de manière cyclique, au catastrophique D, où il est irréparable, en passant par B où le système survit, bien que difficilement, pour retrouver sa forme originelle, et C où le système survit mais uniquement parce qu’il subit une authentique métamorphose et se retrouve à l’arrivée très différent de son point de départ.

Pour A, Granier ne trouve aucun auteur qui défende cette interprétation de la crise et ceci dit-il, à juste titre, parce qu’elle dépasse d’ores et déjà en gravité le stade où une telle lecture pourrait encore se justifier. Parmi les auteurs défendant une conception de type B, il retient Patrick Artus, Michel Aglietta et Jacques Attali. Pour la « posture » C, les trois noms retenus par lui sont Joseph Stiglitz, Paul Krugman et moi-même. Et pour le type D, Alain Badiou, Jean-Claude Michéa et Immanuel Wallerstein.

Ce qui est très intéressant, et qui rejoint le propos de mon billet précédent, est le fait que les mesures qui sont prises actuellement au plus haut niveau, aussi bien en Europe qu’aux États–Unis, correspondent à une interprétation de la crise comme relevant du type A, celle qu’aucun analyste digne d’être mentionné par Granier, ne défend plus.

source : http://www.pauljorion.com/blog/?p=1993

Donc résumé (en 2008) :

A : où le système autorégulé oscille de manière cyclique. ( aucun analyste).

B : le système survit, bien que difficilement, pour retrouver sa forme originelle.

Parmi les auteurs défendant une conception de type B, il retient Patrick Artus, Michel Aglietta et Jacques Attali.

C : le système survit mais uniquement parce qu’il subit une authentique métamorphose et se retrouve à l’arrivée très différent de son point de départ.

Pour cette posture, les trois noms retenus par lui sont Joseph Stiglitz, Paul Krugman et Paul Jorion.

D : catastrophique, où il est irréparable : Alain Badiou, Jean-Claude Michéa et Immanuel Wallerstein.

Aujourd'hui, Attali est en C; et Jorion en D.

!!!

Mais alors :

Comment éviter 500 000 millions à 3 milliards de morts !?

... Le Paradisme !

http://www.mouvement-pour-le-paradisme.fr/

C'est urgent !

Très, très urgent !!

Il est très urgent de :

http://www.youtube.com/watch?v=UZOM4koItSk

et, qu'ils auront favorisé la science.. mise à leur service !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Philo Futur Raël
  • Philo Futur Raël
  • : Philosophiquement, religieusement et politiquement incorrect ! Seul l'impensable mérite mon attention !
  • Contact

Recherche